fbpx

Pour protéger le jardin, les mini-élevages d’insectes font un carton

La coccinelle, vous connaissez. Et le trichogramme ? Comme sa copine rouge à pois noirs, ce minuscule insecte est un redoutable prédateur au jardin. Dans la Drôme, l’entreprise Biotop élève tout ce beau monde puis les propose aux jardiniers amateurs dans de minuscules capsules en carton.

Dans le Beaujolais, les jeunes poussent parmi les vignes

Angela et Hugo s’essayent pendant trois ans au métier de vigneron, de la vinification à la comptabilité, sur un domaine test dans le Beaujolais. Ils profitent d’une puissante et inattendue entraide vigneronne, passeport précieux qui leur a permis de trouver des terres pour s’installer définitivement.

À Pont-de-Claix, la cantine restaure le lien local

Deuxième épisode. Pour la cuisine centrale de la cité iséroise Pont-de-Claix, fournie notamment par le Gaec de Sainte-Luce en fromage, les élus et les services municipaux ont pris quelques années d’avance sur la nouvelle loi Egalim pour proposer 60 % de produits de qualité dont 40 % bio, à tendance régionale plutôt qu’industrielle.

Cuisiner les protéines végétales ? Chiche !

Participer à un atelier Chiche ! animé par Johanna Frasquet, c’est passer une après-midi dans la cuisine d’une ferme de la Drôme pour apprendre à cuisiner les légumineuses, les céréales et les graines. Tour d’horizon de ses coups de main…

Les paysans des Alpes s’organisent pour nourrir leurs cantines

Premier épisode. On peut être isolé au cœur des Alpes et fournir les cantines de Grenoble. Depuis plus de quinze ans, le Gaec de Sainte-Luce compte parmi ses débouchés les cuisines collectives du coin. La ferme a même participé à développer la filière via l’élaboration d’une coopérative paysanne.

La petite cuisine de L’élabo de Paulette

Des invendus de supermarché pour cuisiner, du troc avec les Restos du cœur pour glaner les denrées à transformer, et des menus à moins de 10 euros. À Aouste, dans la Drôme, les bénévoles du restaurant associatif L’élabo de Paulette ne remuent pas que le contenu de leurs casseroles.

L’Ardèche, terre de glaces

Terre Adélice transforme les fruits de son Ardèche natale en glaces et sorbets bio. Pour les 142 parfums proposés, la moitié des matières premières est choisie chez les producteurs locaux par les salariés de l’entreprise, qui fonctionnent sans hiérarchie.

Parfums de cueillette sauvage dans la Drôme

Corine Broquet et Julia Cattin distillent des plantes aromatiques en huiles essentielles dans la Drôme, où la filière est la plus développée en France. Au détail près que leur cueillette penche du côté des spécimens sauvages qu’elles dénichent localement au creux des Alpes.

Au printemps, attention à la petite faune de nos jardins !

Dans les centres de sauvegarde et de soins de la faune sauvage comme le Tichodrome au sud de Grenoble, le printemps est la saison de tous les dangers pour les oiseaux, les hérissons ou les écureuils. Pour éviter les accidents, faire attention à eux n’est pas si compliqué. Voici leurs conseils !

Entre Léman et montagne, le retour des maraîchers ?

L’association L’agastache s’est fixé pour objectif de redonner vie au verger communal de Neuvecelle, en Haute-Savoie, et d’impulser la réinstallation de maraîchers dans ce secteur pauvre en production légumière. Objectif en toile de fond : redonner aux locaux le goût d’une nature nourricière.

Atelier bricolage pour paysan autonome

Tandis que le modèle productiviste se base sur des engins de plus en plus coûteux et rend les fermes de plus en plus dépendantes, un grand nombre de paysans et paysannes ont choisi la débrouille. Une coopérative née en Isère il y a dix ans, L’Atelier paysan, les forme à l’autonomie mécanique.

Jardinier de kombucha-cha-cha !

Boisson lactofermentée venue d’Asie à base de thé, le kombucha a la double vertu d’être aussi délicieux que salutaire. Frédéric Chaussy cultive des plantes aromatiques en terres drômoises qu’il fait pétiller en jarre, bien loin des plantations de théier chinois.

Ramène ton bocal

Après des années à jongler pour les rayons de l’agroalimentaire, Loïc et Mathieu ne se sont pas éloignés pour autant des grandes enseignes commerciales pour implanter leur affaire. Sauf que 80 % de leurs produits sont locaux, bio et vendus sans emballages : bocaux et bonnes idées à emporter, depuis le parking ou presque.

Profession : vinaigrier artisanal

Avec des cuves et des tonneaux, Hervé Bollot fabrique patiemment des liquides aux arômes complexes, estampillés « La Clandestine ». Du vin ? Non, des balsamiques et des vinaigres aux fruits locaux. Dans son atelier discrètement installé à Izeron, dans le Vercors, l’artisan produit ses flacons avec des méthodes traditionnelles et des vieillissements longs.

Délice des aulx sombres

De prime abord blanc comme un linge, le voici qui broie du noir. Qu’est-ce qui noircit, assombrit, décolore l’ail ? Pourquoi devient-il si délicieux quand il porte sa cape aux teintes nocturnes ? Réponses dans la Drôme auprès de ses producteurs et transformateurs.

« Ma bouteille s’appelle reviens » : le retour de la consigne

Recycler c’est bien, réutiliser c’est mieux. Les pionniers de la consigne en France ont remis en route en 2019 la grosse machine implantée au pied du Vercors. Résultat, bouteilles et autres contenants en verre des producteurs d’Ardèche et de la Drôme font peau neuve.

Aouste-sur-Sye : une mue alimentaire géniale

Après plusieurs fermetures, les Aoustois (les habitants de ce village drômois) n’avaient plus d’autres options pour leurs courses que l’hypermarché à trois kilomètres. Avec l’Épicerie Géniale à deux pas, le circuit court remarche ; les locaux aussi…

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle