fbpx

Atelier bricolage pour paysan autonome

Tandis que le modèle productiviste se base sur des engins de plus en plus coûteux et rend les fermes de plus en plus dépendantes, un grand nombre de paysans et paysannes ont choisi la débrouille. Une coopérative née en Isère il y a dix ans, L’Atelier paysan, les forme à l’autonomie mécanique.

Jardinier de kombucha-cha-cha !

Boisson lactofermentée venue d’Asie à base de thé, le kombucha a la double vertu d’être aussi délicieux que salutaire. Frédéric Chaussy cultive des plantes aromatiques en terres drômoises qu’il fait pétiller en jarre, bien loin des plantations de théier chinois.

Ramène ton bocal

Après des années à jongler pour les rayons de l’agroalimentaire, Loïc et Mathieu ne se sont pas éloignés pour autant des grandes enseignes commerciales pour implanter leur affaire. Sauf que 80 % de leurs produits sont locaux, bio et vendus sans emballages : bocaux et bonnes idées à emporter, depuis le parking ou presque.

Profession : vinaigrier artisanal

Avec des cuves et des tonneaux, Hervé Bollot fabrique patiemment des liquides aux arômes complexes, estampillés « La Clandestine ». Du vin ? Non, des balsamiques et des vinaigres aux fruits locaux. Dans son atelier discrètement installé à Izeron, dans le Vercors, l’artisan produit ses flacons avec des méthodes traditionnelles et des vieillissements longs.

Délice des aulx sombres

De prime abord blanc comme un linge, le voici qui broie du noir. Qu’est-ce qui noircit, assombrit, décolore l’ail ? Pourquoi devient-il si délicieux quand il porte sa cape aux teintes nocturnes ? Réponses dans la Drôme auprès de ses producteurs et transformateurs.

« Ma bouteille s’appelle reviens » : le retour de la consigne

Recycler c’est bien, réutiliser c’est mieux. Les pionniers de la consigne en France ont remis en route en 2019 la grosse machine implantée au pied du Vercors. Résultat, bouteilles et autres contenants en verre des producteurs d’Ardèche et de la Drôme font peau neuve.

Aouste-sur-Sye : une mue alimentaire géniale

Après plusieurs fermetures, les Aoustois (les habitants de ce village drômois) n’avaient plus d’autres options pour leurs courses que l’hypermarché à trois kilomètres. Avec l’Épicerie Géniale à deux pas, le circuit court remarche ; les locaux aussi…

Les vins de Savoie remontent la pente

Loin de l’étiquette « piquette à raclette » qui colle aux vins de Savoie, la nouvelle génération réinvestit les vignes, des terres boudées aux cépages mal aimés. Ceux qui se sont affranchis des habitudes locales, chevillées aux pistes de ski, ont fait office de premiers de cordée.

« Paysan de nature » : la vie sauvage comme refuge

À la ferme du Grand Laval, entre la vallée du Rhône et le Vercors, les frontières se brouillent entre espaces cultivés et sauvages. Un « Paysan de nature » organise ses 30 hectares de terres drômoises en un refuge pour diverses espèces, afin de gagner en résilience en essayant de faire revenir la vie.

Cantine participative, cuisine collective

Les Lyonnais ont leur cantine de quartier, alimentée grâce aux tours de main des convives du jour. Voisins ou gourmands de passage se retrouvent pour préparer le repas ou juste pour glisser les pieds sous la table. À une enjambée de chez soi et à un pas de l’autre, chacun y met du sien pour…

Dieulefit sur les pas de Saillans

La démocratie participative au service de la transition écologique s’exercera dans la petite ville drômoise de Dieulefit. Cette dernière revendique son héritage de Saillans, le premier village à avoir tenté de mener la politique autrement.

Des invendus de pain en bières engagées

Les bières Cocomiette sont fabriquées avec du malt, de l’eau, du houblon, de la levure et… du pain. L’invendu, le rassis, le moche. Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, il rejoint les cuves de brassage. Résultat ? Savoureux et vertueux.

Après l’étoile, le trèfle : Frédéric Molina, chef écoresponsable

Au Moulin de Léré, en Haute-Savoie, il n’y aura pas de vanille au dessert. Le gastronome baroudeur élabore une cuisine libre et osée car composée de produits exclusivement locaux. Une témérité récompensée d’un trèfle vert au Michelin qui a distingué cinquante chefs en 2020.

La clairette pétille encore

Durement touchée par la crise du Covid-19 et par la concurrence avec le prosecco italien, la clairette de Die peine à maintenir sa tête hors de l’eau, laissée-pour-compte dans ses cuves. Frédéric Raspail, producteur bio installé à Saillans dans la Drôme, parvient encore à ne pas trop perdre de plumes (ou de bulles).

Pour que l’abeille noire ne sombre pas

En Ardèche, un conservatoire de l’abeille noire fondé par l’apiculteur Vincent Canova tente de sauver cette espèce locale, la mieux adaptée au climat et aux floraisons de notre pays.

Le bleu d’Auvergne, précieux moisi

Sept fermes auvergnates confectionnent du bleu fermier sous label AOP. L’une d’entre elles, le GAEC du Cèdre bleu, à quelques kilomètres de Saint-Flour, cultive la moisissure bleutée en famille.

Tournez vinaigre

De maîtresse d’école, Myriam Oddon est devenue vinaigrière autodidacte en s’installant sur un domaine agricole perché sur les côtes du Rhône. Depuis dix ans, sa production tourne au vinaigre, dans le bon sens du terme.

La lentille de Saint-Flour, le nouvel or blond

Les dernières lentilles blondes de Saint-Flour n’avaient plus pointé le bout de leur tige depuis 1965. Une poignée de producteurs du Cantal a senti le filon et ressème la cousine oubliée de la verte du Puy, simple à cultiver et rentable.

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle