À la ferme solidaire d’Emmaüs

C’est l’histoire d’une communauté Emmaüs qui a évolué, pour devenir un centre d’expérimentation de la transition alimentaire. De la fourche à la fourchette, tous les savoirs et tous les métiers sont représentés. Objectif : incarner l’alternative, avec solidarité.

Salies : un sel qui coule de source

À 50 km de l’Atlantique, aux pieds des Pyrénées, le sel de Salies sort du sol béarnais comme un diable de sa boîte. Après avoir fait la richesse du village, cette curiosité géologique a lié son destin à celui d’un géant gastronomique du Sud-Ouest, le jambon de Bayonne.

La ferme des Acacias : la vente directe franco de porc

Au pays du jambon de Bayonne, à quelques encablures de la sous-Préfecture des Pyrénées-Atlantiques, la ferme des Acacias prend les couleurs de la vente directe. Depuis plusieurs années, elle change de cap et de pratiques pour proposer des spécialités basques super star.

Produire victuaille et poiscaille

Le vrai géant vert, c’est lui. Pas celui qui fait pousser du maïs jaune fluo mis en conserve, à grand renfort d’OGM. Non, Grégory, son truc, c’est l’aquaponie, une technique qui permet de produire tout à la fois du poisson et des légumes.

Producteurs de la mer, protecteurs de la Terre

Ostréiculteurs et agriculteurs, même combat. Les producteurs d’huîtres, comme une poignée de leurs homologues de la terre, luttent pour la préservation de l’environnement, la qualité de leur produit et contre les dérives encouragées par l’appel de la rentabilité. Trois d’entres eux, membres de la commission des huîtres de Charente-Maritime (HCM), posent les défis écologiques liés à…

Ecolieu Jeanot, nourrir la terre et les esprits

À Rion-des-Landes, l’écolieu Jeanot fait pousser des légumes et des idées. Ici, on défriche et on expérimente de nouvelles façons de vivre le territoire et le monde qui l’entoure.

Déjeuner avec la famille zéro déchet

Ils tiennent un blog, ont écrit plusieurs livres, sont passés sur toutes les télés. Qui donc ? La famille zéro déchet ! Leur exploit ? Ne produire que l’équivalent d’un bocal de déchets par an. Rencontre.

François Maurisse : artiste en herbes

Oubliez tout ce que vous savez sur la peinture, la sculpture et même le land art pour découvrir une poésie végétale des plus originales. François Maurisse explore le monde végétal pour réaliser de délicieuses demoiselles toutes en herbes.

Truffes dans la brume

Il est un petit champignon qui fait tourner les têtes. Hallucinant mais pas hallucinogène, euphorisant, voire même aphrodisiaque ! Fruit de la rencontre entre un sol, un arbre et un champignon, le fameux « diamant noir » n’en finit pas de faire jaser sur les marchés ! La saison de la truffe d’hiver touchant à…

Ouvrir et manger les huîtres avec art

Savez-vous manger les huîtres avec distinction et les ouvrir sans perdre une phalange ? L’ostréiculteur Marc Druart prend la reine des mollusques par les valves et nous dévoile tous ses secrets.

Du bon biordeaux, santé!

On le sait, le vin conventionnel français est loin d’être un produit naturel, qui plus est en Gironde ! Or, si le climat océanique du Bordelais ne facilite pas la conversion en bio, une poignée de viticulteurs choisissent d’aller à contre-courant. Christian Jacquement, la foi vigneronne chevillée au corps et à l’âme, compte parmi ceux-là. Rencontre…

Baudet zéro déchet

Alors que les vacanciers prennent le large, quelque 300 millions de tonnes de déchets flottent en mer et s’échouent sur nos plages. Sur l’île d’Oléron, grâce à Diabolo, Déboule Pigache et autres ânes, le sable retrouve son éclat. Nous sommes allés, dès potron-minet, prêter main forte à ces forces très spéciales.

Il était une fois dans l’huître

On connaît l’agriculture, la pisciculture, la magistrature mais la conchyliculture ? Ce terme légèrement barbare désigne l’élevage des mollusques marins. On y trouve par exemple, parmi les plus connus, la mytiliculture (élevage des moules), mais aussi l’ostréiculture (élevage des huîtres) qui nous intéresse aujourd’hui et que nous allons bien expliquer en long, en large, avec un verre d’Alsace.

Espatruites pour joyeux drilles

Entre pisciculture et haute couture, il y a deux hommes, Peio et Jean-Jacques. Les truites de l’un font le bonheur des espadrilles de l’autre. On vous raconte ?

Laurette, la liberté et les autruches

Près de La Rochelle, cette jeune femme élève ces curieux animaux depuis plus de vingt ans. De l’élevage à la transformation, de l’abattage à la vente, elle a souhaité dès le début et dans un souci de cohérence, construire un projet global implanté dans le territoire. Reportage.

J’vous sers un plein de chichis chauds ?

Frites, beignets, churros, chichis, l’été connaît sa valse d’acides gras que le circuit classique des ordures ménagères, à l’instar de notre estomac, ne peut digérer. Sur l’île d’Oléron, l’association Roule ma frite 17 recycle les huiles de friture pour faire tourner les voitures.

La Chanteracoise :
la mascotte de la biscotte

La biscotte artisanale capote ? Pas complètement. Au coeur de la Dordogne, la Chanteracoise est la dernière biscotterie artisanale de l’Hexagone à perpétuer ce savoir-faire de nos grands-mères.

Les vraies promesses du cochon gascon

Les cochons de la Ferme des Vallons sont rares, noirs et poilus. Mais ce n’est pas là leur plus grande originalité. Ils naissent, grandissent à la ferme, perpétuent la tradition, sont vendus en direct. Et séduisent les plus grands chefs étoilés.

Il est devenu chèvre et adore ça !

Vincent Callens n’est pas un éleveur caprin comme les autres. Avant d’arborer son béret, uniquement sur les marchés, et de traire ses chèvres, il y a eu du Lenôtre et du Guetta en lui. Récit d’un parcours étonnant.

Ânes sœurs

Dans un vallon du sud des Landes, Angèle Bazin vit au milieu de ses ânesses. Avec leur lait, récolté à la main, elle réalise des produits de beauté que Cléopâtre aurait sans aucun doute adorés.

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle