Curry de navets

Un curry de navet… Complètement absurde cette recette mais tout à fait délicieuse et, entre nous soit dit, pas si étonnante que ça puisqu’on peut la consommer facilement en Chine du Sud, mais vraiment très au Sud, alors…

Farandole de navets et sa poitrine alléchante

La poitrine est un morceau très alléchant, tous les nudistes vous le diront. Mais les chefs aussi qui aiment cette pièce généreuse quand ils la traitent avec égards et passion. Les navets accompagneront avec joie cette pièce unique.

Navets glacés au jus comme autrefois

Ah les bonnes vieilles recettes du répertoire classique, c’est quand même autre chose que celles des foodistas XXS qu’on peut voir fleurir un peu partout. Des recettes avec du gras, du jus… Mhhmm…

Kale sauté

Le kale n’est pas un client difficile… Comme on voit, on peut en faire des guacamoles, des galettes, des plats sautés… En fait, on peut en faire à peu près ce qu’on désire à condition de ne pas trop le cuire, situation excessive à partir de laquelle il devient franchement détestable.

Guacamole de chou kale

Cette fois-ci, on aura vraiment tout vu… Du guacamole de chou kale… Et pourquoi pas une bouillabaisse aux saucisses de Francfort aussi ? Consolez-vous en vous disant que cette recette est facile à faire et plutôt saine si l’on oublie, bien sûr, tous les problèmes que pose la culture intensive des avocats au Mexique…

Galettes de chou kale

Croyez les Américains, ou les Étasuniens, pour être plus précis : manger du chou kale… sauve des vies ! Eh oui, rien que ça. En attendant, on va déjà voir si ça se mange…

La soupe repas de haricots secs

Foodistas anti-calories, bloggeuses macrobiotiques, zélateurs du grand Kale, vous qui pénétrez en ces lignes, quittez toute espérance… Car ici, nous sommes chez Gargantua, au pays du faste, du généreux et du trop. Car trop, ce n’est jamais assez.

Hamburger de haricots…

Si la recette de haricots à l’huile de noix semblait d’une simplicité quasi biblique, les amateurs de complexité seront choyés ici. Cuisson des haricots, texture de la farce, maîtrise de la cuisson finale, autant de défis à relever…

Céleri entier en cocotte à l’orange

Les temps de cuisson de cette recette dépend beaucoup de la taille mais aussi de la maturité du céleri-rave… Sondez-le (les) avec une aiguille pour vous faire une idée claire…

Purée toute simple aux noix et pavot

La purée de céleri est une figure de style tellement classique qu’on s’étouffe rien qu’en lisant la recette. C’est dommage, car elle est délicieuse. Souvent servie avec du gibier, elle tient aussi tête à des mets moins exotiques.

Petit salé au tofu fumé et maquereau fumé lui aussi

Et oui, un petit-salé sans viande, c’est possible ! Il faut juste oublier un peu le pauvre porc qui donne tant à la cause et depuis si longtemps pour se tourner vers d’autres animaux moins connus comme le tofu, petite créature blanche et carrée que l’on chasse à l’affût, en Chine.

Le casse dal

Oui, c’est vrai : le dal se prépare avec des lentilles corail ! Et oui, aussi, on y met des tomates ! Et bien pour cette fois, nous ferons entorse à ces deux commandements… Pour les tomates, il suffira d’attendre les mois d’été : un peu de patience, que diable !

Caviar du pauvre

Pour tout dire, cette recette « marche » parfaitement avec les lentilles noires « caviar » ! Mais, avec un peu d’attention, vous la réussirez avec des lentilles vertes. Il faut juste éviter la surcuisson qui les écrase et transforme en purée.

Les champignons soufflés, ça alors !

Une recette à bien essayer avant de la faire devant les invités… De toute façon, dès que vous lirez  « soufflé » dans n’importe quel texte culinaire, vous connaissez la consigne : tous aux abris !

Le velouté de champignons vraiment très velouté

Pas cher, assez facile à faire et vraiment délicieux, ce potage sera du meilleur effet quand vous recevrez : tout le monde croira que vous avez ouvert un sachet. Cette erreur grossière vous permettra de remettre l’église au centre du village et vous fâcher avec toute la tablée.

Gratin cocorico ou presque

Oui, presque, on peut le dire car même si ce gratin est tricolore, peu de chances que ce soient celles de notre glorieux étendard. À moins de trouver des pois cassés bleus… Ou blancs…

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle