Les problèmes de Hannah

6 astuces mythiques anti-mites alimentaires

Que la personne qui n’a jamais eu de mites alimentaires dans sa cuisine lève la main. Moi, ça m’est arrivé il y a quelques jours. J’allais me faire un super risotto quand j’ai découvert que mes bocaux débordaient de mites en train de se régaler de mon riz ! Je vous ai demandé sur les réseaux sociaux comment récupérer ma cuisine et mes bocaux et j’ai noté toutes vos réponses. On fait le point ?

Leçon numéro 1 : je ferme à double tour

Le paquet de farine qu’on laisse la gueule ouverte, c’est terminé, j’ai bien retenu la leçon.  Désormais, je mettrai mes provisions dans des bocaux en verre bien fermés. En achetant bio, mes produits ne subissent aucun traitement qui éradique les petites bêtes, c’est pour ça que j’ai plus de chances d’avoir des mites. À moi d’acheter en petites quantités et de faire attention à ne pas faire prendre l’air à mes bocaux.

Leçon numéro 2 : je reconstruis la chaîne alimentaire

Les chats chassent les oiseaux, les oiseaux mangent des vers de terre, les vers de terre se délectent de bactéries, ainsi va la grande aventure de la vie. Mais qui mangent les œufs des mites alimentaires ? Les trichogrammes. Vendus sous forme de cartonnettes à placer dans ses placards (ça ressemble à ça), les trichogrammes sont des insectes invisibles qui se nourrissent uniquement des œufs de mites. Ils disparaissent une fois tous les œufs éradiqués. Ni vu ni connu. Pour un traitement complet, les diffuseurs de trichogrammes doivent être utilisés durant huit semaines. (merci Charlotte)

Leçon numéro 3 : j’ouvre la saison de la chasse

Ne me jugez pas, moi aussi j’aime les animaux mais je retiens qu’on peut acheter des pièges à mites. Ils se trouvent en magasin bio (ou en grandes surfaces) et sont à disperser dans vos placards. Cage pliante, collet, piège à mâchoire ? Rien de tout ça, les pièges à bébêtes sont des bandes gluantes imbibées de phéromones de synthèse qui attirent les mâles. Prêts pour la chose, ils se pressent et se retrouvent collés sur les pièges. Ce système ragoûtant, certes, est efficace car les mâles ne peuvent plus se reproduire avec les femelles (comme ils sont morts). Ainsi, les femelles ne donnent plus naissance à de nouvelles mites. Ces pièges sont efficaces durant six semaines. (merci Clémence)

©Lætitia Boiteau

Leçon numéro 4 : je souffle le chaud et le froid

C’est assez simple, pour conserver mes farines et mes féculents, je peux les mettre au réfrigérateur (merci Luna) ou dans mon congélateur (merci Julie) afin d’être sûre que les larves de mites n’éclosent pas s’il y en a (et puis les mites ne savent pas ouvrir la porte du frigo).

Leçon numéro 5 : j’invite plein d’alliés naturels dans mes placards

Déjà je commence par un grand ménage, je lave tous les bocaux et placards au vinaigre blanc puis je les garnis avec :

De la lavande pour les dissuader de revenir. (merci Marine)

Un (vrai) savon de Marseille. (merci Jacqueline et René)

Des marrons. (merci Erica)

De l’huile essentielle de clou de girofle. (merci Vero)

Des rameaux bien feuillus de laurier sauce, des grains de poivre et des bâtons de cannelle. (merci Pascal et Marie-Noëlle)

De la terre de diatomée (qualité alimentaire). (merci Anthéa)

Des morceaux de bois de cèdre. (merci Myriam)

Une orange piquée de clous de girofle sur chaque étagère ou juste des clous de girofle tout seuls. (merci Céline et Valérie).

Du bicarbonate de soude imbibé de quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. (merci emiiii.capIl sur Instagram)

Des cotons imbibés d’huile essentielle de laurier noble, de clou de girofle et de menthe poivrée. (merci Chris)

Leçon numéro 6 : je tente le sauvetage de l’extrême

Il est trop tard, mes placards sont infestés ? Je craque et balance tout à la poubelle ou, puisque je suis téméraire, je place tout ce petit monde au congélo pour se rafraîchir un peu les idées. Une fois les bêtes, les larves et les œufs détruits par le froid, je passe mes produits au tamis. Je trie les mites et je me lance enfin dans mon risotto.

©Lætitia Boiteau

Les astuces que je ne suis pas sûre d’essayer

Passer à la farine industrielle pleine de pesticides, ça tue les mites et la planète, que demande le peuple ?

Les mites détestent le froid, je n’ai qu’à garnir mon appart de pains de glace et partir en laissant toutes mes fenêtres ouvertes durant un mois. Je mettrai un pull au chat en attendant.

Ce n’est pas la petite bête qui va manger la grosse, je vois ces mites comme un sain apport en protéines.

Foutue pour foutue, je mets le feu à ma cuisine.

Je remplis mes bocaux de vinaigre blanc bouillant et j’essaye de manger le tout sans me brûler la langue.

Après avoir relu La Métamorphose de Kafka, je pense que je suis en réalité une mite moi aussi, il n’y a juste pas de bocal assez grand pour moi.

____________

Vous avez d’autres astuces ? Donnez-les nous en commentaire de cet article.

26 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,

    Tout nuisible peut être éliminé en quelques secondes par l’émission d’ultra-sons, comme le pratiquent les habitants des pays tropicaux, plus envahis que l’Europe.

  2. Petite astuce : les mites font leur nid dans les petits trous des placards, faits pour fixer les étagères intermediaires. Une solution extrême mais radicale : boucher ces trous avec du mastic ! L’expérience a fait ses preuves chez moi, les mites ont totalement disparues !

  3. Moi j ai laissé jeté les nids. Et laisser les araignées envahir mes angles. Elles ont fait tout le boulot. G retrouvé toutes les mites ds les toiles …Ça a duré plusieurs semaines mais ça à bien marché

  4. Pensez à consulter un Psy car la vue des petites bébêtes peut entraîner des troubles voir des traumatismes cérébraux avec l’apparition de Toc. Je plaisante car nous sommes arrivés en Europe à élever et à manger des insectes.

  5. Mon commentaire est peut-être bizarre mais… je n’ai jamais eu de mites alimentaires bien que conservant mes farines, légumineuses, etc bio dans des bocaux ( pour la farine dans un grand sac) . Quelqu’un a t-il une explication ?

  6. Pièges à phéromones très très efficaces. Ils se rabattent tous dessus ces pov’ petits idiots. Par contre, chose horrible, ils mettent plusieurs heures à agoniser . Alors je les ai écrasés sur la plaque collante car ça me faisait mal de les voir battre encore leurs ailes désespérément …..
    Faut l’ savoir c’est pas une partie de plaisir …

  7. haha, je vote pour la dernière option : « Après avoir relu La Métamorphose de Kafka, je pense que je suis en réalité une mite moi aussi, il n’y a juste pas de bocal assez grand pour moi. »
    J’ai été aussi infestée dernièrement : ça pullule dans tous les pots : eurk !
    Est-ce que certaines saisons sont plus propices que d’autres au développement et à l’installation des mites ?
    Est-ce que les mites arrivent à passer d’un pot à l’autre (type confiture) ? Quand elles sont larves peut-être ? ça a l’air de pouvoir se faufiler partout…double eurk !

  8. Toooop!!!! Merci à toi et tous tes petits conseillers virtuels et écolo pour ces astuces! J’en ai régulièrement et je n’étais pas très douée pour les chasser. Je m’y mets tout de suite!

  9. Mais aussi c’est que nous achetons des farines fermées mais les insectes sont déja dedans!
    Pur rire un peu, si on met tout ce que vous dites dans les placards pour éradiquer les bêtes, on ne va plus avoir de place pour nos aliments 😉
    Depuis moi j’achète des paquets fermé hermétiquement et de moins grande quantité. Dommage car les grands paquets de farine en papier de 5 kl c’est vraiment moins cher et souvent local.

  10. Cette année pour la 1ere fois depuis 10 ans que j’habite cette maison, j’ai eu une invasion de mites, beurk ! C’est l’année spécial mite ou c’est juste un hasard?
    Tout ça, pour le plus grand bonheur de nos poules, qui se sont régalées des fonds de bocaux d’un mélange coloré de lentilles, boulgour, sésame…

    Mon expérience retient qu’effectivement les pots type « confiture » même bien fermés ne sont pas hermétiques. Que les placards avec du papier peint gauffré antédiluvien collé sur les parois, est un paradis à mites.
    Que le mites a-do-rent les noix.
    Qu’il faut pas acheter 500g de noix de cajou bio à 22€le kg qui traînent dans les placards jusqu’a contamination…mais plutôt 100g …

    Merci à tous pour les conseils de clous de girofle, congélation et autres idées !

  11. Mon frère a eu aussi des mites alimentaires et à utilisé des micro guêpes commandées sur Internet. Un peu long mais efficace. Puis tout en bocaux.

  12. bonsoir
    -je me bats avec les mites alimentaires depuis quasi 1 an. je gagne des batailles en période froides …
    -j’ai tout mis dans les bocaux et parfois sous vide d’air avant de mettre dans le bocal . (plus jamais dans les boites d’une certaine marque connue des ventes en réunion => 5 boites contaminées, passage par le couvercle !!)
    -j’ai aseptisé ma cuisine a la javel concentré et aux huiles essentielles de lavande , cèdre..
    -j’ai disposé des branches de laurier sauces et de lavande, des pot avec des cotons imbibes a l’huile de lavande dans chaque recoins de mes placards et entre les bocaux.
    -j’ai mis les plaquettes de phéromones sur mes portes de placards …j’ai mis des « pièges » à larves : mélange farine ou sucre avec du bicarbonate dans des minis récipients (un peu comme pour les pièges a frelons)au dessus des meubles.
    – j’ai mis le diffuseur d’huile essentielle de lavande en continu avec la lampe bleue anti insectes.
    – j’ai mis des grilles très fines sur mes grilles d’aération .
    – je suis devenue chasseuse experte des papillons ou larves , je scrute les moindres recoins de ma cuisine en entrant et le moindre indésirable repéré est aussitôt attrapé écrasé voir brulé ou noyé dans la javel . la zone large autour du suspect est a nouveau aseptisée .

    pour l’instant , çà faire 4 semaines sans rien …
    j’attends le retour de 5-10 jours de chaud voir si mes sous locataires indésirables refont surface en passant par les parties communes de la cage d’escalier : la cage en elle même , le long des tuyaux d’alimentation ou évacuations

    voila

    bon courage

  13. Merci pour cet exposé plein d’humour qui dédramatise !!!!! le laurier, les pièges et la menthe , j’ai testé, cela a marché donc j’adopte!!! merci encore et à bientôt

  14. Un truc simple et rapide, avec mon diffuseur d’huile essentielle, j’y mets du cédre, je sors et dans tout l’appart… ça diffuse, mega efficace!
    A refaire de temps en temps,

  15. SOS
    J’ai tout fait: nettoyage au vinaigre blanc , bocaux étanches, pièges à phéromones et j’ai éradiqué les bestioles mais pas leur descendance …
    depuis 3 mois je récolte quotidiennement 3 à 5 asticots sur le plafond de ma cuisine….
    Je les enlève et nettoie avec un tissu imbibé de vinaigre blanc , mais la récolte persiste !
    QUE FAIRE ?

  16. Super merci pour cet article ! Je commençais à devenir folle avec ces larves découvertes dans mes farines (et pourtant bocaux bien fermés). Je n’en comprenais pas la provenance et à y réfléchir je commençais juste à incriminer le produit bio justement. Je me mets depuis peu au vrac et au bio, je vais donc aussi adopter le passage congélo + clous de girofle.
    Ouf ! Et vraiment merci !

  17. Les mites réussissent à entrer dans des bocaux simples (genre bocal de confiture recyclé) par le pas de vis du couvercle. Rusées ces petites bêtes !!! Les seuls bocaux qui protègent bien les denrées sont les bocaux type « le parfait » fermés avec un caoutchouc.
    Elles adorent également les épices (curcuma, paprika, piment…plus c’est fort, plus elles aiment…). Il existe de tout petits bocaux à épices avec joint en caoutchouc qui permettent de les protéger.
    J’ai réussi à me débarrasser des mites en utilisant ces bocaux et des pièges à phéromones.
    Bon courage !

  18. Merci pour ces très bons conseils (et surtout les astuces qu’on n’est pas sûr(e)s d’essayer ah ah ah!). Après l’erreur fatale d’avoir rangé naïvement et sans précaution un paquet de graines bios dans mon placard et une invasion qui s’en est suivie digne d’un film de SF, j’ai mis plus de 2 ans à me débarrasser définitivement des bestioles (bocaux Le Parfait et pièges à mites alimentaires). Merci pour le conseil de congeler les aliments à risque avant leur rangement…….Je m’y emploierai dorénavant.

  19. Pour les mites alimentaires, après avoir nettoyé mes placards, tout mis dans les bocaux(féculents, chocolat en poudre( eh oui!)mais surtout fruits secs de toutes sortes, j’ai disposé sur les éragères une tête d’ail frais coupée transversalement . Et ça marche !!!
    Bon, bien sûr il faut aimer l’odeur de l’ail, mais c’est efficace environ un mois.

  20. Heureusement je n’ai pas eu souvent des mites, mais un petit conseil : ne jetez pas vos provisions infestées, elles feront le régal de vos poules ou de celles du voisin (qui vous filera sûrement des œufs en retour!)

  21. bonjour,
    je trouve cela dommage et dommageable pour les produits qu’ils soient passés au micro-ondes, sachant l’impact néfaste, le mot est faible, du micro-ondes sur la nourriture. par contre, un tour au congélateur éradique les vers de mites tout en laissant indemne le produit.

  22. 48h au congélo!
    Chaque fois que j’achète mes graines, fruits secs, farine , bio ou pas…je leur fais faire un etit tour de 48h au congélateur avant de les stocker dans des bocaux en verre. Chaque fois que j’y ai pensé: pas de mites. Chaque fois que j’ai oublié (récemment pour des figues et abricots secs bios): invasion rapide, mais limitée à l’intérieur du bocal.

  23. Bonjour,

    avant de ranger dans un bocal les amandes que je viens d’acheter, je les mets au micro onde environ 2 mn pour tuer les larves. Sinon elles se développent très bien dans un bocal fermé.

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle