fbpx

À Aubervilliers, une lutte végétalisée pour les jardins ouvriers

Laisse béton le béton. Voilà le mot d’ordre derrière lequel pourraient se ranger les militants du collectif de défense des jardins ouvriers d’Aubervilliers. Dans une réécriture contemporaine de David contre Goliath, ils luttent contre la destruction de terres nourricières menacées par de gros projets urbains, dont ceux des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.…

Appel à la greffe générale en Pyrénées

À coups de sécateurs et de persévérance, les bénévoles de l’association Atout Fruit enracinent leur projet fou le long d’une voie verte : un conservatoire de fruitiers anciens ouvert à tous les gourmands de passage.

Pour protéger le jardin, les mini-élevages d’insectes font un carton

La coccinelle, vous connaissez. Et le trichogramme ? Comme sa copine rouge à pois noirs, ce minuscule insecte est un redoutable prédateur au jardin. Dans la Drôme, l’entreprise Biotop élève tout ce beau monde puis les propose aux jardiniers amateurs dans de minuscules capsules en carton.

Dans le Beaujolais, les jeunes poussent parmi les vignes

Angela et Hugo s’essayent pendant trois ans au métier de vigneron, de la vinification à la comptabilité, sur un domaine test dans le Beaujolais. Ils profitent d’une puissante et inattendue entraide vigneronne, passeport précieux qui leur a permis de trouver des terres pour s’installer définitivement.

Carquefou, royaume du camélia

40 000 variétés pour 252 espèces, c’est la diversité de camélias qui existe dans le monde. En France, l’une des plus grandes collections se situe au nord de Nantes, sur les coteaux de l’Erdre. Laissez-nous vous entraîner dans le monde éclatant de cette plante dont les rouges colorent joyeusement la fin de l’hiver.

Plessé accueille la transition à bras ouverts

Un vent de démocratie directe souffle sur la Loire-Atlantique ! Les nouveaux élus de la petite ville de Plessé, tournée vers le bio, les circuits courts et la mobilité douce, font le pari d’une ruralité dynamique et nourricière.

Taillandier, un métier qui forge des nerfs d’acier

Il incarne l’alliage inoxydable de la force et de la concentration. Ancien professeur de karaté, Jean-Luc Bonaventure est l’un des derniers taillandiers professionnels de France, les forgerons spécialisés dans la fabrication d’outils. C’est entre ses mains que naissent les meilleurs compagnons dédiés au jardinier.

La vache nantaise revendique ses origines

Nantais, quels sont les animaux symboliques de votre ville ? L’éléphant et le canaris, paraît-il ! Et pourtant, la vache nantaise retrouve progressivement sa place d’antan en colonisant les friches urbaines de la ville.

À Magnantru, les citoyens investissent les champs

Et si les citoyens finançaient la création de fermes ? C’est l’idée de Fermes en ViE, qui crée du lien entre investisseurs et futurs installés en agroécologie. Un premier lieu a vu le jour à Magnantru, dans les Deux-Sèvres, chez Camille et Raphaël.

Pigeon à la carte, envol gustatif

Avez-vous déjà goûté du pigeon ? Pas ceux des trottoirs parisiens, mais les oiseaux élevés par des férus de bonne cuisine. Proche du canard en goût, cette viande doit sa luxure aux producteurs passionnés comme Rémy et Mathieu Anézo.

À Eyne, la transition montagnarde est sur la bonne pente

La manne des sports d’hiver a fondu comme neige au soleil, laissant la place à une dette massive. Mais ce village pyrénéen a su éviter le précipice en misant sur la production agricole en circuit court et la valorisation de sa biodiversité exceptionnelle.

À fleur de sol

À l’automne, le promeneur curieux ne manquera pas les champs fleuris de l’éleveur Cédric Boivineau. Mais ce n’est que le pétale qui cache la forêt. Bienvenue au royaume de l’agriculture de conservation des sols !

Dans les Flandres, les artisans du local avancent à pas de géant

Dries, Florent, Stéphanie, Benjamin et Anaïs sont des enfants du plat pays qui ont fait des Flandres leur terrain de jeu. Ils ont entre 28 et 47 ans et font partie de la minorité plus motivée que jamais à mettre le circuit court au menu. À la clé ? Beaux plats, produits de choix et…

Le collectif fait le miel

La première miellerie collective du Pays basque a ouvert ses portes au mois de juin 2021. À Macaye, apiculteurs professionnels et amateurs partagent matériel et connaissances pour adoucir les papilles des locaux.

Sur les côtes bretonnes, du porc fermier sans lisier

Les cultures de l’exploitation nourrissent les porcs, le fumier les enrichit en retour et empêche les catastrophes écologiques causées par le lisier. La Bretagne souffle un peu : sur les côtes malouines, la ferme du Pré Bois élève des porcs de race rustique en plein air, à contre-courant des élevages intensifs.

À Pont-de-Claix, la cantine restaure le lien local

Deuxième épisode. Pour la cuisine centrale de la cité iséroise Pont-de-Claix, fournie notamment par le Gaec de Sainte-Luce en fromage, les élus et les services municipaux ont pris quelques années d’avance sur la nouvelle loi Egalim pour proposer 60 % de produits de qualité dont 40 % bio, à tendance régionale plutôt qu’industrielle.

Cuisiner les protéines végétales ? Chiche !

Participer à un atelier Chiche ! animé par Johanna Frasquet, c’est passer une après-midi dans la cuisine d’une ferme de la Drôme pour apprendre à cuisiner les légumineuses, les céréales et les graines. Tour d’horizon de ses coups de main…

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle