#diy

Astuces pour une maison qui sent bon (au naturel)

Que vous viviez avec un fervent rugbyman (#maillotchaussetttes), avec un chien à poils longs (#chienmouillé), deux ou trois chats (#effluvesdelitière) ou que vous adoriez cuisiner des beignets (#jaimelafriture)… Et parce que vous rêvez d’un home sweet home, voici nos solutions naturelles pour une maison qui sent bon le frais et le zéro-déchet pour de vrai ! Dehors les mauvaises odeurs, va de retro puanteur…

©Olivier Cochard

Lingettes désinfectantes et recyclables : Ad vitam aeternam

Ingrédients pour un bocal de 500 ml
240 ml de vinaigre blanc (ou d'alcool)
240 ml d'eau
1 cuillère à café de bicarbonate de soude
10 gouttes d'huile essentielle de citron
10 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus globuleux
10 gouttes d'huile essentielle de tea-tree

Remplacez les lingettes jetables (toxiques et hautement nuisibles à l’environnement) par des lingettes nettoyantes en tissu (#economies, #porte-monnaie). Le principe est simple, on récupère des vieux tissus (propres s’il-vous-plaît) et on les plonge dans une solution désinfectante naturelle. On commence ?

Pour les lingettes, il y a l’option ultra-fastoche qui consiste à couper des morceaux de coton de tee-shirt ou de quelques serviettes d’invités (#recup, #simplecommebonjour) ou celle un peu plus élaborée des nombreux tutos que vous trouverez sur Internet, comme celui-ci par exemple.

Pour fabriquer sa solution nettoyante, il suffit de mélanger le vinaigre et l’eau, d’ajouter ensuite les différentes huiles essentielles et de la verser dans un bocal (rempli au trois quarts).

Placez alors vos lingettes dans votre bocal pour qu’elles s’imbibent de votre produit nettoyant fait-maison. Refermez votre bocal et passez en machine vos lingettes durables une fois utilisées.

 

©Olivier Cochard

> Quels usages pour votre ménage ?

Ces lingettes servent pour tout : notamment à nettoyer une table, à enlever une tâche, à désinfecter une cuvette de WC ou un lavabo.

©Olivier Cochard

Spray fraîcheur sans perturbateur : « Voilà l’été, enfin l’été »

Ingrédients pour un spray de 500 ml
400 ml d'eau
8 cuillères à soupe d'alcool (ou de vodka)
40 gouttes d'huile essentielle de ravintsara
Un vaporisateur

Versez les ingrédients un à un, à commencer par les liquides. Laissez reposer le mélange une journée. Agitez bien avant chaque utilisation.

©Olivier Cochard

> Quels usages pour votre ménage ?

À utiliser dans la cuisine, la salle de bain, les toilettes… pour offrir aux lieux une brise fraîcheur (#parfumdeshautssommets, #ambianceairpur).

Veillez à demander un avis médical avant l’utilisation de l’huile essentielle de ravintsara pour les personnes asthmatiques ou épileptiques.

©Olivier Cochard

Brume d’oreiller à la fine fleur d’oranger : « Dans les bras de Morphée »

Ingrédients pour un flacon de 100 ml
35 ml d'hydrolat de fleur d'oranger
55 ml d'alcool pharmaceutique à 70° (ou, à défaut, de vodka)
40 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
20 gouttes d’huile essentielle de petit grain bigarade
20 gouttes d’huile essentielle de marjolaine à coquille
Un flacon vaporisateur

Versez l’hydrolat avant d’ajouter l’alcool dans votre contenant. Complétez avec les gouttes d’huiles essentielles. Attendez au moins 30 minutes avant d’utiliser pour la première fois. Secouez chaque fois avant emploi afin d’éviter les tâches (une suspension huileuse peut en effet se former à la surface du liquide quand celui-ci est au repos !). Et surtout, faites de beaux rêves !

©Olivier Cochard

> Quels usages pour votre ménage ? 

La brume d’oreiller se vaporise sur le lieu de couchage : lit, canapé (#disputeconjugale), van aménagé (#roadtrip), tapis de sol (#campeursdelapremièreheure). Vaporisez idéalement une quinzaine de minutes avant de vous glisser dans vos draps. À utiliser ponctuellement (#marchanddesable) ou bien en cure.

_____________

Monsieur pas si Propre

Si bougies, encens, sprays et autres parfumeurs d’ambiance sont dans le collimateur des pouvoirs publics, c’est notamment parce qu’ils émettent des composés organiques volatiles (COV), substances parfois dangereuses car irritantes, perturbateurs endocriniens, allergènes voire cancérogènes. De récentes études ont même récemment prouvé la présence de pesticides, interdits en usage agricole dans certains aérosols et traitements textiles acaricides ! 

Adopter nos recettes pour une maison et une planète plus vertes, c’est dire adieu aux formules chimiques ô combien polluantes et irritantes ! Mais attention, certaines huiles essentielles ne conviennent pas à un usage lors de la grossesse ni en présence de jeunes enfants. Mieux vaut s’abstenir dans ce cas et demander conseil à son médecin (#ciaolesperturbateursendocriniens). 

Et puis toutes ces idées ne doivent en aucun cas vous dispenser d’aérer votre intérieur au moins 15 minutes par jour. Car c’est là le vrai secret d’un air intérieur non pollué. Promis ?

13 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,
    Dans les lingettes, puis-je remplacer l’eucalyptus globuleux par le radié, que j’ai déjà à la maison ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

  2. Ya-t-il un ou une chimiste dans la salle ? Est-ce que le mélange bicarbonate + vinaigre, deux bons désinfectants pris individuellement, ne donne pas une solution neutre et plus tellement efficace, du coup ? (ok sur le coup ça mousse, c’est rigolo, mais ensuite ?)

    1. Bien vu, Valentine !
      C’est classique pourtant : un acide + une base = eau salée.
      L’astuce est d’alterner acide et base. Les microbes ne parviennent pas à s’habituer à la douche écossaise.

  3. Hello, dans la recette de désinfectant, j’ai l’impression que le bicarbonate a été oublié en cours de route 😉 Il se met à quel moment?

  4. Recettes très sympa.Merci.
    Effacer les taches dans la cuisine ou la salle de bain deviendra ainsi tâche plus facile…

  5. Merci pour toutes ces astuces et ces articles tjs intéressants. Un réel plaisir de vous lire chaque semaine….

    1. Les HE sont dangereuses uniquement si elles sont mal utilisées ou surdosées 😉

  6. Bonjour, super l idée des lingeries! Pour idée pendant ma grossesse pour remplacer les huiles essentielles j ai fait macérer des épluchures d agrumes dans du vinaigre blanc. Après je filtre et j en met un peu dans la préparation du produit! Ça sent super bon. Ça me paraissait une alternative à partager 😊

  7. Bonjour,
    Merci pour toutes ces recettes mais savez-vous si les huiles essentielles mentionnées sont compatibles avec les chats ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle