fbpx

Débrouille en cuisine

Petites astuces pour grandes économies

300 euros, voilà en moyenne ce que chacun d’entre nous dépense mensuellement pour s’alimenter. Sandra Marécaux, pro du DIY et du zéro déchet, propose une toute autre équation : un budget de 30 euros par semaine pour nourrir sa famille de quatre personnes. Adieu les produits industriels chers, suremballés, bourrés d’additifs et de sel, et bienvenue aux recettes maison à trois francs six sous. Voici ses premiers tips pour un budget au top.

Yaourts au four

20 yaourts à 2,40 euros. Wahou, qui fait cette promotion ? La fermière ! Elle vend du très bon lait et avec vous pouvez faire vos yaourts sans additifs, colorants, ni conservateurs.

La recette est simplissime. Faites chauffer 2 litres de lait à 80 °C. Laissez-le refroidir entre 45 et 50 °C, ajoutez votre ferment qui peut s’acheter à la ferme, en pharmacie ou parfois en supermarché. Vous pouvez bien sûr le remplacer par un yaourt (fermier de préférence). Mélangez vivement, versez dans une vingtaine de pots en verre. Enfournez au four sur une lèchefrite à 40 °C pendant trois heures. Laissez bien la porte du four fermée et laissez vos yaourts reposer encore trois heures. Sortez les pots, fermez-les et placez-les au frigo.

Petite astuce, utilisez le programmateur de votre four pour pouvoir aller faire un tour.

Sucre vanillé pour l’année

Avez vous déjà vu le prix au kilo du sucre vanillé ? Entre 8,50 et 85 euros et je ne me suis pas trompée sur le prix. Je vous propose d’en faire un bio pour moins de 3 euros en 30 secondes.

Mettez 200 grammes de sucre blanc ou roux dans un bocal, fendez une gousse de vanille. Déposez-la dans le sucre. Fermez, stockez, attendez dix jours avant de l’utiliser. Quand votre bocal est à moitié vide, rajoutez du sucre. Gardez la même gousse jusqu’à ce que les arômes ne diffusent plus (environ un an) et recommencez.

Bicarbonate gourmand

C’est l’ingrédient star du zéro déchet. Le bicarbonate de soude que l’on trouve dans le même rayon que le sel sert aussi bien à fabriquer des produits ménagers, du dentifrice que des gâteaux.

Simple et économique, il remplace donc notre levure chimique en cuisine. Pour cela, je remplace la levure par une cuillère à café de bicarbonate et si la recette sucrée prévoit du sel, je n’en rajoute pas. La seule subtilité réside dans la quantité. Si vous avez la main lourde, ça sera immangeable. Ça m’est arrivé deux fois à mes débuts. Dans ce cas, ne restez pas sur un échec, recommencez.

Lait d’avoine express

Faire son lait d’avoine pour 30 centimes en une minute, c’est possible ! Il vous faut 100 grammes de flocons d’avoine bio et un litre d’eau. Mettez le tout dans un robot ou un blender, bref ce que vous avez sous la main. Faites tourner la machine pendant 30 secondes, arrêtez et recommencez à nouveau 30 secondes. Filtrez avec un tamis, un filet à lait végétal ou un tissu, comme vous préférez.

Récupérez l’okara (les flocons hachés) pour faire des galettes de légumes, des barres de céréales…

Vinaigre de cidre d’épluchures

Les pommes, on les aime ! Saviez-vous qu’on pouvait réaliser du vinaigre de cidre avec leurs trognons et leurs épluchures ? Suivez-moi. Mettez dans un bocal en verre vos restes de pommes bio jusqu’à ce qu’ils remplissent le récipient aux trois quarts, ajoutez une mère de vinaigre et recouvrez d’eau (filtrée si possible). Fermez avec un tissu ou un bouchon de liège et patientez trois à six semaines. Récupérez alors le liquide, jetez au compost les épluchures et recommencez.

Votre vinaigre maison vous servira pour le ménage, pour assaisonner la salade, pour rincer vos cheveux, comme tonique pour le visage, après-rasage ou pour tuer les verrues.

Sachez que la mère de vinaigre, comme les grains de kéfir, se donne. Vous trouverez des plans sur les forums ou pourquoi pas en commentaire de cet article. Vous pouvez aussi en faire naître une. Prenez un vinaigre du commerce que vous transférez dans un bocal recouvert d’un torchon propre pour éviter les poussières. Laissez faire la nature pendant deux à trois mois jusqu’à ce qu’une couche visqueuse se forme à la surface. Votre mère est née. Récupérez alors le vinaigre pour le consommer et avec votre mère, créez le vôtre.

Confiture à l’écorce de melon

Mangez du melon, conservez ses graines pour vos futures plantations… et avec son écorce, passez en cuisine. Pour faire une bonne confiture, il vous faudra un kilo d’écorces pour un kilo de sucre cristallisé et un zeste de citron non traité.

Coupez vos écorces en morceaux. Faites fondre le sucre avec un peu d’eau à feux doux. Ajoutez les écorces et les zestes. Faites cuire 1 h 30 à feu doux en remuant régulièrement. Mixez grossièrement. Prolongez la cuisson de 30 minutes et versez dans des pots.

Sirop de menthe du jardin

Le sirop, c’est chouette à faire soi-même. Le jardin me gâte : menthe, mélisse, rose, violette, coquelicot, lavande, trèfle, lilas. Aujourd’hui, le choix des enfants se porte sur le sirop à la menthe. Ramassez dix tiges de menthe, détachez les feuilles. Mettez-les dans une casserole avec 600 grammes de sucre et 600 millilitres d’eau. Portez à ébullition, baissez votre feu et faites chauffer 10 minutes. Laissez refroidir, filtrez, dégustez. Conservez-le au frigo.

À vous de jouer !

Je vous ai mis dans la confidence, voilà quelques astuces qui ont permis à ma famille de réduire à 30 euros par semaine la facture des courses, tout en mangeant local, en cuisinant maison, en oubliant les produits transformés et emballés. Ceci n’est qu’un petit aperçu mais vous imaginez bien comment décliner la chose. Vous nous partagez vos bonnes idées en commentaire ?

72 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je pense que vous avez de la chance de trouver tous ces ingrédients car je n’ai pas de vanille ailleurs qu’au marchand (très cher pour le Bio) et pas d’agrumes à cueillir non plus. Je tente un potager, mai ça n’est pas toujours facile avec les aléas de la météo cette année encore. Néanmoins, je trouve ces astuces utiles et en commençant par là, même si je n’arrive pas à vos 30€/semaine, je devrais déjà diminuer mes dépenses. J’en pratique déjà quelques unes et je suis à 80€/semaine pour moi seule. Je fais les yaourts, la farine en gros, je vais tenter le vinaigre…
    Si chacun essayait de faire un petit bilan d’une ou deux semaines après réaménagement de sa façon d’acheter, ça pourrait être intéressant et constructif.
    A suivre…merci pour avoir initié ce mouvement.

    1. Bonjour Amélie,
      Effectivement c’est une chance d’avoir des amis qui voyagent et à ma demande me ramènent les produits dont j’ai besoin. Pour sûr tu n’auras pas du sucre vanillé bio à 3 euros le kilo, mais plutôt à 10 euros en l’achetant, quoi qu’il en soit tu sauras toujours gagnante par rapport à des sachets à 85 euros le kilo.
      Les agrumes regardent autour de toi, après il faut oser, mais combien de villes on des mandariniers, des oliviers, des muriers… sur leurs trottoirs et parking. Dans la nature tu trouves aussi de quoi te nourrir, là je viens de faire amandes, et j’ai repéré noisettes, noix, mûres, raisins, pommes.
      Il existe des solutions annexes que tu trouveras dans mon post https://www.facebook.com/laterredenosenfants/posts/695430224238666?__xts__%5B0%5D=68.ARBXY70s7IRvxqPVv207GTFk6A6vbrVHevkjm7S8yzH_WsgsrGjpZfbD_JO_VTw8j9XU9ycY6bQFPw4Sz5hLV_RcSzj4QPedgg9rEefW1s325iY4fgAmQ4SPIT_4lXEOW9CLMr0WaJD5ImkkFGyU8wbyEGxJCrmR3BRXJuus7wXl67nR2XZPkprgQY6STuR-zqVqZPhslEdD4wHFa3zU5B2UILFbg3KdCK1W-qhSy8IF1IZByf_ZAgCCpY1RxlWrwJFtzOwKSj6c3n-I6QMvl4tJp12FLTFNeqCtPDTHVSHFrYJbIYI4juPh4vnSJ9FIujPc3oJCeRsSbWhV_NajPRc&__tn__=-R
      Pour ton potager, c’est un super début, mais c’est vrai que c’est la galère avec la sécheresse cette année.
      En tous cas ta démarche est très bonne et je te félicite et tu as raison si chacun essaye…

  2. un bouillon de légumes en poudre quasiment gratuit ? j’ai osé et je valide !
    Conserver les épluchures (bio) de vos légumes (oignon, carottes épluchures et fanes, courgettes, pommes de terre, radis un peu mollasson et leurs feuilles, celeri).
    Les faire sécher (j’ai la chance d’avoir un déshydrateur) mais je pense qu’au four c’est tout à fait possible.
    Les mettre dans un mixer et réduire en poudre plus ou moins fine en fonction de son goût.
    Mettre dans un bocal et utiliser comme du bouillon cube mais avec le gros avantage d’avoir beaucoup plus de goût et pas de sel du tout !

    1. Oui c’est une tuerie, vous pouvez tous y aller les yeux fermés.
      En ce moment même au soleil ou l’hiver sur poele, radiateur ça fonctionne aussi. Et je te confirme le four fonctionne aussi.

  3. Bonsoir, en fait la réussite tient dans le changement de mentalité, depuis 15 ans je travaille à mi temps pour élever mes enfants et je me suis mise à faire un potager. Enorme économie ! Et puis comme on a plus de temps on peut partir faire des cueillettes fruits, noix, champignons,… Le plus important est sans doute de s’éloigner de la ville ( village de 100 habitants en montagne ), on se chauffe au bois et depuis 5 ans je fais ma lessive à base de cendre. Après ça devient un jeu , essayer de voir tout ce que l’on peut fabriquer soi même: shampoing solide, crème hydratante, déodorant, éponge, …Trouver des tutos pour réparer sa machine à laver en panne ( pièce 20 euros), ensuite on se met à faire de plus en plus de cuisine avec les herbes sauvages comestibles ( ortie en tête mais pas que ) dans les galettes à base de flocons d’avoine c’est délicieux mais aussi en soupe chaude l’hiver et froide l’été…et puis on passe au vrac et à partir de là on ne rentre plus dans les supermarchés. Gagner un demi salaire demande des sacrifices mais donne de la créativité et énormément de temps libre. Une dernière chose , les yaourts je les fait non pas au four mais près du poêle l’hiver et au grenier en ce moment !!

    1. Whaou, c’est génial tout ce que vous faites, très inspirant. Je commence petit à petit mais je manque d’idées simples et peu coûteuse à mettre en place. Alors merci pour votre partage. Elise

  4. bonjour
    je vous remercie pour le temps que vous avez passé à écrire cet article et ensuite pour la patience avec laquelle vous répondez à chacun
    je suis étonnée du manque de bienveillance dans certains commentaires car finalement, n’est-ce pas à chacun d’avancer à petits pas pour trouver ce qui lui semble bon pour lui, pour ses proches ? Et se nourrir étant une nécessité pour chacun d’entre nous, pourquoi ne pas simplement apprécier les partages d’expériences en retenant ce qui nous fait avancer d’un petit pas plutôt que de critiquer le contenu d’un article à cause de son titre …bref, merci pour le partage des idées dans un état d’esprit positif ! et je me réjouis de la somme des petits gestes d’économie que je m’approprie petit à petit quand ils s’intègrent avec cohérence dans mes choix de vie. Cordialement

    1. Je partage pleinement. Belle douceur dans vos réponses. Je ressens une sérénité, certainement habituée à ces réactions. Beau chemin de vie. Continuez à planter des graines. A chacun de nous de les faire germer 🌱.
      J’adore votre « On travail pour subvenir à notre consommation, et bien j’ai décidé de moins consommer pour moins travailler. ». Profitez !

  5. Bonjour Sandra,
    Je ne trouve pas votre page facebook pouvez-vous me dire son nom?
    J’ai déjà votre contact tel et mail mais je souhaite préparer mon projet de camping autonome avant de vous déranger, et vos publication vont surement déjà bien m’aider 🙂
    D’avance merci

    1. Bonjour Bertarini voici la page https://www.facebook.com/laterredenosenfants/
      Farfouille tu pourras trouver pas mal de choses. Et n’hésites pas à me contacter. Evites le tel, le réseau n’est pas top, je ne peux pas tout avoir des poules et du réseau. lol.
      Super le projet tu m’en diras plus. Nous on part du 21 au 30 Aout faire la viarhona en tente et vélo dans le but de ramasser les déchets et faire des ateliers zéro déchet. voici le lien de la publi https://www.facebook.com/laterredenosenfants/photos/a.350123608769331/665263163922039/?type=3&theater.
      Vois simple, pour l’hygiène un savon de marseille, un siwak, une huile végétale, une crème solaire et un baume lèvre. Pour le repas prend au fur et à mesure de ta route des choses simples. Pour le petit dej je vais faire des confitures en plus petite portion faute de frigo. On fera pain frais confiture et un fruit. Les moments de camping sont les meilleurs c’est là qu’on se rencontre que finalement on a besoin de peu pour être heureux. Juste des siens.
      A très bientôt
      Sandra

  6. Bonjour Sandra,
    je suis dans la même démarche que vous, ça se fait sur du long terme, petit à petit et avec une logique de vie différente.
    Merci pour vos astuces, je me suis abonnée à votre page FB, au plaisir de partager et d’échanger avec vous…

    1. Bonjour Corrine.

      Au plaisir d échanger avec toi. Et félicitation sur ta démarche.

      A très bientot

  7. Du sucre vanillé bio à 3€ ? Où a-t-elle vu ça cette personne ? La gousse de vanille n‘est pas bio dans ces cas-là…. A elle seule c‘est 90% du prix.

    C‘est plutôt 5 à 6€….

    L‘idée est bonne mais il serait bon d‘être plus réaliste

    1. des gousses de vanille qui viennent directement de la source que je demande à mon entourage amis voisins familles quand il partent en vacances de me ramener. Le prix n’est pas me même. C’est aussi un astuce. que je met en pratique également traité pour le lufa ou certaines épices.

  8. Se sont de super astuces, parfait pour commencer ! Merci beaucoup. Pour le vinaigre j’avais lu une recette sans mère, juste avec des épluchures de pomme et du sucre…. Cela ne donne pas du vinaigre ? Qu’en pensez vous ?

    1. moi j’ai testé cet hiver. Le vinaigre n’est pas aussi fort qu’avec une mère mais c’est très agréable aussi.

    2. Bonjour Marie.
      Je ne pense pas mais j’ai envie de dire à tester. financièrement aucune perte. Juste de la patience.
      Pour le vin je l’ai fait naître avec du vin. Pour le cidre on me l’a offerte.

  9. J’ai pris le temps de répondre à tout le monde, je vous laisse lire tous les commentaires pour encore mieux imaginer la chose.
    Si en lisant les commentaires il y a encore des questions n’hésitez pas.
    Mon mode de vie m’a pris deux ans, et ce n’est pas en quelques lignes qu’on peut tout expliquer.
    Il faut commencer par quelques part, et j’ai décidé pour commencer de partager des choses simples, rapides et réalisables pour tous.
    Et je ne suis pas la seule à lire le magazine et à consommer différemment donc si chacun d’entre vous, donnez seulement une astuce on pourrait avancer tous ensemble.
    Et ne l’oubliez pas les épluchures se cuisine.
    Et vous êtes les bienvenus sur ma page facebook ou instagram pour suivre les idées, recettes, et astuces.
    Et que je rassure tout le monde je suis une mauvaise cuisinière à tel point que sur l’un de mes déménagements mes frères étaient heureux de voir que j’habitais à côté de Ronald…
    C’est à la portée de tous.

  10. Bonjour Marie Laure, je te laisse relire tous les commentaires, j’ai déjà mis pas mal d’idée. Et comme je l’ai noté j’ai un potager, je troc, je pars à la cueillette, mes enfants pêchent avec leurs grands parents. Et j’ai la chance qu’ils ne sont pas encore ados.
    Il faut aussi noté que je fais tout mes produits ménagers et hygiène, j’achète une fois par an les produits de base pour les fabriquer.
    Si après la lecture tu as besoin de précision, n’hésites surtout pas.

    1. Bonjour Sandra,
      J’avoue que je n’ai pas commencé encore du coté de la lessive et du dentifrice mais que je suis motivée…alors svp des recettes !
      Côté coûts alimentaires on est en de ça des 300€ moyen et je m’en félicite, nous mangeons, frais, du jardin, local et bio et tout le monde se porte bien!
      D’avance merci

  11. Merci pour l’astuce du vinaigre de cidre et pour celle du lait d’avoine !!

    Pour faire suite aux remarques précédentes, un peu grincheuses, ce que je retiens de cet article et de ma propre expérience c’est que ces astuces ont souvent un impact financier plus global sur le budget du ménage et pas seulement sur l’alimentation.

    Quelques astuces de mon côté :
    – Acheter les produits secs (farine, pâtes et autres) en grandes quantités (moins d’emballage et prix plus faible) et partager avec des amis ou famille.
    – récupération des peaux de citrons et orange pour parfumer le vinaigre pour le ménage.
    – Cuisiner les fanes (soupes, tartes, cakes, pesto) –> souvent délaissées dans les marchés vous pouvez même en récupérer gratuitement auprès du maraîcher !
    – Ne pas éplucher quand c’est possible (fruits et légumes sans traitement) : moins de déchets, et plus à manger.
    – Apprendre à cuisiner les légumineuses pour limiter la viande : bon pour la santé et le porte monnaie. C’est parfois un peu long, alors on peut retrousser les manches pour cuisiner en masse et congeler (falafels, galettes, houmous, tartinades, dhal, chili,…) ou mettre en bocaux.
    – Faire son propre « bouillon-cube » de légumes : en poudre en déshydratant au four ou au déshydratateur, en petits cubes (bac à glaçon) à congeler.
    – Faire son propre bouillon de poulet et le congeler. Ingrédients = 2 ou 3l d’eau, les os restant d’un poulet rôti, et ce que vous avez sous la main –> fanes de légumes, vert de poireaux, tiges de persil, carottes (ou épluchures), feuilles/branches de céleri, oignon, ail, poivre, girofle, ….à faire mijoter 2h sans grosse ébullition et à filtrer puis conserver 2j au frigo ou congeler.
    – …

    A vous la suite !

    1. Merci Cabi pour ces compléments de recettes qui font aussi partis de mon quotidien.
      Comme je dis à la fin de l’article des petites idées pour faire comprendre le fonctionnement, car c’est un mode de vie de tout repenser pour moins dépenser et mieux vivre sur tous les plans.
      Ca ne se fait pas du jour au lendemain, il m’a fallu deux ans. Certes on y gagne financièrement mais pas que…

  12. Je l’ai fait par 20 et 4 fromages en même temps.
    Coût pour le lait 3,60 euros
    Coût pour l’électricité 18cts.
    Soit un total de 3,78 euros
    Je vous laisse faire les calculs car ça fait plusieurs années que je n’ai pas arpenter ses rayons.

  13. Bonjour
    Astuces sympa mais ceux ne sont que des astuces. Que mangez vous concrètement pour 30 € par semaine? Perso je dois tt acheter car pas de jardin et j’en ai au minium pour 30 €/ semaine de fruits et légumes. Je précise nous sommes 4 également dont 2 garçons de 17 et 14 ans.
    Serait-il possible d’avoir des idées de menus?
    Merci d’avance

    1. Bonjour Marie Laure, je te laisse relire tous les commentaires, j’ai déjà mis pas mal d’idée. Et comme je l’ai noté j’ai un potager, je troc, je pars à la cueillette, mes enfants pêchent avec leurs grands parents. Et j’ai la chance qu’ils ne sont pas encore ados.
      Il faut aussi noté que je fais tout mes produits ménagers et hygiène, j’achète une fois par an les produits de base pour les fabriquer.
      Si après la lecture tu as besoin de précision, n’hésites surtout pas.

  14. oui, comme tous les autres, je suis sceptique… cet article ne donne rien en rapport à son titre. Comment sont dépenser les 30 euros ? Combien en légume, en viande, en poisson, en fromage, en fruit ?
    C’est pas vos économies à 1 ou 2 euros sur les yaourts…
    Moi j’aime bien les explications claires et les comptes ronds, et j’aurais bien aimé un véritable détail de votre addition à 30 euros.

    1. Bonjour Rémi, je te laisse lire les commentaires ou il y a déjà pas mal de réponses.
      Légumes en ce moment zéro jardin puis conserve pour l’hiver, cet hiver je serai dans les 10 euros max.
      viande 5 à 8 euros par semaine
      Poisson zéro, pêche
      Fromage et yaourt je l’ai fait 3,60 euros par semaine.
      Fruits, je passe par la cueillette que nous offre la nature
      Il y a peu de temps cerises, abricots,
      en ce moment fraises, framboises, prunes, groseilles.
      Puis se sera quetsches, noix, noisettes, amande raisins, pommes, figues, châtaigne.
      Et cette hiver oranges et mandarines
      J’achète 2 euros de bananes pour mon mari, et en ce moment pêches, brugnons, melons. 5 euros max par semaine.
      Le reste de mes courses se portent sur féculents, légumineuses, sucre 8 euros
      Farine 2 sacs de 25kg par an au moulin.
      Je n’achète aucun produit ménager ou hygiène hormis les brosses à dent.
      Je troc aussi mes cueillettes champignons contre pommes par exemple, ou j’ai fait aussi lavande contre savon.

  15. Bonjour,
    heureuse de lire les commentaires, surtout celui qui fait son coming out de 800 euros/ mois vu que c’est égale au ment mon budget pour 3 . Je vois les réactions vives de beaucoup et ça me raconte que ce sujet est vital!!!! on a fait le choix de l’écologie , on cuisine,on fait le zéro déchet, le marché, le frais,le végétarien et on se retrouve avec un budget égal aux gros moldus mangeurs de boeuf et de cèpes!!! c’est dur! on adhère à colibris,on envoie des dons au recho , on donne aux restaus du coeur, et on rame, on a la dalle à la fin du mois, on a des logements rikikis à 2000 dollars, du coup pas facile de faire pousser une courgette et d’avoir une poule, il y a urgence que collectivement, on arrête de vendre de la poudre aux yeux sans OGM et qu’on s’organise pour une vraie solidarité!!

    1. Effectivement il faut s’organiser de partout, il faut prôner pour les jardins urbains comme à détroit, les jardins partagés, il ne faut pas hésiter à ramasser les olives, mandarines, oranges et autre qui trônent dans nos parcs. Ne pas avoir honte de faire savoir ce que l’on veut. Comme je l’ai fait en demandant l’extinction de l’éclairage publique la nuit, un potager et un composteur à l’école, le retour de la serviette en tissus dans les cantines ou une grainothèque. Ma mairie a suivi. Il faut faire des choix, j’ai fait le choix de moins travailler pour pouvoir vivre mieux. Le seul salaire de mon mari ne suffit bien évidement pas. Donc je n’ai pas eu le choix de trouver des alternatives. Et mon choix dans le vivre mieux est bien évidement de voir mes enfants tous les soirs et les week end ce qui n’était pas le cas. Mais aussi de vivre simplement. On travail pour subvenir à notre consommation, et bien j’ai décidé de moins consommer pour moins travailler. Et ce temps libre me sert à me nourrir d’une toute autre façon qui est beaucoup plus saine et sereine pour moi. Avant je faisais 8 repas par mois avec toute ma famille, nous avions 10 jours de repos par trimestre en commun. Tout à changé.

  16. Bonjour , je rejoins les commentaires précédents et ce serait chouette que Mme Marécaux écrive un nouvel article pour nous donner des idées de menus pour une semaine de courses à 30 euros . J’imagine que vous avez un potager, un verger et des poules . Dans ce cas , c’est un peu plus facile d’y parvenir.

    Cordialement . Sandrine

    1. Bonjour Sandrine,
      Effectivement j’ai presque tout ça.
      Je serai ravie de prendre note d’un menu à la semaine et de le faire dans un prochain article.
      En attendant, en lisant les commentaires tu trouveras pas mal d’astuces qui peuvent déjà aider et encore mieux imaginer la chose.

  17. Bonjour,
    Je rejoins les commentaires précédents pour dire que cet article est décevant par rapport au titre et ne répond pas aux besoins alimentaires d’une famille… Adepte de ce genre de pratiques et d’informations,, je n’ai trouvé ici rien d’intéressant. Il serait urgent de trouver des articles plus crédibles…

    1. j’espère que vous en écrirez un bientôt avec tout ce que vous aurez essayé et que vous nous expliquerez ce qui n’a pas fonctionné et ce qui a effectivement amélioré votre budget et votre vie.
      Amitié

    2. je rejoins votre commentaire. un peu plus de détails ou de recherches pour les articles, ce serait bienvenu.

  18. Plutôt déçue par votre article dont le contenu ne correspond pas au titre annoncé.
    Quelques économies à réaliser mais bien loin de nourrir une famille de 4 personnes avec du lait d’avoine, de la confiture et des yaourts sucrés au sucre vanillé 🙁
    bien dommage

    1. Bonjour Framboise,

      Comme dit le titre petites astuces pour grandes économies …. Et pour finir, vous pouvez imaginer comment décliner la chose.

      Cet article est une base pour donner des idées sur un fonctionnement, et non un livre. Il permet d’imaginer comment nous pouvons tous changer les choses dans le même sens.

      En lisant les commentaires tu pourras trouver d’autres idées.

      Et peut être que d’autres articles plus poussés viendront. Mais quoi qu’il en soit ce ne sera toujours pas un livre.

      Je doute qu’un article de 100000 caractères soit lu jusqu’au bout.
      Mieux vaut il une série d’articles.

      Peut être que déjà avec ça vous pouvez réduire votre budget et je vous laisse imaginer toutes les possibilités.

    1. Bonjour Martine,
      Je fais mes yaourts par 20 et j’enfourne aussi la préparation pour mes 4 fromages frais pour un budget de 3,60 euros
      Le coût électrique et de 18 cts.
      Pour 3,78 euros j’ai donc 20 yaourts et 4 fromages.
      Ca fait plusieurs années que je n’ai pas arpenté ses rayons donc je vous laisse faire vos calculs.

  19. Bonjour,
    Adepte du marché du vrac (bio) et du local depuis de nombreuses années, je trouve assez fou que vous parliez d’un budget de 30 €/semaine pour une famille..
    30€, ce n’est même pas ce que j’achète en légumes (sur le marché!) par semaine !? Nous sommes 4, cusinons tout, pour 28 portions de petits déj, 20 portions de repas du midi, et 28 portions de repas du soir (2 adultes, 2 enfants) par semaine.
    Est-il possibel d’avoir une idée des menus ? quantités cuisinées ? qualité des menus ? j’avoue rester sans voix en comparaison à nos 800€ mensuels !

    1. Jean Guillaume, pour les poubelles j’achète tout en vrac.
      La clé du zéro déchet et des économies c’est d’éviter les grandes surfaces.
      Quand je me déplace j’ai mes bocaux, boites, sac en tissus. Si le produit doit être emballé il sera en verre ou en kraft.
      Verre que je réutilise et kraft que je compost.
      Il nous reste encore un peu de recyclage.
      Pour te donner une idée une poubelle est composée de
      22% de matière compostable (poules ou compost)
      8% de gaspillage alimentaire (si il existe, poules ou compost)
      41% de recyclage
      16% « sanitaires » lingettes, mouchoirs, couches (nous on est en durable)
      10% de non recyclable.
      Tu vois ta poubelle une fois gérée est toute maigre.
      Nous on a poussé pour la partie recyclage car on est à 95% de vrac.
      Notre poubelle des deux derniers mois est composé de quelques bout de ballon gonflable, une boite de bonbon, un serre tete cassé, un papier photo et un bracelet fluorescent que mes enfants on ramené d’un anniversaire.

    2. Le 30 €/semaine pour une famille épate beaucoup de monde mais si on cultive ses légumes et fruits, élève poule, lapin, chèvre et brebis, forcément l’alimentaire vient de son jardin. Par contre 3 poubelle de 12L en 1 an, là je suis scotché. On essai de faire attention, on recycle et on composte mais on doit tourner à 3 poubelle de 12L /jour !
      Bises

    3. Bonjour Romain,
      Déjà pour commencer, je troc, cueille, cultive et j’ai des poules ce qui aide pas mal.
      Pour les repas ils sont composés d’un plat unique, produit laitier (yaourt ou fromage si pas dans le plat unique) fruit (frais, glace)
      On prend une viande par semaine qui selon la viande peut faire plusieurs repas.
      Le poisson, c’est souvent la truite car mes enfants vont à la pêche avec leur grands parents.
      Les courses se résument a des produits de base, féculent, graines, sucre…)
      Ensuite je n’achètes plus de produits d’entretien ni d’hygiène, quelques produits de base pour faire mes produits rapidement et simplement.
      N’hésites pas à suivre ma page peut être que ça pourra te donner encore plus d’idée. https://www.facebook.com/laterredenosenfants/
      Et si je te dis que l’an passé nous avons eu 3 poubelles de 12 litres pour toute la famille. Ca peut te sembler improbable, mais toute est possible avec le temps.

    4. Bonjour
      Je suis plutôt dans votre budget avec deux ados à la maison! Et pourtant je fais énormément moi-même. Je trouve que les idées proposées sont sympa mais certainement pas suffisante pour nourrir une famille.

  20. Je cherche toujours une explication de votre titre. 30€ par semaine pour nourrir une famille de 4. On ne mange pas que du bicarbonate et du yaourt! Où songs des suggestions des menus pour la semaine? Quatre euros par jour pour une famille sera excellent, pouvais vous nous expliquer comment le faire, comme vous avez promis dans le titre?
    Merci

    1. Il faut bien commencer par quelques part, ici des astuces du quotidien pour réduire les achats futiles.
      A savoir ce qui augmente souvent la facture sont des choses de cette nature, qui bout à bout font une somme comme des croutons, de la chapelure, des boissons gazeuses…
      Pour te donner une idée plus précise de nos menus.
      Petit dej gâteaux/biscuits/pancakes/gaufres … maison, jus de fruits pricipalement avec la cueillette du moment ou fruit.
      Midi plat unique (en ce moment crudités du jardin graines, tofu maison…) fromage (fait maison) fruit ou glaces maison avec la cueillette.
      goûter fuits, glace ou gâteaux maison.
      Soir plat unique (flan, tarte, tourte avec légumes et oeufs du jardin), yaourt (maison avec lait de la ferme), fruits (rouge en ce moment dans le jardin), et part à la cueillette des prunes.
      Nos courses hebdomadaire se résume à un peu de féculent, graines, sucre, une viande par semaine. De temps en temps crème, beurre et café pour mon mari.
      Nous prenons la farine et le lait en direct. Et le reste nous faisons, échangeons, cueillons.

  21. Heu.. Est ce que cette maman nourri ces enfants au bicarbonate, sirop, et confiture ? Parce que la en voyant le titre je me suis dis chouette enfin un article qui explique comment réduire ses courses.. Mais la je ne vois que des petits plaisirs pas de quoi nourrir sa famille.. Dommage..

    1. Je te rassure Amélie mes enfants ont des repas complet et équilibré. Il s’agit de petites astuces qui permettent de faire des économies. Il faut bien commencer par quelques choses. Pour faire court nos repas sont simples. plat produit laitier fruit. On fonctionne avec les saisons et ce que nous offre la nature et en ce moment on est gâté. Quelques exemples omelettes d’orties cout zéro, flan légumes du jardin cout 40cts, tarte aux blettes cout 20cts. Il faut savoir que c’est souvent les plaisirs qui font grimper les courses.
      N’hésites pas à me suivre sur ma page facebook, il y a des conseils presque tous les jours https://www.facebook.com/laterredenosenfants/

  22. Bonjour,
    Je trouve également le titre trompeur : il laisse penser que l’on va découvrir des recettes permettant de réellement nourrir une famille pour un budget hebdomadaire de 30 euros, or les recettes listées permettent plutôt de réaliser soi-même des yaourts et une partie de ses condiments ou aides culinaires. Sirop, confiture, vinaigre, bicarbonate et sucre vanillé ne peuvent constituer le cœur de l’alimentation d’une famille !
    Merci néanmoins pour cet article.

    1. Ce sont des astuces du quotidien pour remplacer les produits que nous avons l’habitude d’acheter. Il y a encore beaucoup de choses à dire, mais il faut bien commencer par quelques part. Car les 30 euros hebdomadaire comprennent aussi les autres thèmes que sont le ménage ou l’hygiène. Pour te donner une petite idée hier soir le repas était flan de légumes du jardin et en dessert glace batonnée faites maison melon pêche avec un demi melon et deux pêches.

  23. Merci pour les astuces. Je ne les connaissais pas toutes.
    Pour la mère de vinaigre, la mienne est morte et depuis je n’arrive pas à en refaire une.

    1. Que ta mère soit de cidre ou de vin, l’astuce est vraiment la même. Tu prends la matière de départ vin ou cidre tu transvases dans un bocal tu met un torchon propre dessus et tu ne touches pas avant quelques mois, ta mère va se former. Si c’est une mère de vinaigre de cidre et que tu as un doute entre morte et fatiguée rajoute une CS de sucre. Autrement tu as des groupes de don, partage.

  24. Bonjour, il y a bpc de sucre tout de même !
    et puis toutes ces astuces même mignonnes ne font pas manger une famille, faire sa confiture et son sirop ne diminue pas un budget alimentation il limite le cout des petits plaisirs qui font du bien au palais et dont on a besoin certes, mais ne nous leurrons pas… manger ce n’est pas ça.
    et le coup des yaourts au four pendant 3 heures…..

    1. Bonjour c’est un echantillon d’astuces et non un livre. Il y a le côté cuisine, hygiène et beauté ménage potager, rentrée scolaire, habillement, le troc, la cueillette tout cumulé nous donne un budget très très bas de 30 euros par semaine . Les yaourts au four pour 3h on un coût électrique de 18cts. comparez à une yaourtière de 8h on est gagnant. Après il y a tjs l astuce du bonnet. Si vouq voulez avoir des idees supplémentaires faites un tour sur ma page fb ou instagram la terre de nos enfants. Et n’hésitez pas à nous faire part de vos astuces économiques. Elle nous serviront à tous

  25. Bonjour

    Si je lis la conclusion, je pense qu’il faut changer l’intro : c’est d’une REDUCTION de 30 € par semaine dont il s’agit et pas d’un budget de 30 € par semaine !!!
    bien cordialement

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle