Système D

Fabriquer ses yaourts sans yaourtière, mais oui c’est possible !

Oui Le Blog, https://magazine.laruchequiditoui.fr
Oui Le Blog, https://magazine.laruchequiditoui.fr

D’accord les yaourtières se vendent comme des petits pains et les machines à pain comme des yaourts nature mais on peut aussi s’en passer. Stéphanie a testé les yaourts à la cocotte et au four. Suivez le guide.

Ca pourrait être un exercice de première S : sachant que pour fabriquer 8 yaourts nature, il faut un litre de lait entier à 1 euro et 1 yaourt fermier à 60 centimes. Considérant que le yaourt issu du yaourt peut être réutilisé plusieurs fois, quel est le prix final du 50e pot fabriqué ? Vous séchez ? La réponse est : pas grand chose. Faire ses yaourts soi-même est particulièrement économique et archi-facile.

Oui Le Blog, https://magazine.laruchequiditoui.fr
Choisissez des pots en verre, bien lavés et séchés.

Dans un yaourt maison, pas besoin d’additifs aromatisants, d’agents de conservation ni de stabilisants, il vous faut : un litre de lait de vache, de brebis ou de chèvre et un yaourt nature entier (bio) du commerce (ou de la Ruche) ou d’une fournée précédente. Et c’est tout. Les ferments lactiques en poudre ne sont pas nécessaires. Vous pouvez aussi pour les aromatiser utiliser du sirop d’agave (2 cuillères à soupe ou plus suivant vos goûts), une gousse de vanille…

On y va ? Faites chauffer le lait à 40° environ. Vous n’avez pas de thermomètre ? Vous devez pouvoir y plonger votre doigt environ dix secondes. Aussi, certains portent le lait à ébullition, choisissez votre camp.

Oui Le Blog, https://magazine.laruchequiditoui.fr

Si vous avez opté pour la vanille : coupez la gousse en deux, faites tomber les grains dans le lait ainsi que la gousse entière. Après avoir éteint, laissez infuser (la vanille ou le sirop d’agave).

Lorsque le lait a refroidi, incorporez le yaourt et fouettez l’ensemble énergiquement.

Ensuite, deux possibilités vous sont offertes : le four ou la cocotte.

Le four. Remplissez les pots de yaourt, disposez-les dans un plat à four et enfournez 2 heures à 40° ou au minimum si votre four n’indique pas cette température. Ensuite éteignez le four et, surtout ne touchez plus à rien. Ne tentez pas d’ouvrir la porte du four et laissez-les reposer toute une nuit. Au matin, comme par enchantement, vos yaourts auront pris. Fermez-les avec les couvercles et placez-les au réfrigérateur au minimum 4 heures.

Oui Le Blog, https://magazine.laruchequiditoui.fr

La cocotte. Vous êtes pressé ? Optez pour la cocotte-minute. Versez 5 cm d’eau au fond d’une cocotte, faites-la monter en pression et chuchoter 5 minutes. Votre étuve est prête. Ensuite, il faut aller vite. Remplissez les pots de yaourt, et déposez-les au fond de la cocotte toute chaude. Fermez hermétiquement et laissez-la dans un coin pendant au moins 6 heures. Placez le tout au réfrigérateur plusieurs heures.

Les écueils à éviter. Le yaourt ou le lait 0%.  « A l’arrivée, j’avais 8 pots… de lait ! » Mes yaourts au four étaient aussi plus réussis. Mais peut-être ai-je manqué de dextérité au moment de la mise en place des pots dans la cocotte-minute ? Ca vous est déjà arrivé ?

Oui Le Blog, https://magazine.laruchequiditoui.fr

Vous avez testé de votre côté ? N’hésitez pas à nous partager vos trucs et astuces.

40 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’ai testé la recette au four. J’ai scrupuleusement suivi les indications et ce matin malgré 2h de four à 40• suivi d’une nuit dans le four sans l’avoir ouvert, les yaourths étaient liquides. La prochaine fois j’essayerai à la cocotte peut-être que ce sera plus convainquant.

    1. Bonjour,

      J’ai également essayé au four , mis les pots pendant 2h au four à 40 ° et ouvert mon four que ce matin pour les mettre au frais et malheureusement, ce midi, ils étaient liquide ;-(

  2. Je fais aussi mes yaourts au four et je les couvrent d’un couvercle en Pyrex pour enpêcher qu’une peau se forme dessus sans couvercle il y aura une peau.5h à 50°c et les laisser jusqu’au matin.Ensuite les mettre au frigo.

  3. Merci pour l’article.
    Je fais du yaourt sans yaourtière depuis des années grâce à un seau que je mets dans un bocal « isotherme », avec du polystirene. Acheté au canada, on pourrait se le faire soi-même aussi… je fais bouillir mon lait et je l’ensemence lorsqu’il est redescendu autour de 42 degrés. Là, 1 jour dans le seau, puis au frais. Extra car en 2 litres la famille se régale à souhait.

  4. J’ai oublié de dire que l’eau de la cocotte est chauffée et éteinte quand elle frémit. J’y dépose avec précaution mes bocaux.

  5. C’est simple : comme décrit dans la recette. Je prends une cocotte dans laquelle je mets 3 cm de hauteur d’eau et j’y place mes bocaux fermés (stérilisés à l’eau bouillante et encore bien chauds) remplis de lait (à 45° pour moi) bien mélangé au yaourt (1 yaourt pour 1 litre ou 1 L 1/2 de lait bio entier de bonne vache laitière de mon producteur) et je ferme avec un torchon sur lequel je place un couvercle en verre bombé. Je pose la cocotte sur un coussin et je mets dessus un petit duvet qui la recouvre puis je l’enveloppe dans un pull bien épais en laine. Je n’ouvre qu’au bout de 6h. Puis je mets au frigo de suite. Ils sont toujours ferme et moelleux.

  6. Je n’ai pas laissé refroidir le lait, après l’avoir fait monté à 40°.
    Je vous dirai si ça a quand même fonctionné, demain matin!

  7. Ça y ‘est, j’y arrive et n’ai plus racheté un yaourt du commerce depuis!!! Par contre, je rajoute tjs du lait en poudre pour qu’il soit plus dense, moins liquide, mais le résultat n’est pas non plus magique, je vais donc essayer sans les fois suivantes!
    merci pour votre réponse!

  8. Caty, tentez peut-être la cocotte ?
    Ilpair vous ne vous êtes pas servie de la cocotte comme d’une étuve, il faut que la cocotte soit très chaude avant d’y mettre les yaourts, refermer, et ne plus y toucher pendant 6h. Tenez-moi au courant 😉

  9. Bonsoir, j’ai essayé la recette sans four,
    j’ai utilisé mon doigt comme thermomètre (genre 10 sec sans se brûler), j’ai mis 1l de lait entier+ yaourt dans un bocal Leparfait, mis le bocal fermé dans une grande casserole pleine d’eau très chaude du robinet, l’eau ne recouvrait pas complètement le bocal, mais était en tout cas plus haut que le niveau de lait, et j’ai recouvert de 3 torchons jusqu’au matin…..et là, toute excitée à l’idée de déguster mes merveilles, patatras, bocal carrément liquide, je l’ai mis au frais ensuite, mais ça n’a rien changé…..réussir MES yaourts est devenu depuis une véritable obsession!!! je ne sais pas trop comment m’y prendre du coup???
    merci

  10. bonjour,
    moi j’ai testé les yaourts a la cocotte minute !
    résultat : memes les ados adorent et finissent par les faire eux memes…. vieille recette de leur mamie « pauvre » : un litre de lait et un yaourt pour la base (identique à la recette donnée ici) et hop , on tourne avec depuis plusieurs semaines pour un cout …..ridicule ! A la vanille, au sucre roux, avec des confitures de fruits ramassés dans la campagne…. Oui ! c’est bon, pas cher et presque amusant tellement c’est simple ! n’hésitez pas …

  11. Bonjour,
    je viens de tester cette super recette de yaourts, celle avec la cuisson au four.
    C’est TOTALEMENT raté, j’ai obtenu 10 petits pots de lait bien liquide où surnage une peau crémeuse.
    J’avais pourtant acheté du lait entier des yaourts natures fermiers !

  12. Bonsoir,

    J’ai 77 ans. Chez mes parents, j’ai toujours mangé du yaourt maison. Mon père avait rempli un carton de journal très froissé. Un pot de yaourt d’un demi livre était déposé en son milieu environ tous les deux jours, avec le système que vous indiquez de testage de la température du lait : pouvoir laisser son doigt dans le lait chaud jusqu’à 10.
    Le mélange ferment du précédent pot + lait étant fait, il posait un couvercle sur le pot et un morceau de couverture.
    Il laissait ainsi une nuit environ ou un peu plus pour un yaourt plus acide. Pour un yaourt riche il ajoutait au lait de la poudre de lait.

    J’ai repris le système avec de grands seaux pour des collectivités. Cela a très bien marché.

  13. Un fois le preparations de yaourt et fait, je remet tout dans un bouteille , qui je place dans un bac avec le paille. Je laisse enverion 12 heures, apres dans le frigo, bon apetite

  14. Bonjour,
    J’ai testé la recette cette semaine et c’est super (avec un fond de confiture maison)!
    Mais j’aime les yaourts un peu fermes, alors que le bio que j’avais pris pour mélanger avec le lait était un peu fluide. Comment faire alors? Faut-il faire bouillir le lait pour évaporation ou autre?

  15. Magnifique article rempli d’espoir pour un réfractaire à l’invasion du « petit électroménager »… Hélas, trois fois hélas, la chaleur minimum de mon four est de 50°… Que faire?

    1. Je fais donc mes yaourts au four et cela marche deux fois sur trois.
      Je vais essayer à la cocotte

  16. J’ai tenté la recette hier soir… et ça n’a pas marché ?
    Pourrais je avoir un peu d’aide ?
    Merci par avance !

  17. Cela fait des années que j’utilise la méthode du four..rien de + simple et inratable…petit détail :personnellement je mets mes pots dans un plat à gratin et je verse de l’eau bouillante comme pour un bain marie et je mets le plat au four .J’allume le four au minimum (50°) un petit moment (durées très variables pour moi , parfois juste 1/4h), j’éteinds et récupère mes yaourts pris quelques heures ou une nuit plus tard. Je penes que le bain marie permets de maintenir plus longtemps une chaleur douce pour les pots. Il m’arrive même que le mélange versé dans les pots soit froid au départ plutôt qu’à 40°…et avec le bain marie + four tiède , ça marche aussi. J’utilise en pots de yaourts des petits pots de moutarde ou de crème fraîche en verre avec couvercle plastique ou couvercle à vis..;tout cela étant recyclé.

  18. J’en fais tous les jours !
    Je les prépare au soir. Sans chauffage du lait au préalable, simplement 1L de lait entier à température ambiante, j’y ajoute un yaourt au lait entier, 3 gouttes de présure.
    J’enfourne 2h à température minimum, puis je laisse toute la nuit. Au petit matin, je les met au frais. Dégustation pour le goûter et/le soir.
    On y ajoute ce qu’il nous plait, sucre, sirop, fruits frais, confiture bien sur, miel, cramaillote, céréales.
    Nous avons testés les carambar, les fraise tagada… à faire fondre pour le coup, dans le lait préalablement chauffé cette fois.
    On adore !

  19. bojour!
    ici,on « multiplie les yaourts » depuis toujours(lait de chèvre,de vache ,de brebis mais le plus souvent,de soja),et notre méthode préférée est la casserole d’eau…
    Dans notre fait-tout de 6 ou 8 litres(là où on fait les pâtes,quoi!),on met l’eau la plus chaude du robinet,et les pots y sont placés,bien fermés car l’eau doit les recouvrir.On laisse la nuit,et en voilà un bon petit déjeuner!En hiver,quand la nuit est fraiche dans la cuisine,il faut parfois donner un petit coup de chauffage,pour remonter la température avant d’aller se coucher.Inratable!

  20. Sans le four!
    Oui c’est possible et mieux = O énergie
    Avec la glacière = système « cocotte norvégienne »
    (c’est isotherme aussi pour le chaud)
    1) Lait 40° + ensemencer (nous partons avec un velouté D…. car très doux, pas acide et on peut le manger nature, sans rien) + mise en pot de confiture.
    2)Déposer dans la glacière ou cocotte minute + recouvrir d’eau bien chaude (pour maintenir au chaud le plus longtemps possible)
    3) ISOLER: recouvrir le tout dans une couette (la plus épaisse possible) pendant 3h00. (nous c’est 5h mini)
    4) refroidir vite (pour les conserver longtemps).
    nous travaillons 8l de lait à la fois, alors quand on met dans le frigidaire, ça le réchauffe trop.
    nous mettons tous nos pots au congel pendant 4h.
    Nous utilisons le lait de nos vaches, important de faire bouillir le lait cru, puis de travailler ensuite à 40°.
    je récupère « la peau » du lait pour faire de délicieux gâteaux à la place du beurre.
    Nous gardons nos yaourts 2 à 3 semaines sans soucis.

  21. Je fais mes yaourts depuis 30ans sans yaourtière,
    Afin d’avoir la bonne température sans thermomètre (45° environ),pour1,5l de lait mélanger la moitié de lait bouillant avec la moitié de lait froid sortant du réfrigérateur et ajouter 1 yaourt. placer les pots dans un récipient plastique rempli d’eau chaude du robinet et les laisser 5h puis je les mets au réfrigérateur après les avoir laissés refroidir à température ambiante pendant 1/2 heure environ.
    Le temps de préparation est rapide, moins d’ 1/4 d’heure.
    Je les accompagne de sucre, confiture maison, ou bien de crème de marron par exemple, c’est un vrai régal !! se conserve sans problème au moins 8 jours.

  22. Bonjour et merci pour votre recette, je me pose juste une petite question, dans le plat allant au four, faut il mettre de l’eau ou pas ?
    Merci d’avance pour votre réponse, Cécile

  23. Ma recette de yaourt sans yaourtière.
    Étant un ancien pâtissier, je me sert d’ un thermomètre pour plus de précision.
    J’utilise une boite isotherme en polystyrène de bonne taille 40x40x40cm.
    Je commence par chauffer 1,5litre d’eau à 65°c, que je réparti dans 4 ou cinq pots
    Vide de confiture (avec couvercle), et je les dépose dans la boite isotherme en refermant le couvercle immédiatement.
    J’incorpore un sachet de ferments lactiques (Alsa) à 1 litre de lait que je fais chauffer à 48°c, en utilisant la même casserole qui a servi pour l’eau (encore chaude).
    Je réparti ma préparation dans 5 pot de yaourts (verre de 20cl) & je les met à leurs tour dans la boite isotherme en faisant en sorte que les pots de yaourt ne viennent pas toucher les pots remplis d’eau .
    Je laisse tel quel, pendant 5heures, puis je les met au réfrigérateur après les avoir laissé se refroidir à température ambiante pendant 1/2 heure environ.
    Le temps de préparation est rapide, moins d’ 1/4 d’heure.
    Je les accompagne de sucre, confiture maison, ou bien de crème de marron par exemple, c’est un vrai régal !!

  24. Je fais mes yaourts depuis longtemps au four, ainsi quand nous sommes nombreux je fais jusqu’à 18 yaourts en une seule fois. (2 litres de lait)
    Pour éviter les « ratés » mes enfants m’ont offert un thermomètre de cuisine, c’est nickel !
    Comme mes amateurs aiment les yaourts un peu fermes je rajoute quelques cuillerées de lait en poudre une fois le lait porté à la bonne température (moins de 55°, plus de 40°)
    Je sors le yaourt qui me sert de ferment à l’avance du réfrigérateur. Je prends toujours des yaourts au lait entier bio de très bonne qualité. Pas besoin de renouveler à chaque fois, mes propres yaourts sont très bien comme ferment ! Surtout pas de ferment lactique déshydraté ça ne dure que très peu de fois, ça revient cher et le résultat n’est pas terrible !
    Je les laisse au four entre 40 et 55° (ça dépend de la température extérieure) pendant… le temps qu’il faut, en général 3/4 heures suffisent, mais parfois il faut beaucoup plus, je n’ai toujours pas compris pourquoi ! Sans doute parce qu’on travaille sur du vivant…
    Je les laisse refroidir et je les place en haut du réfrigérateur où ils se conservent au moins dix jours (en fait plus longtemps, mais ils en ont pas le temps !)
    Je ne les parfume jamais, chacun préfère y mettre des confitures-maison pour les sucrer et parfumer ! Voire rien du tout tant ils sont crémeux !
    Et enfin terminé les pots en plastique, non recyclables, qui encombrent les poubelles !!!

  25. Autre petit truc: je mets mon mélange yaourt/lait dans un grand bocal (et je mélange en secouant le bocal), je met le bocal dans une boîte en métal avec un couvercle en métal. Je met en plein soleil le matin, le soir j’ai des yaourts. L’hiver ça marche près du poêle.

  26. Je fais mes yaourts depuis 30ans sans yaourtière,
    afin d’avoir la bonne température sans thermomètre (45° environ),pour1l de lait mélanger la moitié de lait bouillant avec la moitié de lait froid sortant du réfrigérateur et ajouter 1 yaourt. placer les pots dans un récipient plastique rempli d’eau chaude du robinet et les laisser 5h avant de mettre au réfrigérateur se conserve sans problème au moins 8 jours.

  27. personnellement, quand j’étais étudiante j’utilisais une grosse boîte en plastique (même pas tupperware, une boîte qui avait contenu des madeleines, trouvée en supermarché), je mettais mes yaourts et remplissais la boîte d’eau bouillante, jusqu’au niveau du bord des yaourts, je fermais la boîte, et hop, le lendemain matin, j’avais des yaourts!

  28. Excellente recette, sans yaourtière, chez Marie-Claire Frédéric, du blog Ni cru ni cuit. Des yaourts absolument parfaits selon moi.

  29. Pour ceux qui ont la chance d’avoir un poèle à bois, placez vos yaourts (après avoir mélangé un yaourt avec un litre de bon lait-sans faire chauffer-) sous le poèle, toute la nuit.Au matin, mettre au frais plusieurs heures. On peut aussi faire prendre les yaourts, l’été, dans le coffre de sa voiture…mais attention à ne pas les oublier..!

  30. Pour ceux qui veulent un compromis, il existe des yaourtières sans électricité : on y place le lait + yaourt brassés et préalablement chauffé et la machine étuve jusqu’à ce que les yaourts aient pris.

    1. ou, en ces temps ou l’on chauffe : je le fais dans des bouteilles « un peu large » (jus de fruits, bouteille de lait…) que j’entoure d’un linge et que je place sur un radiateur ou près d’un poêle à bois … le matin c’est ok ! le yaourt est moins dur, mais je le préfère quand cela ressemble à du « elben » (lait fermenté)

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle