Mon voisin ce héros

Fête des voisins, convivialité de palier

Il paraît qu’on se parle de moins en moins, qu’on vit de plus en plus seul… L’association Immeubles en fête nous prouve qu’il est possible de rêver du contraire. Depuis 19 ans, elle organise la Fête des voisins où la solidarité s’invite sur le palier. 

Vous avez sans doute déjà entendu parler de la Fête des voisins. De cette incroyable aventure qui depuis 1999 invite tous les voisins de France et de Navarre à faire tinter leurs verres. De ce rendez-vous national qui, en 2017, a rassemblé 9 millions  de participants en France et 30 millions dans le monde ?

Atanase Périfan en est le grand ordonnateur. Ce Parisien à l’énergie débordante a eu l’idée de ce rendez-vous citoyen après avoir découvert une voisine âgée décédée depuis 4 mois dans son appartement. Je me souviens de la première fête de voisins que j’ai organisée dans mon immeuble du 17e arrondissement. Ma femme me disait : et si personne ne vient ? Je n’en menais pas large mais j’étais confiant. Et mes voisins sont venus.

Super voisins

L’association aurait pu se contenter de cette belle réussite mais c’était oublier le phénomène Périfan. Aussi, depuis 2010, Immeubles en fête cherche à prolonger les effets bénéfiques de la Fête des Voisins, pour que la convivialité et l’entraide puissent durer toute l’année. Qu’on le veuille ou non, nous avons tous des voisins, explique Atanase. Ils peuvent être sympathiques et serviables, indifférents ou désagréables, souriants ou bruyants. Mais nous savons bien qu’entretenir de bonnes relations de  voisinage facilite la vie au quotidien. C’est dans cet esprit qu’est né le projet Voisins solidaires, développé en partenariat avec les mairies, les bailleurs sociaux et les associations. Son slogan résume bien l’idée : les bons côtés d’être à côté. 

Déjà 140 000 Voisins solidaires se sont identifiés.

Ainsi, dans n’importe quel quartier et n’importe quel immeuble, une personne peut se déclarer Voisin solidaire. Elle s’engage à faire attention à ce qui se passe autour d’elle, à renseigner, à donner un coup de main, à partager. C’est à ce super voisin que l’on s’adresse quand on cherche à faire garder son chat, que l’on a besoin d’aide pour les courses, que l’on a un colis à réceptionner. À ce jour 140 000 voisins solidaires se sont identifiés et reçoivent tous les outils développés par l’association : un panneau des petites annonces entre voisins à afficher dans son immeuble, un pack été pour s’organiser pendant les vacances mais aussi des kits plus thématiques : voisins bricoleurs, générations voisins, éco-voisinage ou comment mieux trier ses déchets…

Grâce à ces Voisins solidaires, partout des initiatives se créent et dessinent les contours d’une ville plus humaine et plus solidaire. Après les institutions et la famille, le voisin peut être le 3e pilier de la solidarité, ajoute Atanase. Il peut jouer le rôle de parachute social. Vous nous rejoignez sur la piste d’atterrissage ?

 

____________

Les meilleures rencontres se font la bouche pleine

Cette année, la Ruche qui dit Oui ! s’associe à l’événement et propose d’organiser la Fête des voisins gourmande, locale et solidaire grâce à son nouveau service de livraison groupée : mini ruche. miniruche.com sorti au printemps 2018 permet de multiplier les points de retrait des Ruches à l’infini. Chacun peut ouvrir en quelques clics une mini ruche et offrir les bons produits des Ruches à ses collègues, ses amis, ses voisins. Aujourd’hui, 300 mini ruches ont déjà été créées.

Pas de commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle