fbpx

Apithérapie à fleur de pot

Astuces pour être au septième miel

Sucrer, parfumer, adoucir, fortifier, aseptiser, cicatriser, régénérer… Le miel, roi de la cour des miracles, sait se glisser partout et pas seulement en cuisine ! Petit abrégé de ses vertus assorti de cinq recettes anti-bobos et maxi-beauté pour vous convaincre d’avoir toujours un petit pot de miel chez vous.

©Domitille Langot

Don’t worry, be api. Pendant des millénaires, les humains ont utilisé le miel pour se soigner et ça leur allait plutôt bien. Avec la prépondérance de l’industrie pharmaceutique, l’apithérapie empirique est tombée aux oubliettes. Cet outil précieux de pharmacopée a été récemment repêché. On étudie cette recette fabuleuse, nourriture des abeilles, qui s’avère un produit complexe aux perspectives médicales très prometteuses pour les humains. 

Recours vers le futur

Lorsque vous soulevez le couvercle de votre pot d’un kilo de miel, sachez qu’il est le fruit de quatre à six millions de fleurs butinées par six mille abeilles. Une nuée vers l’or ! Arrivée dans la ruche, chacune régurgite le nectar de son jabot pour le passer à sa voisine qui en fait tout autant et ainsi de suite. Un bouche-à-bouche vertueux, appelé trophallaxie, qui permet au miel d’acquérir une exceptionnelle richesse enzymatique ainsi que ses propriétés antibactériennes, antifongiques, antivirales et cicatrisantes. Tout le secret de l’alchimie mellifère est là !

Puis après de pressants battements d’ailes de ces ouvrières hors pair pour en réduire l’humidité, le miel est prêt à l’emploi sous son opercule de cire. Sa teneur remarquable en antioxydants, oligo-éléments, polyphénols, vitamine B et acides aminés en fait un produit unique, mais pas uniforme. Selon son origine florale, il se nuancera dans sa couleur, sa saveur, son parfum, sa texture et surtout, il verra sa composition chimique potentialisée. Voilà pourquoi, on préconisera un miel de thym pour endiguer une maladie respiratoire, un miel de tilleul pour prédisposer au sommeil.

La démonstration scientifique de ses atouts thérapeutiques, on la doit au professeur Descottes qui, dans les années 1980, l’expérimente au sein de l’hôpital de Limoges. Depuis, on ne le considère plus comme poudre de perlimpinpin, s’il est bio et de qualité bien sûr. Il n’y a rien à espérer des miels industriels gonflés au sirop de sucre…

Et à la maison ? Voici quelques applications qui feront de ce champion aux cinquante nuances de blond, un basique du placard.

©Domitille Langot

1- Miel spécial petits bobos

Pour les brûlures légères et les petits bobos, il joue le sapeur écolo

Après un nettoyage à l’eau et séchage de la brûlure ou de la plaie, badigeonnez-la de miel, en privilégiant celui de lavande, thym ou châtaignier. Couvrez d’un gaz ou d’une compresse stérile que vous ferez tenir avec un sparadrap. Renouvelez l’opération tous les jours jusqu’à la cicatrisation.

Pour les aphtes et les gingivites, ne faites pas la fine bouche

Diluez une cuillerée à café de miel de mélilot ou de thym et quelques gouttes de jus de citron dans un verre d’eau tiède. Faites un bain de bouche en faisant bien circuler l’eau pendant une à deux minutes avant de la recracher.

Pour les maux de gorge et de la sphère ORL, le miel, c’est secret de polichinelle

Deux cuillerées à soupe de miel de sapin, thym ou citronnier diluées dans une tasse d’eau chaude avec un jus de citron et deux gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus. À boire plusieurs fois par jour.

2- Miel version cosméto

Le miel passe en mode « cosméthique » ! Savon, gommage corporel, masque de beauté maison et 100 % naturel ! Trois propositions toutes simples à réaliser sans avoir bac +7 en pétrochimie…

©Domitille Langot

Savon relax

Ingrédients tout doux
2 c. à s. de miel de fleur d’oranger
100 g de véritable savon de Marseille
6 c. à s. d'eau
2 c. à c. d’huile de lin
4 gouttes d'huile essentielle de néroli (fleur d’oranger)

Râpez le savon de Marseille. Faites-le fondre au bain-marie avec le miel, l’huile et l’eau en mélangeant régulièrement.

Lorsque vous obtenez une pâte homogène, hors du feu, ajoutez l’huile essentielle. Formez deux pains de savon entre les paumes de vos mains.

Laissez refroidir et durcir.

Le miel de fleur d’oranger au parfum délicat est connu pour ses vertus apaisantes et antibactériennes. Parfait pour sublimer un savon !

Autre bon combo : le miel de thym et l’huile essentielle de citron (citrus limonum).

©Domitille Langot

Gommage sucré

Ingrédients à la gomme
2 c. à s. de miel
1 c. à s. de gros sel gris
1 c. à s. de bicarbonate de soude
1 c. à s. de yaourt
1 c. à s. d’huile de lin ou d’olive

Mélangez tous les ingrédients. Appliquez aussitôt sur le corps humide avec un gant. Effectuez des petits cercles délicats pour gommer sans irriter la peau. Rincez.

Dans ce gommage, le miel joue le rôle d’agent de texture. Choisissez un miel cristallisé comme celui de lavande ou de bruyère pour obtenir une texture crémeuse.

©Domitille Langot

Masque à croquer

Ingrédients gourmands
1 c. à s. de miel de tournesol
1/4 d'avocat
1 c. à c. de jus de citron

Réduisez en purée l’avocat à l’aide d’une fourchette. Mélangez le miel et le jus de citron. Appliquez aussitôt sur le visage. Laissez poser vingt minutes. Rincez avec une eau florale.

Le miel de tournesol est reconnu pour sa teneur en silicium, ses propriétés cicatrisantes et anti-inflammatoires. Couplé à l’avocat, il est idéal pour les peaux sèches et sensibles.

Vous pouvez remplacer l’avocat par du gel d’aloe vera.

Autres miels pour adapter le masque à votre type de peau : 

– Miel de châtaignier ou thym (antibactérien) : acné, peau grasse.

– Miel d’oranger (antioxydant) : peau mâture.

– Miel de tilleul (apaisant) : peau sensible.

4 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Attention pour la prise orale (ingestion) ne pas utiliser l’eucalyptus globulus – à ma connaissance il ne faut pas l’ingérer – mais lui préférer l’eucalyptus radiataq qui lui peut être ingéré.

  2. Bonjour,
    Recette joli teint (apprise en Californie)
    étaler du miel liquide sur le visage, le garder environ 10 min puis appuyer doucement un gant de toilette trempé dans l’eau chaude et essoré partout sur le visage. Le miel disparait et laisse un teint rose.

    1. Bonjour Valérie !
      Pour les maux de gorge, on part sur l’HE d’eucalyptus globulus… Bon rétablissement

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle