Stop aux produits chimiques

Désherbant de cuisine

Pour désherber ses allées, il suffit de se faire chauffer une bonne plâtrée de pâtes. Vous ne voyez pas le rapport ? On vous explique.

12 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. le gros sel ce n’est pas bon pour les plantes et le sol pas seulement pour les « mauvaises » herbes! et pourquoi vouloir une terrasse qui soit aussi propre que la maison? Acceptons le coté naturel du dehors et arrètons de tout vouloir aseptiser! Chez moi je prends mon courage à deux mains et les herbes avec plusieurs fois dans l’été et je donne un coup de balai pour eviter trop de sable, sinon quelques fleurs égaient aussi les dalles entre l’herbe! et l’eau bouillante de cuisson aide de temps en temps!

  2. « jeter aux orties » n’est qu’une expression qui signifie « renoncer à » !!!! pas de panique, juste un peu de logique quand on connait le respect pour la nature de La Ruche…..

  3. Ah! non ! les orties, c’est trop bon ! les jeter plutôt aux ronces… quoique les mûres… bon, à la décheterie la plus proche…

  4. Pour désherber convenablement mes pavés, je les lave au karcher pour enlever le plus gros, et ensuite, je jette du gros sel sur la surface, et je balaie pour le faire entrer dans les interstices des pavés. Du coup, c’est joli, ça fait des joints blancs, et à la première pluie, l’excédent fond, s’immisce dans les joints et détruit les petites mousses et plantes qui avaient envie d’y pousser. Il faut compter 1 kilo pour 4 à 5 m², soit 0.25€ du m²… Et en 2 ou 3 applications entre mars et septembre, on a une terrasse propre et sans mauvaises herbes !

  5. Je ne crois pas que jeter les produits chimiques « aux orties » soit vraiment une bonne idée 😄😄😄. Un centre de récupération serait plus à propos, non?
    Plus sérieusement, nous découvrons La Ruche qui dit oui grâce à l’émission « Bille en tête » sur la RSR. Nous avons trouvé le concept très intéressant et nettement moins contraignant que les « paniers verts », où l’on ne peut pas choisir les produits.
    Bravo!
    Questions: est-il nécessaire que l’eau de cuisson soit chaude? Pourrait-on envisager de conserver cette eau pour l’utiliser plus tard, quitte à la réchauffer?

  6. Cela fonctionne aussi avec l’eau de cuisson des pommes de terre. C’est bien pour bruler la mousse sur un dallage, un muret…Plus tard on balaye gentiment les résidus. Faut y penser à chaque fois qu’on a une casserole d’eau bouillante, car on ne traite pas de grosses surfaces avec un litre d’eau…

  7. J’ai déjà essayé, et ça n’a pas marché ! Le seul désherbant efficace que j’ai trouvé c’est ….
    A la main et au couteau pour déraciner ! Et encore sans perdre courage et en revenant régulièrement sur les mêmes zones. Choisissons un jour ensoleillé , mettons-nous en maillot de bain et hop ! un petit bronzage d’été !

  8. Quand on jette de l’eau chaude sur la terre on ébouillante les vers et autres petites bestioles qui circulent avec eux ?

    1. d’après mon expérience oui, ils n’ont pas apprécié et je ne le fais plus. Peut-être faut-il arroser avec précaution et parcimonie afin qu’ils aient le temps de fuir.

  9. ça c’est une super astuce ! nous pensions au mélange gros sel et vinaigre blanc, mais là c’est encore plus éco.
    merci pour cette lettre toujours très intéressante 🙂
    Sylvie

  10. SVP. Ne jetez pas de produits chimiques aux orties comme le dit ce petit article. Les orties sont bonnes à manger, très nutritives et bonnes pour le compost. Je les cultive dans un petit carre de mon jardin pour plusieurs utilisations.

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle