L'huile de palme ne passera pas par moi

Palme d’or pour pâte à tartiner maison

L’huile de palme est sacrément fourbe, elle se planque dans toutes les cochonneries que l’on aime tant. Et si on vous disait que l’on vous a concocté de super pâtes à tartiner garanties sans huile de palme ? Vous nous suivez pour les goûter ?

Voilà, ça ressemble à ça un palmier à huile de palme.

Commençons par planter le décor du fruit défendu. L’huile de palme est issue du palmier à huile. Un arbre dont les fruits, de la taille d’une grosse noix, sont de couleur jaune orangé et cachent un noyau blanc. Avec le fruit, on fabrique l’huile de palme et avec le noyau, l’huile de palmiste.

Le palmier à huile n’est pas un garçon difficile, il se plaît sous les tropiques, de préférence aux abords de l’équateur et a un rendement dix fois plus élevé que le soja. L’huile de palme voyage bien, ne coûte pas cher, donne un côté onctueux aux aliments, c’est pour cela qu’elle est si prisée des grands industriels. Rappelons qu’un palmier produit environ 40 kg d’huile par an pendant une trentaine d’années. Et du fait de son rendement, son prix est inférieur à celui des autres huiles végétales.

Pourquoi est-ce que c’est la cata pour la planète ?

Pour faire face à la hausse de la consommation, les pays producteurs ont détruit des millions d’hectares de forêts pour agrandir leurs zones de production. De 15,2 millions de tonnes en 1995, la production d’huile de palme est passée à 60 millions de tonnes en 2015 et est devenue la cause numéro une de la déforestation. Et le problème lorsque l’on empiète sur la forêt, c’est que l’on chasse les orangs-outans et que les arbres n’assurent plus leur rôle de régulateurs de gaz à effet de serre, ce qui est problématique pour l’environnement mais aussi pour la biodiversité.

L’huile de palme durable, qu’est-ce que ça vaut ?

En 2004 a été créée l’association RSPO pour Roundtable on Sustainable Palm Oil (table ronde pour une huile de palme durable). Parmi les membres fondateurs, on retrouve plusieurs grandes entreprises mais aussi l’ONG World Wildlife Fund (WWF). L’objectif premier de cette certification indépendante était de stopper la déforestation des forêts primaires, explique Arnaud Gauffier, responsable du programme agriculture, alimentation et pêche durable pour l’ONG. Ces quatre lettres poursuivent également trois autres objectifs : garantir des conditions de travail justes aux ouvriers agricoles, ne pas priver les populations de leurs terres et protéger les zones où vivent des espèces menacées. Selon Arnaud Gauffier, après près de quinze ans d’existence, la plupart des groupes industriels présents sur le marché européen (Danone, Ferrero…) auraient adhéré à l’association.

Mais cela ne veut pas pour autant dire qu’ils n’utilisent plus du tout d’huile de palme. En effet, pour pouvoir afficher les quatre lettres de la certification CSPO, les industriels doivent simplement prouver qu’ils utilisent au moins 50 % d’huile de palme durable dans leur chaîne de production. Pour les 50 % restant, ils sont libres ! Cette certification est très floue pour le consommateur mais l’autre gros problème, c’est qu’elle n’interdit pas du tout la déforestation des forêts secondaires, s’insurge Cécile Leuba, chargée de campagne/forêts pour Greenpeace France.

Bref, nous on préfère s’en passer. Voici deux recettes de pâtes à tartiner qui vous feront clairement oublier votre ancien amour !

©Jill Cousin

Praliné à tartiner

Ingrédients pour 1 pot environ
150 g de noisettes non mondées d’excellente qualité
30 g d’eau
100 g de sucre de canne

Préchauffez votre four à 150 °C. Disposez les noisettes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 20 minutes environ. Sortez la plaque du four et laissez refroidir. Lorsque les noisettes sont froides, frottez-les entre elles avec un torchon propre pour retirer la peau.

Dans une casserole, faites chauffer l’eau avec le sucre. Lorsque le sirop forme de grosses bulles, ajoutez les noisettes hors du feu et remuez avec une cuillère en bois. Enrobez bien toutes les noisettes.

Remettez la casserole sur feu moyen pendant 15 minutes environ. Lorsque le caramel prend une jolie couleur ambrée, retirez du feu. Transvasez les noisettes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laissez refroidir.

Cassez la plaque de noisettes et versez les morceaux dans le bol d’un puissant mixeur. Mixez jusqu’à l’obtention d’une préparation bien crémeuse. Vous obtenez alors un praliné de noisettes que vous pouvez conserver environ un mois dans un endroit à l’abri de la lumière (mais on doute que vous mettiez autant de temps à le manger…)

©Jill Cousin

Pâte choco/noisette express

Ingrédients pour 1 pot environ
200 g de noisettes mondées d’excellente qualité
100 g de chocolat au lait à 50 % de cacao

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Réservez.

Versez les noisettes dans le bol d’un mixeur. Mixez jusqu’à l’obtention d’une pâte bien crémeuse. Selon la puissance de votre robot, il faut compter entre 4 et 10 minutes.

Lorsque vous obtenez une préparation presque liquide, ajoutez le chocolat fondu. Mixez, c’est prêt ! Versez votre pâte à tartiner dans un pot fermé hermétiquement et conservez-le environ un mois dans un endroit à l’abri de la lumière (et des gourmands…).

__________

Les conseils des pro du pot

Ne mégotez pas avec la qualité des produits ! Lorsqu’il n’y a pas de cochonnerie dans une pâte à tartiner, on sent très distinctement chacun des ingrédients. À titre indicatif, nous avons utilisé des noisettes du Piémont IGP et un chocolat au lait trouvé en épicerie bio.

Vous pouvez tout à fait remplacer les noisettes par des amandes et le chocolat au lait par du chocolat noir.

Choisissez un robot qui en a sous le capot. Sinon votre ustensile risque de chauffer et tomber en panne, ça serait ballot.

11 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pour le praliné a tartiner, je ne vois pas comment faire du liquide avec des noisettes sèches et du sucre solide…

  2. En remplaçant les noisettes par des amandes la pâte était trop sèche, j’ai ajouté un peu d’huile de colza pour fluidifier, très bon !

  3. Bonjour accepteriez vous de me donner votre recette car je suis une fan d patate douce!!!

    Merci beaucoup par avance

    Cordialement
    Delphine

  4. Ca peut paraître étrange, mais chez nous la pâte à tartiner (dont tout le monde raffole!) est à base de patate douce… !

    De la purée de patate douce, du chocolat, des noisetes et (un peu) du sucre.

    Ca la rend légère et onctueuse, on peut en faire dans de plus grandes quantités, car moins coûteuse.

    Encore une fois ça semble barbare, mais ça fonctionne très très bien.

    1. Bonjour accepteriez vous de me donner votre recette car je suis une fan d patate douce!!!
      Voici mon mail: tinoulamarmotte@ hotmail.fr
      Merci beaucoup par avance

      Cordialement
      Delphine

  5. Pour la seconde recette, et pour ceux qui voudraient varier les plaisirs, il est possible de remplacer le chocolat par du miel !
    Tout aussi délicieux

  6. Encore un grand MERCI La Ruche pour tes excellents articles et non moins excccellllentes recettes !!!! Mort aux produits frelatés !! et Vivent les produits faits maison (maintenant, yapuka les faire avaler à nos ados chéris, et ça, c’est pas toujours gagné….)

    1. Bonjour Emmanuelle,
      Il y a seulement des noisettes et du chocolat au lait. Le sucre est utilisé dans la recette de praliné noisettes.

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle