fbpx

On est jamais mieux servi que par soi-même

Mon goûter maison sans huile de palme

Amélie est une pure normande. Ses enfants, elle les élève au beurre et à la crème fouettée. Alors forcément quand elle trouve de l’huile de palme dans les gâteaux du commerce, elle prend son tablier et se lance dans la confection de goûters maison.

Avec la multiplication des enfants à la maison (j’en ai 3 déjà), souvent j’avoue… j’ouvre une boite de biscuits. Ceux que mes enfants préfèrent sont au chocolat. Pendant des années, aveuglée par le label AB, je les ai achetés les yeux fermés dans toutes les marques, dans tous les formats. Depuis peu, je retourne systématiquement la boite pour lire les ingrédients, vous savez les toutes petites lignes qui renferment parfois des surprises. Et bien je vous le donne dans le mille, les biscuits dont se régalent mes enfants contiennent souvent de l’huile de palme... elle est bio certes mais dans la région du beurre c’est un comble.

Alors pour être sûre de leur donner à manger un produit de qualité et surtout éviter ceux qui traversent la planète, je me suis lancée dans la fabrication du goûter maison.

Premier défi : les cookies !

Une recette super à faire avec les enfants, une fois sortis du four vous aurez du mal à attendre qu'ils refroidissent.
Une recette super à faire avec les enfants, une fois sortis du four vous aurez du mal à attendre qu’ils refroidissent.

C’est le genre de biscuits où 10 minutes après avoir ouvert la boîte, je me demande comment je l’ai finie.

Tout d’abord un petit tour sur la boîte de cookies bio… Farine de blé*, pépites de chocolat noir* 30% (pâte de cacao*, sucre de canne*, beurre de cacao*, émulsifiant : lécithine tournesol, extrait de vanille*) (cacao : 60% minimum), sucre*, huile de palme*, cacao maigre en poudre* 2,3%, poudre à lever : carbonate d’ammonium, sel marin, arôme naturel de cacao, arôme naturel de vanille, œuf en poudre*, poudre de lait écrémé*.*Issus de l’agriculture biologique.

Imaginez alors la version maison du cookies qui sort du four avec les pépites de chocolat encore fondantes… et surtout sans huile de palme. La pâte à cookies possède trois avantages, elle est très rapide à faire car il est inutile de tout bien mélanger. Idéal donc pour une séance avec les enfants, d’autant qu’en prime, on peut y jeter dedans ce que l’on veut.

Ingrédients : 250 g de farine, 110 g de sucre complet, 1 pincée de sel, 1/2 sachet de levure, 1 œuf, 125 g de beurre, pépites de chocolat / noix / noisettes / amandes…

Mélangez la farine, le sucre, le sel, et la levure dans un grand saladier (ou au robot c’est encore plus rapide). Ajoutez le beurre fondu et l’œuf, mélanger brièvement juste pour obtenir pâte compacte. Ajouter les pépites de chocolat, les noix ou les noisettes selon votre goût. Préchauffez votre four à 220°C (thermostat 7-8), avec la grille au plus bas. Faites des boules de la taille d’une grosse noix et aplatissez-les légèrement. Enfournez le tout 9 minutes au four pour qu’ils restent moelleux ou jusqu’à 11 minutes si vous les préférez plus croquants. Au total, si on récapitule : 5 minutes de préparation, 5 minutes de façonnage et 10 minutes au four !

Sur la photo ce sont des petites pépites et des graines de tournesol...
Sur la photo ce sont des petites pépites et des graines de tournesol…

Un autre biscuit roi du goûter c’est celui qui donne envie de dire « ay caramba » quand on prononce son nom, mais aussi quand on regarde la liste de ses ingrédients, ça se gâte… Farine de blé, chocolat au lait 28% (sucre, pâte et beurre de cacao, lactose et protéines de lait, lait écrémé en poudre, matière grasse végétale, beurre pâtissier, sirop de glucose, émulsifiants : lécithine de soja, E476, arôme), matière grasse végétale, sucre, lactose et protéines de lait, noix de coco, sirop de glucose-fructose, sel, poudre à lever : carbonate acide de sodium, carbonate acide d’ammonium, correcteur d’acidité : orthophosphate monocalcique, arôme.

Déjà on retrouve notre huile de palme sous le nom « matière grasse végétale », mais aussi du sirop de glucose (un non sens alimentaire car il stimule votre envie de sucre à l’infini, créé à la base pour écouler les sur-productions de maïs aux Etats-Unis).

Pour remplacer ce biscuit je vous propose de faire un tour sur l’excellent blog de La Super Superette, ou alors même de mettre leur nouveau livre de recettes sous le sapin ! Vous trouverez dans le premier tome la recette alternative de ce biscuit ensoleillé.

Rappelons pour finir que les biscuits fait maison se conservent bien à condition de les mettre dans une boîte hermétique en plastique ou en métal. Il n’y a pas de limites à la créativité du biscuit maison, à partir d’une base sabléepetit beurre, à la cuillère ou cookies vous pouvez ajouter fruits secs, chocolat, flocons d’avoines, zestes d’agrumes,… ou bien les fourrer à la confiture ou à la pâte à tartiner maison. A vous de trouver les associations qui vous plaisent.

A vos fourneaux !

Pas de commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle