Goûters qui en jettent

Biscuits et bonbons, 100% contrefaçons !

Huile de palme, colorants, conservateurs, nanoparticules, j’en passe et des meilleures… le temps est venu de détrôner biscuits et friandises célèbres avec de bonnes contrefaçons « maison » ! Réalisées avec de bons produits et de l’amour en prime, lesdites copies n’auront rien à envier à leurs cousines industrielles produites à grande échelle. Promis, juré.

1. La réplique du roudoudou (pour ceussent qui s’en tamponnent le coquillart)

À distribuer à sa progéniture ou à lécher à l’abri des regards indiscrets.

©Olivier Cochard
Ingrédients pour une dizaine de roudoudous
10 coquillages (ceux que vous avez ramassés cet été sur la plage !)
60 g de sucre
2 cuillères à café d'eau
Le jus d'un citron
Du colorant naturel (l'idéal est de faire revenir une petite poignée de fleurs d'hibiscus avec les parures d'une betterave et de passer le liquide obtenu au chinois)
©Olivier Cochard

Commencez par nettoyer vos coquillages avant de les faire bouillir une dizaine de minutes avec une cuillère à soupe de citron (antibactérien). Essuyez le fruit de votre glanage à l’aide d’un chiffon avant de disposer celui-ci dans un grand plat (les coquillages étant bancals, il vous faudra bien les caler dans les plis de ladite étoffe. Dans une casserole, versez le sucre, l’eau et le jus du citron.

©Olivier Cochard

Chauffez, laissez frémir et remuez, si besoin, le sucre afin qu’il fonde (passé une quinzaine de minutes, votre mélange doit s’épaissir). Ajoutez le colorant naturel et mélangez pour homogénéiser. Versez enfin dans vos jolis contenants en prenant soin de ne pas en mettre à côté. Laissez refroidir.

2. Le pastiche du Petit écolier (pour les accros au cacao)

Qui préfèrent de loin l’école buissonnière.

©Olivier Cochard
Ingrédients pour une cinquantaine de biscuits
100 g de sucre non raffiné (type muscovado ou rapadura)
125 g de beurre salé
6 cl de lait
250 g de farine de blé
1 cuillère à café de bicarbonate de soude
300 g de chocolat noir
©Olivier Cochard

Faites fondre tout à la fois le lait, le beurre ramolli et le sucre. Laissez refroidir gentiment pendant une petite demi-heure, en remuant de temps en temps. Mélangez la farine et la levure dans un cul de poule avant d’y ajouter votre première préparation refroidie. Travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit lisse et bien homogène. Emmitouflez-la dans du film alimentaire, avant de la placer au frais pour 2 heures. Ce temps écoulé, pré-chauffez votre four à 180° (th. 6.). Étalez votre pâte à l’aide d’un rouleau sur une surface farinée. Découpez à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un couteau vos parallélépipèdes rectangles (que de bons souvenirs !).

©Olivier Cochard

Disposez vos créations sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé et laissez cuire 10 – 15 minutes selon leur épaisseur (les bords doivent être dorés). Cassez le chocolat en morceaux. Faites-le fondre au bain-marie. Remplissez les moules en silicone (que celui-ci soit en peroxyde ou en platine, le silicone ne pose aucun souci de toxicité s’il n’est pas chauffé) estampillés prévus à cet effet. Assemblez biscuits et couches de chocolat moulées à l’aide d’un pinceau et d’une lichette de chocolat fondu. À défaut de moules, tartinez généreusement la face supérieure de vos biscuits de chocolat. Laissez dans tous les cas durcir à l’air ambiant.

3. Le plagiat Langue de chat  (pour ceux qui l’ont bien pendue)

À glisser dans les cartables ou simplement pour remonter le temps.

©Olivier Cochard
Ingrédients pour une trentaine de biscuits
50 g de sucre non raffiné mixé en fine poudre
60 g de farine
50 g de beurre mou
1 blanc d'œuf
©Olivier Cochard

Mélangez beurre mou et sucre glace afin d’obtenir une pâte lisse. Montez votre œuf en neige avant de l’incorporer le plus délicatement du monde à votre mélange. Ajoutez petit à petit la farine en pluie, en prenant soin de ne pas faire retomber votre blanc en neige.

©Olivier Cochard

Armez-vous d’une douille (ou fabriquez une douille d’appoint à partir de papier sulfurisé et de scotch ou de masking tape). Sur une plaque recouverte de papier cuisson, tracez des lignes courtes qui s’étaleront à la cuisson. Enfournez dans votre four préalablement chauffé à 180°, environ 10 minutes. Observez depuis la vitre les bords de vos biscuits, sitôt ceux-ci dorés, sortez-les.

©Olivier Cochard

C’est promis, la prochaine fois, on vous parle des Madeleines de Monsieur Proust.

3 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. un seul mot MIAM !!!
    Enfin, je dirais qu’avec mon four, on va bien s’amuser et que la famille pourrait bien se régaler.
    Merci mille fois de diffuser ces recettes.

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle