Butternut, mi-beurre, mi-noisettes

Butternut au four presque entière

Encore plus improbable que la précédente, cette recette fera le bonheur des esprits iconoclastes et rebelles, les seuls aptes à pouvoir faire avancer le genre humain.

Ingrédients pour 4 à 6 indociles
1 solide butternut
Épices de votre choix : curry, cumin, ras el hanout, anis, …
Thym et romarin
1 verre de bon vin doux de Banyuls (si, si, ça existe…)
1 ou deux très solides noix de beurre fondu
Sel en cristaux, poivre noir
C’est tout ? Oui !

1- E pericoloso…

Coupez le butternut en deux sans vous saigner à blanc. Comment ? Avec précaution… Eliminez les pépins, donnez-les aux poules et aux dindons. Ou votre moitié (e). Avec un couteau et prudence, incisez en profondeur les chairs orangées. Faites un quadrillage, par exemple. Attention aux coupures…Ne percez pas la peau du butternut, peau qui va servir de moule.

2- Après, c’est super facile. En apparence, du moins.

Assaisonnez les deux moitiés assez généreusement avec les ingrédients suggérés dans la liste, sauf le vin et le beurre. Nappez ce dernier sur les chairs assaisonnées et versez le vin dans le creux du végétal. Enfournez à 170/180°c pour 40/45 minutes de cuisson.

3- C’est comme rôtir un poulet, en fait

De temps à autre ou de temps en temps, prenez une cuillère et avec le jus merveilleux se concoctant dans le « trou » des moitiés de butternut, arrosez leurs chairs pour les « nourrir », comme on dit dans le jargon. Servez assez chaud avec quelques gouttes de citron et du riz complet, par exemple.

Customisations homologuées par la Ruche qui dit Oui !

Re-tentez la recette avec d’autres courges… Si vous utilisez une citrouille de 50 kg, louez le four du boulanger.

___________________

Photos et stylisme © E. Fénot / D. Brunet – 180°C

6 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’ai laissé la butternut plus d’une heure au four mais elle n’était toujours pas entièrement cuite. Trop grosse? Ce qui était cuit était, par contre, très goûteux.

  2. La courge dite « spaghetti  » cuite coupée en deux au four avec une noix de beurre est aussi succulente. De quoi se délecter sans trop trimer derrière les fourneaux !
    Nat

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle