Première donc de ces trois recettes étranges, le ragoût ayant l’avantage de se faire tout seul ou presque.

Ingrédients pour 4 pionniers
1 beau butternut
1 citron
Beurre et ou huile d’olive
Thym et romarin haché quantum satis
2 oignons rouges
2 branches de céleri
1 petit blanc de poireau
1 verre de vin blanc doux (si possible, merci)
1 c. à s. rase de curry (en option)
50 cl de bouillon de légumes (mieux que de l’eau quand même)
1 petite bonne d’aneth, si possible
Quelques noix hachées, svp
Sel et poivre

1- Ça, c’est dangereux…

Coupez le butternut en deux sans vous saigner à blanc puis pelez-le. Comment ? Avec grande prudence… Eliminez les pépins, donnez-les aux poules. Coupez les chairs obtenues en dés ou petit cubes, citronnez-les un peu. Assaisonnez de sel, poivre thym et romarin.

2- Ça, beaucoup moins…

Faites chauffer une cocotte à feu décidé mais raisonnable avec du beurre et ou de l’huile. Faites sauter/dorer vaguement le butternut avec les oignons, céleri et le poireau tous coupés comme bon vous semble. Comptez plusieurs minutes de ce traitement puis ajoutez le curry et le vin doux. Pschhhttt…Mhhmm, ça sent bon…

3- Ça, pas du tout…

Ajoutez le bouillon, couvrez et laissez mijotez jusqu’à attendrissement mesuré du butternut. Sortez du feu, salez, poivrez ajoutez l’aneth hachée et les noix, quelques gouttes de jus de citron peut être… Servez en assiettes creuses, avec le jus.

Customisations homologuées par la Ruche qui dit Oui !

Quelques noix de coquilles saint-Jacques plongées au dernier moment dans le ragoût seront du meilleur effet.

___________________

Photos et stylisme © E. Fénot / D. Brunet – 180°C

Un commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je tenais juste a rajouter que la peau du butternut et assimilées se mange! Alors ne vous embetez plus c’est tellement galere.. et vous n’y verrez que du feu!

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle