Cadeaux tout chauds

Tisanes maison aux épluchures

Thérèse et Zézette avaient vu vrai : le Père Noël est une ordure. La preuve, les plus belles surprises se trouvent au fond de la poubelle. Que diriez-vous d’ailleurs d’offrir des cadeaux zéro biodéchet à l’occasion des fêtes de fin d’année ? Mode d’emploi pour réaliser de belles tisanes aux épluchures.

©Olivier Cochard

Alerte, alerte : après avoir coupé, épluché, effeuillé… ne jetez plus vos épluchures de pommes, oignons et autres zestes de citrons, transformez-les en infusions. Voici 4 mélanges pour réaliser des tisanes maison, -Douce nuit-, -anti-toux-, -jamais malade-, -brûle-graisse-, ô combien originales, économiques et écologiques ! Le made in Chez moi, c’est quand même bien mieux que le made in China, n’est-ce pas ?

©Olivier Cochard
Pour les épluchures-pelures surtout, choisissez des fruits et des légumes issus de l'agriculture biologique ou non traités : les vitamines et les fibres se concentrent dans la peau, les pesticides et autres traitements chimiques leur emboîtent le pas.
©Olivier Cochard

Tisane au dodo aux pelures de pomme

Vous raffolez des crumbles, tartes tatin et autres délicieuses compotes ? Pensez à récupérer et à faire sécher vos peaux de pommes à l’air libre pendant 4 à 5 jours sur un torchon, au four (si vous réchauffez un plat) ou au déshydrateur si vous en êtes équipé. Mélangez lesdites pelures (20 grammes environ, soit l’équivalent d’une pomme) avec la verveine citronnelle qui facilite l’endormissement (20 grammes) et les fleurs de camomille également sédatives (10 grammes). Notez que la saveur de votre tisane variera selon la variété de pommes sélectionnée. Conservez votre composition dans un bocal en verre fermé hermétiquement.

À offrir à qui ?

Au cousin Germain qui ne sait jamais se coucher avant trois heures du matin. À tonton Nestor qui mange toujours trois fois trop.

Le conseil du chef

Consommez une heure avant le coucher ou après un copieux repas afin de faciliter votre digestion. Moins glamour mais extrêmement efficace, cette infusion est également idéale en cas de constipation passagère, de stress ou d’angoisse.

©Olivier Cochard

Tisane antitoux aux pelures d’oignon

Vous avez préparé une délicieuse soupe à l’oignon ? Ne jetez pas les peaux malheureux(euse) ! Préparez, en lieu et place, une infusion expectorante avec vos pelures ! Leur action antibiotique apaise, en effet, les gorges les plus irritées. Disposez vos peaux d’un oignon (environ 10 grammes) dans un contenant, à l’abri de l’air, en prenant soin d’ôter tout reste de chair. Ajoutez le houblon, réputé anti-bactérien (20 grammes), les peaux de gingembre frais râpé (et séché), idéal pour éloigner toux grasse et toux sèche (5 grammes), le bouillon blanc (20 grammes) acheté en herboristerie, recommandé pour lutter contre les affections respiratoires (facultatif) et enfin, 2 ou 3 clous de girofle.

À offrir à qui ?

À mamie Gisèle qui passe généralement tout l’hiver à tousser. À Zoé, votre cousine parisienne qui circule à bicyclette pendant les pics de pollution

Le conseil du chef

Buvez 1 heure avant le coucher. Ajoutez une cuillère de miel pour plus d’efficacité ! Notez que cette infusion peut être d’une aide précieuse en cas de colite ou de bronchite et qu’elle permet également de soulager les crampes.

© Olivier Cochard

Tisane super immunité aux écorces de citron

Vous avez pris la bonne habitude de boire chaque matin a jeun l’eau citronnée (aux propriétés digestives) et inévitablement les zestes s’amoncellent ? Faites-les sécher ! Versez ensuite vos zestes déshydratés (20 grammes) avec 20 autres grammes d’aiguilles de romarin finement hachées. Ajoutez quelques pelures de curcuma (également préalablement séchées), du sureau (20 grammes), excellent antiviral (acheté en herboristerie ou mieux, cueilli à la main par vos soins), ainsi, qu’un bâton de cannelle pour sa saveur parfumée mais surtout pour sa capacité à renforcer l’immunité !

À offrir à qui ?

À votre maman pour qu’elle soit en bonne santé encore pour longtemps. À votre papa pour lui montrer que la cannelle n’est pas réservée qu’au vin chaud.

Le conseil du chef

Si cette infusion fonctionne généralement très bien après l’apparition des premiers symptômes, le mieux est de prendre ce remède naturel en prévention ! Non content d’être d’une grande richesse en vitamines, le citron est, en effet, un antioxydant et bactéricide puissant. Cette tisane est également recommandée en cas de nausées, troubles de l’appétence et troubles digestifs.

©Olivier Cochard

Tisane brûle-graisses aux écorces de pamplemousse

Vous avez entrepris une cure de vitamine C au pamplemousse et vous croulez sous les demi-sphères évidées ? Coupez vos écorces en fines lamelles. Faites sécher environ 20 grammes de celles-ci (cf tisane aux pelures de pomme). Mélangez aux feuilles de mélisse (20 grammes également), ajoutez une pincée de zestes d’orange (autre ingrédient anticapiton) ainsi qu’une petite poignée de baies de Goji qui, en plus d’intensifier la teinte rouge du breuvage, ont la capacité de détoxifier l’organisme dans son entier et de favoriser la perte de poids.

À offrir à qui ?

À votre poupée Barbie et à vos meilleures amies pas trop susceptibles. Vous pouvez aussi très égoïstement la garder pour vous.

Le conseil du chef

Diurétiques, drainants, les zestes de pamplemousse sont un sérieux allié pour la ligne. À boire, donc, après chaque repas et à fortiori une fois les agapes passées. Attention toutefois, on recommande aux femmes enceintes et allaitantes de ne pas consommer de baies de Goji.

©Olivier Cochard

_________

Pour faire vos jolis bocaux, on vous a préparé de belles étiquettes à imprimer sur du papier épais et une petite notice à insérer. Prêts à réaliser vos cadeaux maison ?

8 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci beaucoup pour ces 4 recettes. J’aimerais juste une petite précision : dans la tisane « super immunité », ajoute-t-on le sureau en fleurs ou en fruits ? Merci.

  2. Bonjour Marjolaine, non mieux vaut ôter le ziste (le blanc de l’intérieur de la peau du citron) qui donnera une amertume à la tisane idem avec le pamplemousse ! Joyeuses expérimentations…

    1. merci, Marie. j’ai commencé avec les peux d’oignons rouge. on verra au fur et à mesure de mon compost…
      Meilleurs vœux et plein de bio gratis !

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle