fbpx

Shiitaké, trop beau pour être vrai

Shiitakés glaciaux à la ciboulette et aux fèves

Le shiitaké glacial n’est pas un nouvel esquimau mais bien une recette délicieuse à servir quand les journées commencent à être un peu chaudes. Mi-soupe mi-plat, elle ne ressemble à rien mais sa préparation est scandaleusement facile.

Ingrédients pour 4 découvreurs
3 ou 4 belles poignées de fèves (de déménageur, pas de violoniste)
250/300 g de shiitake
3 ou 4 verres de bouillon (pas d’hôpital)
1 magnifique botte de ciboulette
Huile de sésame
Sel et poivre

1- Les fèves : un pensum

Patiemment, écossez les fèves, gousse après gousse. Faites chauffer une casserole d’eau. À ébullition, faites tomber les fèves écossées (pas les cosses… Gardez-les pour les poules) et égouttez-les aussitôt la reprise de l’ébullition. Plongez-les dans un saladier d’eau froide et égouttez à nouveau. Compliqué, non ? Ôtez ensuite la peau qui recouvre les fèves pour vous retrouver avec un joli bol de fèves d’un vert ravissant.

2- Les champignons, c’est moins long

Idéalement, ôtez la queue des shiitakés et gardez celles-ci pour mettre dans un bouillon ou une soupe. Selon leur taille, coupez ou laissez les champignons entiers. Placez-les dans une casserole et faites-les cuire très lentement à couvert et avec le bouillon. Comptez 10/15 minutes environ.

3- Savant mélange…

Quand les champignons sont juste cuits, sortez-les du feu et laissez refroidir complètement. Ajoutez alors les fèves, la ciboulette coupée fin et quelques gouttes d’huile de sésame. Salez, poivrez et voilà. Étonnant, non ? Idéalement, laissez refroidir plus encore dans le réfrigérateur, plusieurs heures.

Customisations homologuées par La Ruche qui dit Oui ! 

Aucune : l’ajout de thon à l’huile, de fromage râpé ou d’oursons en gélatine est interdit. Tout au plus peut-on tolérer quelques fins et rares émincés de céleri, de poireaux qui épiceront l’ensemble.

Pas de commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle