fbpx

Panais, pas niais

Panais au four, plus un gigot

C’est certain : les panais au four sont délicieux. Mais avec un gigot en plus à côté, ils deviennent insupportablement attirants. Un gigot du riche (d’agneau) ou du pauvre (de dinde) : au choix.

Ingrédients pour 4 à 6 boulotteurs de gigot
4 à 6 panais
2 oignons rouges
Thym frais
Romarin frais
Cristaux de sel
Poivre noir
Huile d’olive
1 gigot du riche ou du pauvre
Sel et poivre

1- D’abord les légumes

Lavez bien les panais si vous ne les pelez pas. Coupez-les en tranches de 5 à 8 mm d’épaisseur dans la longueur. Coupez aussi les oignons rouges avec la même autorité. Huilez-les légèrement puis assaisonnez-les avec le thym, le romarin (hachés, quand même…), le sel et du poivre noir. Étalez ces légumes sur la plaque du four.

2- Ensuite le gigot du riche ou du pauvre

Préchauffez le four à 190/200°C. Huilez, salez, poivrez le gigot, déposez-le sur les légumes. Enfournez. À ce stade, il ne vous reste plus qu’à attendre. Tout au plus, pourrez-vous ajouter un verre d’eau, ou mieux, de vin blanc (un peu dense, du Languedoc) ou de bouillon (légumes ou viande) sur la plaque après 25 minutes de cuisson. Comptez 40 en tout, environ. Servez directement dans la plaque de cuisson, sans tergiverser.

Customisations homologuées par la Ruche qui dit Oui !

Si vous cuisez un gigot du riche, attendez au moins 4/5 minutes avant de le découper. Si vous cuisez un gigot du pauvre (cuisse de dinde), respectez aussi cette précaution et, par mimétisme, vous vous sentirez plus riche.

_______________

Photos : Guillaume Czerw, stylisme Sophie Dupuis, 180°C

Les 2 recettes de la semaine

Pas de commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle