fbpx

Carotte, courtoise et délicate

Aimable carotte qui transmet sans compter son tempérament agréable aux gourmands… Quoique certains semblent ne pas en subir les effets bénéfiques. C’est bien dommage : le monde s’en porterait mieux et l’étoile de l’orange racine brillerait plus encore.

Radis, pas si banal que ça

Derrière l’arbre du petit radis blanc et son pot de beurre se cache toute une forêt de saveurs et de formes à découvrir…

Petit pois, tellement grand

Très pratique pour jouer aux billes, le petits pois permet aussi de faire des colliers. Il faut aussi savoir qu’il est délicieux et qu’il n’existe pas qu’en boîte. Redécouverte.

Cèleri branche. Aphrodisiaque… Ah, bon ?

Dans les livres et sur la toile, impossible d’ignorer les pouvoirs supposés stimulants du bon vieux cèleri branche… Pourtant, l’auteur de ces lignes vient d’en engloutir un pied entier et sa compagnie reste vertueuse et irréprochable. Encore une légende pour faire parler les curieux.

Pomme de terre primeur, prima donna

Regardant de haut la BF15 et la bintje, l’aristocratie de la pomme de terre passe son chemin et ne se donne qu’aux meilleurs fours et cocottes… Noblesse oblige !

Oignons nouveaux, premiers de la classe !

Enfin, un oignon qui sait tout faire : la salade, la soupe, la garniture ou l’ingrédient vedette, tout en sachant se faire oublier pendant la digestion… Politesse et polyvalence, rien ne lui manque ! C’est pour ça qu’il agace tous ses cousins.

Salsifis pour la frime

Une poule face à une montre semble plus informée que le gourmand devant une botte de salsifis car la seule forme qu’on lui connaisse est celle d’une boîte ! Quel dommage, car cette racine vaut bien plus que les pauvres bâtonnets blancs qu’on servait, jadis, à la cantine…

Endive, fadeur à la frénétique ?

Pierre Desproges disait que l’endive est si fade qu’elle rappelle à l’amnésique qu’il a tout oublié ! Ce jugement n’est-il pas un peu cruel ? Revue de détails d’une chicorée de caractère.

Poireau, bon à tout faire

La polyvalence est une qualité rare, chez l’homme, pour les objets ou les légumes. Alors que tout pousse à l’hyperspécialisation (toujours, en savoir de plus en plus sur de moins en moins), le poireau est un modèle pour nous tous : fier couteau Suisse de la cuisine, capable de tout et du reste.

Chou rouge, une aubaine pour les pingres

Quand le gourmand avare laisse choir un chou rouge sur son pied, c’est là qu’il en connait toute la richesse ! Vitamines, fibres, antioxydants, le tout pour une somme indécente…. En outre, coupé en deux, il rappelle l’art optique de Vasarely. Un vrai légume miracle.

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle