Courgette, à toutes les sauces

Galettes de courgettes à la japonaise

La courgette se plie à vraiment toutes les fantaisies, c’est pour ça qu’on l’aime, elle est comme la Ruche : elle dit « oui » tout le temps. Les ronchons en prendront de la graine.

Ingrédients pour 4 samouraïs
1 oignon blanc
1 poignée de germes de soja
3 courgettes (jaunes et vertes, si possible)
1 morceau de gingembre
3 œufs fermiers
1 c. à s. pointue d’amidon de riz (ou maïzena)
Huile végétale de cuisson
Ciboule ou ciboulette
Si possible : piment Sichimi, en épicerie asiatique
Si possible : sauce japonaise pour « okonomiyaki », idem
Sel et poivre

1- Dans les règles

Monsieur se vêtira en samouraï et madame en geisha. Ou l’inverse, qu’importe. Au katana, coupez l’oignon en fines tranches, râpez les courgettes en filaments. Dans un saladier, réunissez l’oignon, le soja, les courgettes, le gingembre râpé. Mélangez bien.

2- Toujours pareil

Ajoutez les trois œufs, du sel et du poivre et la cuillerée d’amidon. Avec les mains, mélangez et brassez les légumes. Attention, il ne faut pas les écrabouiller quand même, juste bien répartir tous les ingrédients. Faites chauffer une grande poêle à feu convaincu. Et avec un peu d’huile dessus.

3- Vraiment étrange, tout ça…

Dans la poêle chaude, formez 4 « tas » que vous façonnerez de votre mieux en forme de galettes surtout pas trop fines. Comptez 8/10 minutes de cuisson puis retournez (sans casser) et poursuivez la cuisson. On peut faire soit peu de grosses galettes soit plus de petites… Tassez-les un peu en cours de cuisson en appuyant un peu dessus avec une spatule. Servez avec de la sauce « okonomiyaki » par-dessus et des flots de ciboulette hachée.

Customisations homologuées par La Ruche qui dit Oui ! 

On peut (devrait ?) servir cette recette avec du « katsuobochi », de menus copeaux de bonite, à parsemer par-dessus.

________

 

Pas de commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle