fbpx

Conspirationnistes pas dans leur assiette

De quoi se nourrit le complot ?

La nourriture excite l’imaginaire et suscite même le fantasme… Au point de devenir une thématique récurrente des théories complotistes. Au menu ce soir ? Un assortiment de conspirations visant l’agriculture et l’alimentation. Pour rire. Et s’en prémunir.

La junk-food est-elle conçue comme une arme chimique ? Corinne Gouget nous éclaire.

2019 était il y a mille ans. Depuis la folie s’est emparée de nous : complot par-ci, complot par-là, on ne parle plus que des micro-puces contenues dans les vaccins tueurs devant nous protéger d’un virus fictif mais fabriqué quand même en laboratoire… Ah ! Qu’il est loin le bon vieux temps, quand le complot se tramait uniquement dans le secteur agroalimentaire. Bill Gates n’avait pas encore eu l’idée du génocide par vaccin, mais préparait alors son génocide par OGM. Revenons quelques années en arrière…

Qu’est-ce que le complotisme ?

Pas facile d’y voir clair, le complotisme de l’un n’étant que le scepticisme de l’autre. Mais il faut bien définir les termes, alors, nous dirons donc que la pensée complotiste est une croyance exagérée dans le pouvoir d’une petite élite œuvrant, en secret, pour son intérêt au détriment de l’intérêt général. Cette définition comporte une part de flou : à quel moment la croyance est-elle exagérée ? Nous estimerons qu’une pensée n’est plus rationnelle quand :

> Elle affirme des choses sans preuve – « Moi, je n’en sais rien, mais peut-être bien que ».
> Elle attribue à tous les événements du monde une cause unique.

Nous pouvons comprendre en quoi ces discours sont attirants. Sylvain Deloué (chercheur en psychologie sociale) le rappelle : Les théories du complot, comme les religions, permettent de s’extraire de l’inconfort du hasard. Elles donnent un sens au chaos de l’Histoire, dès lors interprété comme le pur produit d’intentions humaines. Le complot donne l’illusion de comprendre et l’illusion de contrôler.

Complot #1 : la nourriture va tous nous tuer

Selon une théorie conspirationniste répandue, le secteur agroalimentaire vend délibérément des produits qui visent à nous rendre malade ou même à nous tuer.

Corinne Gouget, par exemple, ne défend pas directement cette idée… Mais ses propos sont riches de sous-entendus. Cette femme autodidacte a connu la notoriété grâce à son best-seller : Additifs alimentaires danger ! Si sa critique de l’agroalimentaire est radicale (on est plutôt d’accord avec elle là-dessus), Corinne Gouget peut servir de pont vers des milieux et des discours franchement douteux ; elle multipliait notamment les liens avec la mouvance Dieudonné – Soral, et promouvait sur son site des « médecines alternatives » particulièrement exotiques. Elle s’opposait par exemple aux vaccins ou aux traitements contre le cancer. Néanmoins, elle ne dénonce pas (à notre connaissance) les machinations d’une élite cachée dans l’ombre…

Une photo rare du conseil d’administration de Nestlé, planifiant un futur génocide mondial.

Claire Séverac, elle, est plus précise. On retrouve chez cette autrice à succès le même imaginaire et le même vocabulaire, mais les titres de ses livres sont explicites : La guerre secrète contre les peuples, Complot mondial contre la santé, et surtout, Crime alimentaire organisé (entièrement consacré à l’industrie agroalimentaire). Dans ce dernier, elle dénonce la piètre qualité des aliments transformés, la dangerosité de certains additifs, le lobbying agro-industriel et les conflits d’intérêt. Rien de neuf sous le soleil, sauf que son discours fait toujours allusion à quelque plan secret, maléfique et d’envergure… En conférence, elle parle d’un lien (peu clair) entre les OGM et l’explosion des maladies auto-immunes (1) ; elle affirme aussi que ces gens-là se réunissent dans des sociétés secrètes et décident à quelle sauce on va être bouffé.

Dans une autre vidéo, elle affirme que Bill Gates entend pratiquer l’eugénisme à grande échelle (2) pour diminuer la population mondiale de 15 %. Décidément, le fondateur de Microsoft est de tous les complots, puisque l’été dernier, il se voyait accusé d’avoir planifié la pandémie de coronavirus… Claire Séverac n’est d’ailleurs pas la seule à se méfier du milliardaire philanthrope. En 2008, Frederick William Engdahl publiait un livre au titre accrocheur : Ogm, semences de destruction Il est édité chez nous, en français, avec une préface de José Bové. La thèse du livre est pourtant rocambolesque : Bill Gates, main dans la main avec les Rockefeller (forcément), mène un « grand projet OGM » s’inscrivant dans une stratégie eugéniste de dépopulation mondiale…

Pour autant, il n’est pas question de nier la toxicité de certains additifs alimentaires. Ni de dire que les OGM sont la panacée. Ou que le lobbying et les conflits d’intérêt n’existent pas. Mais ces faits regrettables peuvent s’expliquer par la course au profit à court-terme qu’engendre notre système de capitalisme actionnarial. Et pas forcément par un complot d’envergure internationale…

 

Complot #2 : la nourriture va tous nous sauver

C’est l’autre théorie en vogue (contrepoint de la première) : dire que l’alimentation peut tout guérir, même les maladies les plus graves…

C’est par exemple ce que le youtubeur crudivore Thierry Casasnovas explique dans une vidéo intitulée Le plus gros mensonge en ce qui concerne votre santé : La maladie n’existe pas et vous n’avez jamais été malades. […] Nous avons tous été victimes d’un mensonge. […] Nous présentons juste des symptômes. Chasser le symptôme, c’est comme croire qu’en chassant la fumée tu as chassé le feu. […] Vous avez parfois des signes qui indiquent que votre système adaptatif, que votre corps dans son ensemble n’y arrive plus avec l’environnement que vous lui avez donné.

Ici, Thierry Casasnovas enfonce des portes ouvertes. La médecine moderne fait évidemment la différence entre les causes (bactérie, virus, champignon, déséquilibre hormonal, origine génétique, etc.) et les symptômes (fièvre, contracture, signes biologiques, etc.). Par ailleurs, traiter la cause (par exemple avec une chirurgie) n’empêche pas, en même temps, d’apaiser les symptômes (par exemple avec un anti-douleur). On peut donc se demander dans quel monde Thierry a grandi pour que cette banalité soit devenue le plus grand mensonge de sa vie.

Mais le problème est ailleurs, quand il affirme que nous sommes responsables à 100 % de notre état de santé : tout dépendrait de nos habitudes, et surtout, de notre alimentation… Dans la même vidéo, par exemple, Casasnovas décrit la tumeur comme une accumulation de déchets dans le corps (c’est médicalement faux). Puis il y va de son conseil : La priorité c’est pas de supprimer la tumeur, c’est de permettre au corps d’évacuer ses déchets. Ces abus ne sont pas isolés. Depuis des années, sur sa chaîne Youtube, Casasnovas incite son public à quitter la médecine classique, et prétend pouvoir guérir toutes les pathologies grâce à l’alimentation : le cancer, le diabète de type 2, la dépression, la schizophrénie… Il a même affirmé que le VIH était une supercherie, invitant les malades à cesser leur traitement. Pour lui, les personnes séropositives pourraient guérir avec quelques fruits, du repos, du soleil et beaucoup d’amour. Il suffisait d’y penser.

Pour en savoir plus sur Thierry le-roi-des-jus, on vous recommande la chaîne Youtube de l’Extracteur, un collectif citoyen qui fait un gros travail de démystification.

Ce discours, qui voit l’alimentation comme toute puissante, n’est pas un cas isolé : on le retrouve partout ailleurs sur le web et même dans nos librairies… Si certains aliments ont des vertus spécifiques, il est important de ne pas les exagérer. Le site Santé Nutrition propose par exemple de guérir du cancer ou de la vésicule biliaire avec un mélange de miel et de cannelle ou même avec de l’ail (une thérapie que l’on retrouve aussi chez le youtubeur complotiste Silvano Trotta).

Mais ces recommandations sont plus ou moins fantaisistes. L’ail par exemple aurait, dans une certaine mesure, des propriétés anti-cancéreuses. Pour autant, ce n’est pas un remède miracle. Raphaëlle Ancellin, biologiste à l’Institut national du cancer, explique que les études citées sont souvent isolées, réalisées in vitro ou sur des animaux. Difficile d’en tirer des conclusions spectaculaires. Dans le cas des études in vitro, les doses injectées sont souvent très élevées et ne correspondent pas à celles qu’un humain peut ingérer quotidiennement. Et puis la recherche évolue. Par exemple, en 2007, le Fonds mondial de recherche contre le cancer (WCRF) jugeait effectivement que l’ail pouvait réduire les risques de cancer. En 2018, le WCRF a changé d’avis. La science avance ; les données ne sont plus les mêmes. Certains diront sans doute que cela fait partie du complot…

Ancel Keys et John Yudkin : quand la “conspiration du sucre” tourne à la simple bataille d’égos…

Complot #3 : La conspiration du sucre

Et le sucre, hein ? Pendant plusieurs décennies, les pouvoirs publics ont lutté contre le gras et promu le sucre. Pourtant, dès les années 1970, les scientifiques savaient que pour notre santé, c’était le sucre le vrai danger… Que s’est-il passé ? Certains journaux comme RCI n’hésitent pas à parler de complot.

Pourtant, le lobby sucrier n’a fait que… du lobbying. Mais il ne faut pas oublier que d’autres facteurs, plus triviaux, plus subtils, influencent le cours de l’Histoire… Sous le complot se cache parfois des drames humains ordinaires… En 2016, le journal The Guardian consacrait un long dossier à la conspiration du sucre. Le journaliste raconte la rivalité qui opposa, depuis la fin des années 1950, le scientifique John Yudkin (persuadé que le sucre était un danger) et Ancel Keys (persuadé que le problème venait du gras). Yudkin était discret, inapte au combat politique. Keys, quant à lui, était un ambitieux qui a rapidement gagné une influence prépondérante dans les institutions officielles. Problème : Yudkin avait raison, tandis que les études de Keys étaient boiteuses. Conclusion du Guardian ? Les scientifiques ne sont pas des dieux. La méthode scientifique est sujette aux règles éternelles de la vie sociale humaine : suivre les plus charismatiques et l’opinion majoritaire, punir la déviance, et ne pas supporter d’admettre ses erreurs.

Il invente, il massacre, il décide où tombe la neige… Bill Gates, plus fort que Jésus ?

Conclusion : dis-moi ce que tu manges, je te dirai quel complot tu crois.

Notre façon de manger influence-t-elle notre crédulité face aux théories complotistes ? Trois chercheurs se sont posé une question encore plus précise, en 2015, dans les Cahiers internationaux de psychologie sociale : le fait de manger devant un écran nous rend-il plus réceptif au message qu’il véhicule ? Ils ont exposé des volontaires à une vidéo complotiste. Certains mangeaient des Smarties, d’autres ne mangeaient rien. Surprise, on découvre que le groupe le plus réceptif… est celui qui n’a rien mangé ! Mais, en regardant dans le détail, on voit que les mangeurs de Smarties ont eu des réactions hétérogènes. Les personnes de nature complotiste ont été encore plus crédules, et les sceptiques encore plus critiques. Pourquoi ? Dur à dire. Les chercheurs font plusieurs hypothèses : l’acte de s’alimenter a peut-être diminué la concentration des sujets. Ou peut-être que les Smarties ont induit une humeur hédoniste (on n’a pas tous les mêmes goûts) favorisant le traitement heuristique du message (c’est-à-dire, un traitement rapide et intuitif).

Au-delà de cette étude mineure (mais rigolote), les liens entre notre façon de manger et notre mental sont étudiés depuis longtemps. Chez certaines personnes par exemple, la nourriture est associée à des émotions négatives comme la culpabilité ; l’acte de manger va donc générer du stress. De même, manger trop vite peut provoquer des troubles de l’humeur, tandis que le sucre en excès provoque irritabilité et anxiété, et qu’une mauvaise hygiène alimentaire pourrait même jouer un rôle dans la dépression. Selon le psychologue Gabriel Rafi, ces états émotionnels négatifs sont justement une porte d’entrée vers les théories complotistes. Car le complot rassure et nous aide à gérer nos émotions négatives… On pourrait donc faire l’hypothèse que plus on mange mal, plus on est obsédé par Bill Gates.

Mais nous parlons, nous parlons… et pendant ce temps-là, Bill Gates ourdit déjà de nouveaux plans diaboliques. Le saviez-vous ? C’est lui qui vient de répandre, en pleine vague de froid, de la fausse neige sur le Texas.

 

______________________________________________________________________________

Merci <3 <3 à Amandine Richard pour ses détournements graphiques.

 

1. Vidéo récemment supprimée de Youtube. Titre original : « Claire Séverac balance tout sur la vaccination et compagnie ». Adresse originale : https://www.youtube.com/watch?v=MJ7Q1Cxf2FA

2. Vidéo récemment supprimée de Youtube. Titre original : « Claire Severac nous parle de Bill Gates ». Adresse originale : https://www.youtube.com/watch?v=vdQ_TV8Z5d8

39 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Comment douter de l ‘expérience de <Thierry Casasnovas si on ne l 'a pas testée par soi même ?
    Faites un jeun d une semaine et vous constaterez par vous même les résultats évidents !
    mais bien sûr , si on propose de la viande , du fromage , du pain et autres produits carnés à acheter , ça ne va pas être possible , c est un autre état d esprit !

    ,

  2. Ben alors, on a récupéré un pigiste « mort de faim » en mal de propahande dans votre édito? Article hors sujet, en dehors des clous de votre ligne éditoriale habituelle … ça y est, vous avez des subventions douteuses? vous avez changé de direction? … revenez à vos moutons, c’était quand mieux avant 🙂

  3. Quand on est pour la bio, on sait à quel point la manipulation provenant des milliardaires est réelle. On ne se moque pas comme vous le faites.

    On voit bien que vous n’avez RIEN vérifié.

    Je vous invite à regarder le Tedex de Gates que vous mettez en photo. A 3 mn 40, il la montre son équation pour diminuer la population « afin que personne ne souffre de famine ».

    1) Tuer par un « vaccin »
    2) Contrôler la chaîne alimentaire
    et les 2 autres facteurs.

    Gates n’est pas un enfant de coeur et ne l’a jamais été. Mais pour ça, il faudrait que vous regardiez de manière plus intelligemment les reportages sur ce monsieur, comme j’en ai vu un en avril 2020.

    Faire la pub de quelqu’un qui veut que nous ne mangeions rien de naturel, c’est tout l’inverse de ce que vous prôner habituellement.

    Les salades qui ne voient que des ampoules dans des bâtiments à étages multiples, la fameuse viande 3D qu’ils ont commencé à vendre aux US et dont une fabrique se situe au Canada.

    Bien pratique pour faire croire que c’est un produit canadien, que nous allons retrouvé sur nos étales à cause du CETA.

  4. Article leger et plaisant mais qui s’expose inévitablement aux anti-scientistes de tout poil. Qu’ils se désabonnent…

  5. Je n’ai pas compris ce lot de critiques pour un article qui se veut léger, humoristique même s’il manque de profondeur ce qui est sans doute souhaité pour nous inciter à relativiser pas mal de choses.
    En passant, j’en ai ras la casquette d’entendre n’importe quelle absurdité sur Bill Gates et voir se répéter en série des extraits soigneusement choisis et souvent mal traduits de ses conférences.

    Je me demande si tout ces commentaires ne sont pas un complot contre votre ligne éditoriale… 😉
    Je m’abonne de ce pas!

  6. Bonjour

    On peut penser ce qu’on veut de cet article mais svp ne mélanger pas tout avec les vaccins et le covid !
    Quel est le rapport ?
    Peut être que l’auteur de l’article pourrait donner ses intentions ! Mais faut pas voir le mal partout !
    Le sucre c’est nul
    On soigne pas des maladies graves avec des jus de légumes frais ET Bill Gates ne mène pas de plan secret pour tuer l’humanité !
    soyons raisonnables.
    Je trouve ça dommage de voir le mal partout, on a appris pleins de choses grâce à ce blog. Bref je prends rarement la plume pour commenter mais là faut quand même réagir !

  7. Je ne fais que répéter ce qui a déjà été écrit par d’autres : que fait ici cet article plus que partial? On a l’impression que c’est un article « sur commande », un peu comme les pubs cachées des magasines de beauté. Je suis très très déçue, moi qui aime beaucoup vous lire d’habitude. Ce n’est pas du travail de journaliste! Qui a écrit?
    Cet article devrait être retiré.

  8. Sur quoi vous basez vous pour écrire cet article? La plupart des lanceurs d’alerte sont bien plus sourcés que vous. Au lieu de les calomnier, vous pourriez vous intéresser au débat et apporter des arguments. Je vous suis depuis plusieurs années mais là je me désabonne, définitivement.

  9. Bien dommage que les lanceurs d’alerte soient aujourd’hui estampillé par ce nouveau terme à la mode « complotistes ». C’est bien pratique !… Déçue par votre article très curieux – et je pèse mes mots – je me désabonne de ce pas.

  10. Je recommanderai d’aller visionner quelques vidéos qui datent d’il y a 6 mois à peine, où sur des plateaux télé des « médecins » ou autres, avec dédain ou véhémence, traitaient de « complotistes » ceux qui évoquaient un passeport vaccinal, entre autres choses… Article très orienté et condescendant qui n’a rien à faire dans votre ligne éditoriale pourtant si bienveillante, optimiste et joyeuse habituellement.

  11. comme la majorité des commentaires, très très déçue, voire même outrée par le contenu de cet article. Bien facile de dénoncer des personnes décédées après avoir énoncer quelques réalités, bien facile de se moquer de Th Casanovas (tout mon respect) que de bill Gates et les lobby agro-alimentaires. Et oui, il sort de votre domaine de compétence et votre ligne éditoriale… retirer cet article serait la meilleure chose à faire

  12. Je suis assez d’accord avec Arno (bonjour au passage)
    L’article met en avant ce qu’on sait déjà (la puissance des lobbys, de l’industrie agro-alimentaire) ça nous révolte mais n’oublions pas que ces éléments sont du carburant pour les théories les plus délirantes ! Il faut faire attention, faire preuve de prudence avant de croire tout et n’importe quoi.
    J’ai appris des choses, notamment sur J.Bové et les anciennes théories sur Bill Gates que visiblement aucune crise n’épargne.
    Alors merci la Ruche et moi je vais rester abonnée à la newsletter.

  13. Consterné…
    Je suis absolument consterné par la plupart des commentaires, qui pour certains sont carrément agressifs!

    Merci pour cet article sans prétention, mais amusant. Malheureusement il semble que ça ne permettra pas aux « complotistes » de prendre du recul. Espérons qu’il permette au moins d’éviter à certains de le devenir…

  14. Je vous lis depuis plusieurs années avec grand plaisir ! Mais là je n’ai pas compris pour quelle raison vous aviez écrit cet article qui m’a choquée dès le titre et en prime l’immonde portrait de Gates !!! La propagande s’invite vraiment partout ! Quelle somme avez vous touché pour écrire cet article bourrer d’erreurs ? Et tellement loin de se que vous écrivez habituellement… Si vous souhaitiez passer un message ni vu ni connu et bien c’est raté car vous avez vraiment manqué de finesse. Je suis plus que déçue… je suis écœurée. Je vous dis adieu ! Et un petit conseil avant de vous quitter… éteignez votre télé. Mais chut ne le dites à personne on pourrait penser que vous êtes un complotiste !!!

    Une citoyenne bien réveillée

  15. Votre article est ambigu et, de plus, vous sortez de votre champ de compétences. Je n’attends pas ce genre d’analyse de votre part. Loin d’être complotiste (mot valise s’il en est), je suis très perplexe sur ce qui se passe actuellement et je suis certaine que nous ignorons beaucoup de faits tant sur l’origine de ce virus que sur les vaccins. Silence certainement pas en faveur de l’humanité mais bien plus des énormes profits à la clé pour Big Pharma (et donc Bill Gates entre autres). Vous serez plus dans votre rôle en évoquant plutôt les moyens de se protéger en renforçant ses défenses immunitaires Vit D et C + Zinc bizarrement laissés sous silence dans les médias.
    Continuez de nous donner des bonnes nouvelles de ce monde en mutation pour une évolution heureuse. C’est ce dont nous avons besoin à l’heure actuelle.

  16. Cet article est trés orienté ! sur commande ?
    Il aurait été juste de signer votre article !
    Accuser, affirmer sans se dévoiler c’est facile non ?
    Déçue ! 🙁

  17. Je suis d’accord avec 90% de cet article et c’est pourquoi je vous prie de lire mes conseils, avant que la discussion sur ce forum ne dégénère.

    Vous êtes déjà harcelés par des dizaines de commentaires de gens en colère, qui vous reproche votre manque de sérieux et d’ouverture d’esprit.

    Un certains nombre de ces personnes sont, sans se l’avouer, ce que vous regroupez sous le terme-valise de « complotistes ». Certaines sont juste irrationnelles sur ce sujet.
    Ce faisant…. toutes ces personnes ont raison de vous faire ces reproches !

    Pourquoi ? Car vous avez négligé 3 aspects :

    1/ La loi de Brandolini. Pour réfuter une croyance, il vous faudra beaucoup, beaucoup plus d’énergie que celle qui a permis d’établir cette croyance. Pour vous en convaincre, regardez d’urgence les vidéo de Defekator & co, ou tapez simplement « loi de Brandolini » sur Youtube

    => des sources, des sources, des sources !

    2/ le manque d’empathie

    Vous ne pouvez pas « mieux en rire, pour mieux vous en prévenir ».

    Pour vous en convaincre, je vous invite à visionner la vidéo « ma plus grosse claque en vulgarisation », de Scilabus Plus.

    Vous devez faire preuve d’empathie, vous devez accepter la réalité de leur vécu ; ce qui ne veut pas dire accepter leur croyance.

    De toute manière, vous ne pourrez pas convaincre ces gens : tout ce que vous arriverez à faire, dans le meilleur des cas, c’est les amener à réfléchir, en les amenant à critiquer leurs sources, en restant sur le terrain du rationnel. Encore une fois, voir la vidéo de Defekator « la quête du dialogue – YouTube Game »

    3/ N’utilisez plus le terme de complotiste.
    C’est un terme fourre-tout, qui ne sert à rien d’autre qu’à stigmatiser. Les complotistes de la malbouffe ne sont pas les mêmes que ceux des ovnis, qui ne sont pas les mêmes que… même si bien sûr, il y a des cumulards.

    J’espère que vous m’aurez lu jusqu’au bout.

    Je vous conseille ardemment :
    1/ soit de retirer l’article
    2/ soit de l’étoffer de références
    3/ soit de vous faire aider par quelqu’un qui ait l’habitude

    Amitiés,

    JMM

  18. Sympa l’étude avec les Smarties ^^ Et je ne connaissais pas l’histoire derrière les deux scientifiques et leur bataille sur le gras et le sucre. Merci pour cet article, un peu différent, certes, mais tout de même intéressant! J’ai apprécié que vous ayez inclus des aspects scientifiques, historiques, politiques et sociologiques. Ça ouvre les perspectives et c’est toujours bienvenu.

    C’est aussi assez édifiant de voir les réactions dans les commentaires. Beaucoup se sentent visiblement visés personnellement et réagissent assez violemment. D’un point de vue sociologique, ça doit être intéressant à étudier 😉

    Pour compenser un peu les commentaires négatifs : full soutien et je continuerai à vous lire, avec l’esprit ouvert!

    Bref, à défaut de complot, je vais me faire une compote.

  19. Votre article est très partial. Même si je ne fais pas partie des « complotistes », je me soigne depuis 15 ans grâce à un régime alimentaire (sans laitages, sans gluten), après avoir vu médecins et spécialistes qui ne savaient que me donner anti-inflammatoires et antalgiques ! Je sais donc qu’il existe DES alternatives. Donnez un peu la paroles à ceux qui expérimentent d’autres moyens. Posez les vraies questions : par exemple pourquoi autorise-t-on encore la vente de produits hautement nocifs (plats préparés et fast-food) alors que même sans études médicales on voit à quel point le nombre d’obèses a considérablement augmenté dans notre pays. Il n’y en avait pratiquement pas dans mon enfance et adolescence… si tous vos articles précédents étaient aussi peu sérieux je regrette bien de les avoir lus !

  20. Que cet article est superficiel ! Prendre quelques informations, les détourner et saupoudrer de quelques portes ouvertes. Pendant ce temps là, Bill Gates est aujourd’hui le premier propriétaire de terres agricoles aux états unis. Allez voir sur le site de sa fondation et regardez qu’il finance des journaux comme ‘Le monde’ ect … et là j’énonce même pas 10% des infos et je ne suis pas journaliste…
    Je conseille à votre magazine de s’en tenir aux recettes de cuisine, c’est ce qu’il fait de mieux….

  21. Très mauvais, faudrait revoir tous ces amalgames mal venus, déçue par cet article. ça ne ressemble pas du tout à l’esprit de ce magazine, il me semble.

  22. Je partage également l’avis de Frederic, dommage…
    Et quand vous écrivez :
    « Thierry Casasnovas enfonce des portes ouvertes. La médecine moderne fait évidemment la différence entre les causes (bactérie, virus, champignon, déséquilibre hormonal, origine génétique, etc.) et les symptômes (fièvre, contracture, signes biologiques, etc.). … » Vous l’avez surement mal écouté (si vous l’avez écouté), car les causes dont il parle, ne sont pas les causes dont parle la médecine officielle…. C’est facile ensuite de déformer les propos de quelqu’un…

  23. Oui, complotons contre le complot 😇😁
    Merci pour cet article plein d’humour👍🏼

  24. Puisque vous parlez de Corinne Gouget et de Claire Severac, il serait juste de préciser que la première est décédée en passant sous un train, et la seconde décédée en très peu de temps d’un cancer foudroyant que ses amis proches n’avaient pas décelé.
    La vérité dérange-t-elle à ce point?

    1. Tout à fait d’accord avec vous Cathy. Je n’apprécie pas du tout cet article. Je me demande si je vais rester abonnée d’ailleurs!!!!!!!

  25. Non, mais je rêve ! C’est du n’importe quoi VOTRE ARTCLE . Vous feriez bien de vous documenter sur le sujet avant de faire du copier-coller.
    D’abord Madame Claire Severac est décédée en 2016 dans des circonstances suspectes. Cette dame a eu le courage de dire des véritées. Certainement, qu’elle dérangeait.
    Quant à Thierry Casasnovas, s’ il a autant de fans en bonne santé, cela ne m’étonne pas. J’en fait partie et j’ai 69 ans.
    Je vous conseille le livre sorti le 25 mars 2021,  » Manger du faux pour du vrai  »
    Le covid n’est rien à côté de ce que vous mettez dans votre assiette !
    Et pourquoi votre magazine que j’apprécie beaucoup traite sur ce sujet ?
    Par qui avez-vous été récompensé pour diffuser cet article ?
    Si nous ne sommes pas d’accord avec vous, ne veut pas dire que NOUS nous sommes des complotistes. Nous sommes tout simplement heureux d’avoir compris ce qui se passe ! C’est toute la différence.

  26. Article décevant et sans aucun fondement, aucune explication…juste « contre » une théorie du complot définie de manière très généralisé. Je me désabonne, dommage l’apprécié beaucoup vos articles mais là c’est trop

    1. Article orienté ! Dommage, car j’aimais bien vous lire … Du coup, je me désabonne 😟

  27. Je rejoins les commentaires précédents….
    Mais d’où sort cet article ridicule !?
    Le complotisme a bon dos en ce moment.
    Tellement déçue par ce torchon qui ne laisse place à aucun débat ni échange d’opinions.
    Aucune argumentation solide en réponse aux questionnements des « complotistes ».
    La pensée sceptique est juste portée en dérision voire tournée en ridicule sans aucun fondement derrière.
    Bravo la pensée unique !
    On est bien loin de votre ligne éditoriale, bienveillante et basée sur l’ouverture d’esprit…
    Je pense clairement foutre vos mails dans les spams désormais.

  28. Je suis très déçue de votre part. Je vous pensais plus éveillé. Sans affirmé telle ou telle vérité, votre article est clairement axé vers une direction, dommage qu’il n’y est pas plus d’objectivité…

  29. A l’attention de Benjamin STOCK et de la rédaction :
    Je trouvais votre ligne rédactionnelle plutôt bienveillante jusqu’à présent mais là avec cet article sur le complotisme, je dois dire que votre article atteint des sommets d’imbécilités qui démontre clairement que vous n’avez rien compris à rien.
    Je me demande vraiment pour qui vous travaillez !!!!!
    Vous devriez faire lire votre article à la famille de Madame Claire SEVERAC ou encore Sylvie GOUGET et même Sylvie SIMON, toutes mortes de manière très bizarres et violentes, sans compter les morts les plus récents depuis le début de cette soi-disant pandémie mondiale.
    D’ailleurs vous remarquerez que les morts sont toujours de notre côté, jamais du côté de cette industrie si bienveillante pour notre santé…
    C’est dommage car jusqu’à présent j’aimais partagé avec plaisir vos posts sur ma page FB.
    Je me désabonne et vous adieu

    1. Bonjour,
      Je suis autant révoltée que vous. J’ai d’ailleurs laissé des commentaires, mais bon, je ne m’exprime pas aussi bien que vous mais je pense qu’on comprendra mon coup de gueule
      Michèle

  30. C’est quoi cet article de merde? Juste des critiques sans en connaître le fond, c’est minable. Beaucoup de gens ont guérit grâce à ces soi-disant « charlatans ». Avez-vous au moins essayé ces méthodes? non j’imagine. Très décevant.

  31. Article très décevant qui est malheureusement très peu argumenté. La vie est très complexe, cette mode autour du mot « complotiste » et ces étiquettes mises sur des gens qui pensent autrement reflètent la pauvreté intellectuelle de notre société. Vous prônez la variété dans les assiettes, stp faisons de même pour les esprits. Les sujets abordés dans votre article ne peuvent être traités sérieusement sans mentionner les aspects économico-financiers et spirituels de notre société.

    1. Certains parlent de « vérité alternative », qu’en pensez-vous?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle