fbpx

Un après-midi à la ferme urbaine

Les petits Messins peuvent en prendre de la graine : dans le quartier de Borny, une ferme leur est ouverte pour découvrir, en pleine ville, un petit concentré de campagne.

Textes : Aurélien Culat
Photos : Thomas Louapre

Floriane explique les bases du cycle végétatif aux quatre familles réunies cette après-midi. Elle parle en connaissance de cause : nous avons beau être en ville, nous sommes dans une ferme.

Située au cœur d’une zone commerciale de Metz, la ferme de Borny, ouverte au printemps 2017, organise deux ateliers parents-enfants par semaine.

Des tables ont été montées sur des tréteaux dans la boutique fermière réorganisée pour l’occasion. Floriane organise un tour d’horizon de la diversité des graines potagères : fève, haricot, oignon… Certaines graines sont issues de la production de la ferme, qui occupe 3 hectares d’anciennes friches.

Emmanuelle est venue de Mézières-lès-Metz avec sa fille Sarah. On habite entre deux autoroutes, on a besoin de contact avec la nature. C’est super ici, je la ramènerai ! Les activités de la ferme sont communiquées par les réseaux sociaux et une émission mensuelle sur France Bleu Lorraine.

Axée sur l’accueil, la petite coopérative travaille déjà avec des écoles et elle est en voie d’acquérir le label ferme pédagogique. Outre des journées de chantier participatif, elle organise également des ateliers cuisine. Il y a toujours un moyen de s’y salir les mains.

Chacun repartira avec le fruit de son travail. Les autres plants finiront au jardin aromatique, ou dans les parcelles de culture. La production locale est vendue dans la boutique.

Les animaux de la ferme ont principalement une fonction pédagogique. Exception faite des poules pondeuses et des brebis tondeuses, qui font double emploi.

À l’arrière-plan, un lotissement neuf finit d’enrober les parcelles dans le tissu urbain. Mise à part quelques plaintes sur les cris des oies, le voisinage ville-ferme est fertile, et encouragé par la municipalité.

La ferme est encore jeune et les projets ne manquent pas pour en développer le potentiel : marché fermier, biscuiterie, ateliers avec la MJC du quartier… Avec toujours l’objectif de créer du lien social autour du vivant et d’éveiller les papilles des petits citadins.

Non classé

Un commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle