Artichaut violet, à offrir !

Cocotte d’artichauts violets aux pâtes

L’avantage ici, c’est que tout peut être fait à l’avance. Du coup, quand les gens viennent, vous pourrez pavaner jusqu’à plus soif et lancer des conversations que le monde vous enviera.

Ingrédients pour 4 à 6 italianophiles
Les pâtes
300 g de semoule extrafine
3 œufs entiers plus un jaune
La cocotte
1 joli bouquet d’artichauts violets. Ou deux ?
1 citron
6 oignons nouveaux
4 belles tomates
1 verre de vin blanc sec
Huile d’olive
2 gousses d’ail
Quelques brins de persil plat très plat
Sel et poivre

1- Pâtes

Dans un mélangeur, mêler la semoule et les œufs en une pâte appétissante. Laissez-la reposer 1 heure au frais puis laminez-la et découpez-la en tagliatelles (petit laminoir à pâte indispensable)

Placez les pâtes sur un séchoir, passez à l’étape suivante.

2- La cocotte

Préparez les artichauts comme indiqué dans les précédentes recettes. Epluchez les oignons, taillez-les assez fin et faites-les cuire à feu sympathique pendant 4/5 minutes en mélangeant. Ajoutez les fonds égouttés, coupés en deux dans le sens de la longueur. Faites cuire 4/5 minutes sans chercher à faire colorer non plus. Ajoutez les tomates coupées et quartiers, le vin blanc, un verre d’eau et laissez mijoter à couvert 20/25 minutes, temps à affiner selon les artichauts.

Mêlez.

3- La fin

Salez, poivrez la cocotte, ajoutez hors du feu l’ail et le persil hachés fins. Faites cuire les pâtes 1 minute à l’eau bouillante salée, égouttez, agrémentez d’huile d’olive et servez avec le ragoût d’artichauts et sa sauce…

Customisations homologuées par La Ruche qui dit Oui ! 

À vous de les inventer. Dans cette recette, il faut du jus, de la sauce : n’hésitez pas à ajouter un peu d’eau ou de bouillon si la recette paraît trop sèche.

__________

Photos et stylisme : Guillaume Czerw et Sophie Dupuis – 180°C

Pas de commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle