sélection culinolittéraire

7 livres à croquer cet été

Cuisiner autrement, voyager avec un gourmet japonais, saisir l’importance des plantes sauvages ou connaître sa géographie des produits… Voilà 7 livres sortis en 2016 à picorer cet été.

Pour cuisiner autrement (et joyeusement)

Voilà un livre de cuisine très malin, proposant de « changer d’assiette », de mieux se nourrir – plus sainement, tout en respectant les équilibres écologiques et humains – et de mitonner de bonnes choses « à la hauteur de vos aspirations ». Comment ? Keda Black a concocté « 30 pistes pour changer en douceur » (fabriquer des jus frais, adopter des condiments, utiliser les nouveaux sucres ou sirops, paner intelligemment, bien planifier…), des méthodes et recettes « alternatives » (des astuces de composition et de jolies idées de soupes, tartes, gratins, desserts, etc.) et un « guide des produits » (pour utiliser betteraves, navets, sarrasin, lentilles ou encore poulet, sans jamais se lasser !). Un livre qui encourage à réfléchir, tester, explorer, et improviser !

Changer d'assiette

Changer d’assiette,
Keda Black, Marabout,
22 euros.

Pour connaître la fine fleur des plantes

Les fleurs et herbes folles peuvent nous apporter bien des remèdes, selon le biologiste George Oxley. Dans son livre publié dans la collection Manifestô, il montre comment les plantes sauvages ont pu nourrir et aider les hommes pendant des moments de guerre, par exemple pendant le siège de Sarajevo au début des années 1990.

Mais aussi qu’elles prennent soin de notre santé et sont « des sentinelles de l’environnement » : plongées dans la terre, elles sont des « thermomètres de notre planète ». D’où l’absolue nécessité de protéger les sols… « Le temps est à l’action », écrit l’auteur de ce dense ouvrage. C’est le moment de se bouger, la fleur au fusil de préférence.

La Fleur au fusil

La fleur au fusil,
George Oxley, Alternatives
17 euros.

Pour en savoir plus sur un art subtil

« C’est une pulsion primitive, une manière instinctive de goûter le monde, une survivance du « vert paradis des amours enfantines » : saucer fait partie des grandes joies de l’existence ». C’est ainsi que commence ce réjouissant ouvrage consacré à l’art joyeux d’éponger jus et sauces avec un bon morceau de pain frais. Qu’en dit la bienséance ? Au final, peu importe… Grâce à vingt jolis courts textes, assortis de bien appétissantes recettes (autant d’invitations à saucer illico : panzanella, anchoïade, œufs au purgatoire et foccacia, chili con carne, camembert chaud, crevettes à l’ail…), Mayalen Zubillaga trace une « ébauche de kâmasûtra des sauceurs ».

COUV Art de saucer

L’art de saucer,
Mayalen Zubillaga, Les Éditions de l’Épure,
10 euros.

Pour se rafraîchir les idées

Dans son dernier ouvrage, la nutritionniste Béatrice de Reynal fait le point sur un paquet d’interrogations nutritionnelles. Entre autres : la notion de calorie est-elle obsolète ? Qu’est-ce que le pondérostat ? Et l’alliesthésie ? Faut-il fuir les édulcorants ? Quels sont les bienfaits (ou pas) des « aliments stars » ? Comment repérer les sucres cachés ? La dernière grande partie du livre est consacrée au décryptage des pièges du marketing alimentaire. La composition souvent peu reluisante de la viande hachée, les tables de calories inopportunes, l’arnaque du « 0% »… L’auteure fait le bilan et nous abreuve de conseils malins pour mieux lire et comprendre les étiquettes.

Ouvrez l'oeil avant d'ouvrir la bouche

Ouvrez l’œil avant d’ouvrir la bouche,
Béatrice de Reynal, Robert Laffont,
20 euros.

Pour voyager avec un gourmet japonais

Râmen au porc et riz à Ôtemachi, oden en soupe à Aoba-Yokochô, cuisine péruvienne à Shinanomachi ou couscous à Paris… Voilà quelques étapes de ce deuxième opus des déambulations du « gourmet solitaire » : dans chaque chapitre de ce délicat manga, le héros en costard découvre un nouveau restaurant, au gré de ses voyages d’affaire. Tranquillement, à son rythme, le gourmet choisit l’endroit, puis les mets, classiques japonais ou surprises culinaires. Et observe, réfléchit, tout en cherchant à comprendre les rouages d’un restaurant ou d’un plat… Toujours seul, pour manger ce qu’il veut, quand il veut. Comme on peut le lire dans la postface, c’est un « solitaire magnifique ».

Les rêveries d'un gourmet solitaire

Les rêveries d’un gourmet solitaire,
Taniguchi & Kusumi, Casterman,
16,95 euros.

Pour imaginer un futur grand rebond

« Ils ont tout plaqué pour leur passion », annonce la couverture. Ce hors-série de la revue 180° C se penche sur les food-reconversions. Antonin était ingénieur, il est devenu meunier. Gisèle était architecte, elle est désormais productrice de fruits rouges. Jean-Luc était gendarme, il est aujourd’hui apiculteur… Tous ont envoyé valdinguer une vie professionnelle, pour se tourner vers les bons produits ou la bonne cuisine. Reportages, interviews, conseils et infos pratiques : le résultat est inspirant et réaliste. Alors, envie d’une autre vie ?

Couv180C-HS-Reconv-HD

180°C, Food-Reconversions, le grand rebond,
Thermostat 6 – 180°C,
20 euros.

Pour être au point avant de partir sur la route

Cet atlas bien particulier pourra vous être utile en vacances aux quatre coins de la France… En 50 cartes, Estérelle Payany explore les produits, les savoir-faire et les bons petits plats hexagonaux : où sont produits les fruits et légumes labélisés ? Où se trouve la quasi infranchissable frontière chocolatine/pain au chocolat ? Combien de sortes de brioches compte le pays ? Et combien de pot-au-feu et de pâtés en croûte ? Quelle est la géographie des biscuits ou des bonbons ? D’autres cartes s’attellent à des villes gourmandes ou à des routes mythiques… Le tout avec quelques recettes et pas mal d’adresses. Un bel ouvrage de cartographie gourmande !

Capture d’écran 2016-07-05 à 19.23.34

Atlas de la France gourmande,
Estérelle Payany, Autrement,
19,90 euros.

Un commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle