fbpx

Recettes pour ma tribu

Cake aux poires confites, noix et sarrasin

Voilà un cake de toute beauté. Choisissez de belles poires mûres à point, faites-les pocher dans un bain parfumé et entourez-les de farine de sarrasin nutritive. Recueillez les compliments à la découpe, qui dévoile les poires dans leur plus simple appareil.

Pour 1 grand cake :
Les poires confites :
4 à 5 petites poires fermes (conférence oblongues ou doyennés du comice rebondies, oubliées comme les beurré rosé, la louise bonne ou la passe-crassane)
180 g de sucre complet
Les grains de ½ gousse de vanille ou 1 sachet de sucre vanillé
50 cl d’eau
L’appareil à cake :
100 g de cerneaux de noix
100 g de farine de blé
100 g de farine de sarrasin
180 g de sucre complet
1 sachet de levure
Au choix, cannelle, muscade, cardamome
3 œufs
80 g d’huile d’olive
80 g de beurre fondu
1 yaourt de lait de vache ou de brebis

Et plus si affinités ?
1 c. à c. de 4 épices (poivre, cannelle, badiane, girofle)
Des graines de tournesol

Confire les poires

Épluchez les poires entières. Portez l’eau, avec le sucre complet et la vanille, à ébullition. Plongez-y les poires et laissez pocher au frémissement. Tout doux, pendant une demi-heure. Retirez les poires à l’écumoire et remettez le jus sur le feu pour le faire réduire en sirop (il servira à aromatiser vos laits chauds ou tisanes).

Jouer avec le sable

Mixez les cerneaux de noix. Mélangez tous les ingrédients secs : poudre de noix, farines, levure, sucre et épices. Ajoutez les œufs, l’huile, le yaourt et le beurre fondu en mélangeant au fouet.

Ranger et laisser reposer

Dans un moule à cake rectangulaire, chemisé ou beurré, coulez la moitié de la pâte et plantez-y les poires (refroidies) en rang d’oignon et à peine espacées. Recouvrez délicatement avec le reste de la pâte. Faire reposer une heure au frais avant cuisson, pour permettre aux saveurs de fusionner, et à l’alchimie secrète des amidons et des liquides, d’opérer.

Enfourner

Préchauffez le four à 180 °C. Faites cuire ce cake quarante à cinquante minutes. Laisser tiédir avant de trancher de généreuses parts.

______________________________________________________________

Merci à Charlotte Lascève pour ses céramiques si jolies.

7 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’ai testé le cake et il est très bon.
    La quantité de sucre est la bonne : comme toutes les recettes modernes, il est moins sucré que les gâteaux de mamie.
    Je n’avais plus de vanille et j’ai donc poché dans de la cannelle (sans en remettre dans la patte du coup).
    Ma femme est persuadé qu’en émiettant des éclats de chocolat dans la pâte ce serait encore plus « gourmand et croquant ». Je vous laisse juger ! 😉

  2. Bonjour Evie !

    Nous aurions tout à fait pu nous tromper, mais non ! Pas cette fois 😊 En additionnant la matière sèche, farine de blé, de sarrasin et de noix, le ratio sucre/farines est 2/3.
    Vous nous direz si le cake vous a plu…

  3. Merci pour cette recette! Très bonne!
    Pour l’après-diner, je l’ai couverte avec une petite sauce faite avec chocolat, lait et beurre de noisette, et une boule de glace à côté. Pour le matin ou un gouter elle est parfait telle qu’elle est. Faire confire le poire fait vraiment la différence!

  4. Merci pour cette bonne recette. Est-il possible de remplacer la farine de blé par une autre ? car je suis cœliaque (no gluten for me)

  5. Merci pour cette belle recette ! C’est très tentant 😉 Toutefois n’y aurait-il pas une erreur dans les ingrédients ? 180 g de sucre pour 200 g de farine, ça paraît beaucoup… A voir

  6. Magnifique ce cake, riche en saveur…Je vais vite le tester …
    Il a traversé la blogosphère, mais pas fait d’une façon aussi naturelle et Magnifique !!!
    Merci

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle