fbpx

Soleil en hiver

Mimosa : c’est le pompon

Mimosa
Mimosa

Qui a dit que l’hiver était triste ? Avec ses rameaux chargés de pompons jaunes à l’intense fragrance, le mimosa relève de la formule magique pour jeter un sort aux ciels plombés. Un vrai plaisir de le glaner pour en faire des bouquets, jusqu’en mars selon la région. Mais pas seulement… Par ici la bonne humeur en quelques petits tours de main.

Mimosa

Mimosa mode d’emploi

Pour son utilisation en cuisine et en cosmétique, on oublie le bouquet du fleuriste ! Cueillez celui des jardins ou glanez celui poussé en pleine nature sans engrais chimique ni pesticide. Seules les fleurs sont comestibles, débarrassées de leurs feuilles et brindilles.

Et hop, en cuisine !

Rappelez-vous les petites boules jaunes qui décoraient les gâteaux de votre grand-mère. C’était du véritable mimosa cristallisé, hélas remplacé aujourd’hui le plus souvent par des billes de sucre colorées exemptes de saveur. La recette est délicate. Il faut badigeonner les glomérules de blanc d’œuf, les rouler dans du sucre puis les faire sécher. Cela vous laisse perplexe ? Alors optez pour une alternative plus simple. En sirop ou en gelée, voici un succédané du miel qui fera plaisir aux becs sucrés comme aux végans.

Mimosa

En sirop, coco

Les ingrédients
80 cl d'eau de source ou filtrée
100 g de fleurs de mimosa
400 g de sucre de canne blanc

Lavez rapidement les fleurs de mimosa pour éliminer les poussières et les éventuels hôtes indésirables.

Dans une casserole, portez l’eau à ébullition. Ajoutez les fleurs. Laissez frémir à feu doux cinq minutes. Couvrez et infusez jusqu’à refroidissement complet. Filtrez en pressant bien les fleurs pour obtenir le maximum de saveur.

Versez l’infusion dans une casserole. Ajoutez le sucre. Portez à ébullition et cuire à feu doux quinze minutes en remuant de temps à autre.

Versez dans une bouteille en verre stérilisée et conservez de préférence au frais.

> Le goûter, c’est l’adopter :

Pour parfumer une infusion, un thé, une salade de fruits, napper un cake ou un baba. Étonnez à l’heure de l’apéro, en diabolo avec de l’eau pétillante ou en kir avec du vin blanc ou un crémant.

Mimosa

Gelée-jaune

Procédez comme pour le sirop.

Mélangez de l’agar-agar dans le sirop refroidi (la proportion est de 2 g pour 50 cl de liquide). Portez une minute à ébullition en remuant. Versez dans un pot stérilisé et conservez de préférence au frais.

> La goûter, c’est l’adopter :

Comme une confiture avec du pain grillé, des scones ou de la brioche. En nappage d’une tarte aux pommes ou d’un cheesecake.

Mimosa

Oeufs mimosa des familles

La version ruchement bon :
8 oeufs durs
30 g de câpres
1 petit bouquet de coriandre ou de persil
1 radis red meat ou noir
La mayonnaise
20 cl d'huile de votre choix
1 oeuf
1 c. à s. de moutarde
1 c. à s. de curry
1/2 jus de citron
Sel, poivre

Écalez les œufs durs. Coupez-les en deux. Prélevez les jaunes puis émiettez-les à la fourchette.

Épluchez le radis puis coupez-le en tranches fines.

À l’aide d’un mixer plongeant, émulsionnez tous les ingrédients de la mayonnaise. Ajoutez les câpres, la coriandre ciselée et les jaunes écrasés de sept œufs durs.

Remplissez les blancs de la mayonnaise.

Dressez les œufs mimosa sur les rondelles de radis. Saupoudrez de miettes de jaunes d’œuf et de curry.

Mimosa

Huile divine

L’huile essentielle ou absolue de mimosa est très prisée des parfumeurs, mais sa production reste assez confidentielle. Raison de plus pour tenter de capter sa fragrance chaude et miellée à laquelle on attribue des vertus antiseptiques, adoucissantes et calmantes dans une huile corporelle.

Le matériel :
Un flacon en verre avec couvercle
50 cl d’huile végétale bio de votre choix pour ses propriétés nourrissantes comme l’huile d’amande douce, de jojoba, d’argan…
100 g de fleurs de mimosa fraîches
15 gouttes de vitamine E (conservateur)

Lavez rapidement les fleurs de mimosa pour éliminer les poussières et les éventuels hôtes indésirables. Séchez-les soigneusement. Laissez dans une coupelle à l’air libre ou sur un radiateur pour s’assurer qu’il n’y ait plus d’humidité. Versez-les dans le flacon stérilisé. Couvrez d’huile. Les fleurs doivent être totalement immergées. Ajoutez la vitamine E.

Fermez le couvercle. Laissez macérer pendant un minimum trois semaines en agitant de temps en temps le flacon.

Filtrez et reversez dans un flacon stérilisé. Conservez de préférence au frais et à l’abri de la lumière.

Mimosa

Séchez-le haut et court !

Rassemblez les tiges débarrassées de leurs feuilles en un bouquet avec un brin de raphia. Suspendez-le la tête en bas dans une pièce obscure pendant une semaine.

Autre méthode : un brin fleuri placé entre deux feuilles de papier absorbant. Trois gros bouquins dessus puis patientez quelques jours.

Et après ?

Glissez quelques brins dans des sachets de tissus pour parfumer placards et tiroirs. En marque page d’un livre ou en décor sur un paquet cadeau.

Mimosa

Bougie fleurie

Posez un brin à la base de la bougie. Passez délicatement un fer à repasser chaud pour ramollir la cire et incruster le mimosa.

Précaution d’emploi : placez la bougie sur une coupelle et ne la laissez pas brûler sans surveillance. Les fleurs selon leur degré d’humidité et d’imprégnation de cire peuvent s’enflammer.

Mimosa

Couronne attrape-soleil

Le matériel
Un cercle en métal ou en osier
Fil de fer ou brin de raphia
Une tige de lierre
Quelques tiges de mimosa

Enroulez la tige de lierre autour du cercle. Disposez harmonieusement le mimosa et fixez-les à l’aide du fil de fer. Suspendez la couronne. Vaporisez la d’un peu d’eau pour conserver sa fraîcheur ou laissez-la sécher.

6 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Génial toutes ces recettes ! Justement je viens de planter un mimosa dans le jardin, il me faudra patienter un peu pour tester toutes ces belles recettes et astuces, merci !

    1. Merci pour l’enthousiasme du commentaire. Ravie de vous faire découvrir une nouvelle perspective culinaire.
      Domitille

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle