Échalote, amie de l'homme ?

Tartes aux échalotes pas faciles à réussir !

Oui, vraiment pas… Mais après plusieurs dizaines d’essais, ça marche à tous les coups. Tout ici est question de patience.

Ingrédients pour 4 entartreurs
Une belle vingtaine d’échalotes
Beurre
1 verre de vin blanc
1 verre de bouillon
3 c. à s. rase de sucre roux
Thym
200/250 g de pâte brisée ou feuilletée
Sel et poivre

1- Les échalotes

Épluchez les échalotes et pleurez toutes les larmes de votre corps. Coupez-les en deux dans la longueur. Dans une cocote, faite fondre un solide morceau de beurre et, quand il grésille, faite cuire les échalotes 10 belles minutes.

2- Les échalotes encore

Ajoutez le vin blanc, le bouillon, le sucre roux, du thym (pas mal…) sel et poivre. Portez à ébullition, couvrez et laissez cuire. Quand les échalotes sont tendres (mais pas en bouillie, par pitié), égouttez-les. Versez tout le jus de cuisson dans la cocotte. Faites-le réduire quand il devient très épais et concentré, sortez du feu et ajoutez les échalotes. Mélangez bien.

3- Les échalotes toujours

Beurrez le fond des moules (8 à 10 cm) Remplissez-les d’échalotes presque froides, recouvrez de cercles de pâte, pas trop fine surtout, et enfournez à 180 °C. Comptez 15/20 minutes de cuisson. Sortez du four, attendez un peu et démoulez : avec des moules non adhésifs ou recouverts de papier sulfurisé, ça marche mieux. Je dis ça, je ne dis rien…

Customisations homologuées par la Ruche qui dit Oui !

Pas commode ici de customiser, ce qu’il faut réussir, surtout, c’est la juste cuisson des échalotes lors de la première cuisson, ni trop sèches, ni détrempées…

________

Photos et stylisme © E. Fénot / D. Brunet – 180°C

Pas de commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle