fbpx

Accros au foin de Crau

Pour trouver la meilleure qualité d’herbe, oubliez Amsterdam. C’est en Provence que pousse le fourrage le plus délicat qui soit. Voyage au pays de l’or vert.

Texte : Aurélien Culat – Photos : Thomas Louapre

La tête au soleil, les pieds dans l’eau. Nous sommes dans la Crau, au sud de la Provence, région de plaines fertiles irriguées par les eaux de la Durance.

Un réseau de plusieurs centaines de kilomètres de canaux apporte eau et limons à une zone Natura 2000, couverte de prés un peu particuliers : leur flore endémique compose un mélange exceptionnel pour l’alimentation animale.

Cas unique en France, le foin issu de ces prés a obtenu une appellation d’origine protégée. Les plaines de la Crau bichonnées par 220 producteurs de l’appellation permettent trois fauches par an, entre mai et septembre.

La fauche a lieu idéalement le matin, quand la rosée a fini de sécher au bout des herbes hautes. La deuxième fauche de l’année, équilibrée entre graminées et légumineuses, est particulièrement adaptée aux vaches à lait.

Jérôme Lescot, producteur à Istres, teste le niveau d’humidité d’un foin coupé il y a deux jours. Pour exprimer pleinement ses qualités, le foin ne doit être ni trop vert ni trop sec.

Le foin est prêt, l’emballeuse se met au travail sans perdre une minute. Une attente de quelques heures, et les brins trop secs ne résisteraient pas aux 30 bars de pression des ficelles.

Celles-ci sont rouges et blanches, la marque de fabrique qui garantit un véritable foin de Crau AOP.

Aujourd’hui, un camion est venu d’Aveyron pour chercher le foin de Jérôme. Il nourrira les béliers reproducteurs d’un centre d’insémination, qui nécessitent une alimentation parfaite.

102 bottes, soit 25 tonnes de foin. C’est le quatrième camion que Jérôme charge cette année en direction des plateau du Larzac. Les brebis laitières de Roquefort dînent au foin de Crau.

La précieuse herbe à 200 euros la tonne nourrit aussi les vaches de l’AOC Beaufort. Et, in fine, les amateurs des meilleurs fromages de France !

Non classé

Pas de commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle