La molokheya de mamie Nano

7 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour, venu moi même d’Egypte en 1956, je voudrais juste corriger une petite erreur courante; en 56 ce ne sont pas les juifs qui ont été expulsés mais les ressortissants Britanniques et Français, juifs ou non. Pour la recette, chaque famille avait ses recettes et ses secrets. Nous on mettait de l’ail à frire avec les graines de coriandre. Cela s’appelait la « ta’léya » et on n’utilisait pas de blanc de poulet.

  2. Ce petit film m’a bercé et rappelé ma mère qui n’est plus là…un poème oublié. C’est si bon la famille…Merci

  3. Merci infiniment pour ce temoignage touchant, et important pour l’Histoire. Les histoires culinaires racontent L’Histoire culinaire qui elle, raconte l’Histoire sociale, politique, géographique. Ce travail de mémoire familiale à petite échelle est formidable et important pour nous tous, à l’échelle du Monde.
    Merci encore et bravo.

  4. génial !! mais du coup c’est quoi la recette exacte please. Je connais ce plat mais je ne sais pas le cuisiner. Demandez à votre grand mère s’il vous plait. Moi j’achète les feuilles de molokheya surgelée, et comme je n ai pas de recette, je bidouille un truc. Je serai ravie d’avoir la recette de votre grand mère. Je m’engage à l’appeler lorsque je la dégusterai : » La molokheya de mamie Nano ».

    Belle journée.

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle