Prenez-en de la bouteille

Un fond de pinard et ça repart : 3 idées pour recycler les restes de vin

C’est le grand classique des lendemains de soirée. Se retrouver avec la gueule de bois et plein de bouteilles de vin entamées. Ne les videz plus dans l’évier. Voici trois astuces piquées des verres pour écluser, mélanger et sublimer vos restes de vin.

1. Poires pochtronnées

Dans la famille recettes de grand-mère, je voudrais les poires au vin. Un bon moyen de faire rougir ce fruit de saison.

© Olivier Cochard
Pour 4 gourmets
70 cl de vin rouge
2 belles poires
1 cuillerée à soupe de sucre non raffiné, rapadura
1 bâton de cannelle
2 clous de girofle
1 étoile badiane
(éventuellement pour la couleur, quelques pétales de fleurs d'hibiscus séchés)
© Olivier Cochard

Versez vos fonds de vin rouge dans une petite casserole. Ajoutez les épices de votre choix. Laissez chauffer le plus gentiment du monde. Ajoutez une cuillerée à soupe de rapadura ou de miel. Déposez trois ou quatre zestes d’orange. Déshabillez deux ou trois poires de leur peau et ôtez une partie du trognon de base, avant de les plonger entières dans le vin chaud épicé et légèrement sucré. Laissez cuire à feu doux une petite demi-heure, selon le degré de maturité des fruits. Pensez à retourner et à délicatement arroser ces derniers afin de bien les colorer. Filtrez. Servez chaud ou frais, en prenant soin de napper vos poires du délicieux sirop à la saveur suave.

Le plus ? Donner à ce dessert un peu passé de mode un accent décadent avec un fromage frais agrémenté de zestes d’agrumes et de curcuma frais ! Graouh…

2. Vin chaud devant

In vino veritas et encore plus si celui-ci est servi bien épicé et fumant, à l’heure où les températures affichées sur le thermomètre dégringolent ! Quoi de plus réconfortant, en effet, qu’un bon vin chaud ? Et il y en aura pour tous les amateurs, car non content de réchauffer nos doigts engourdis par le froid, il se décline en deux couleurs.

© Olivier Cochard
Pour 6 verres
75 cl de vin rouge ou blanc
80 grammes de sucre non raffiné, rapadura
1 étoile de badiane
1 bâton de cannelle
2 clous de girofle
2 graines de cardamome
Une pincée de muscade
Le zeste et le jus d'une demi-orange bio
© Olivier Cochard

Dans une casserole, versez les fonds de vin mélangés ainsi que le jus d’orange. Ajoutez le sucre, le zeste et les épices jusqu’au premier frémissement. Laissez infuser toute une nuit durant. Réchauffez avant de déguster !

3. Glaçons au vin, ça vous sauce ?

Amis végétariens et vegan, cette astuce est davantage pour les amateurs de bonne viande. Mais vous pouvez aussi congeler vos restes de vin jusqu’au retour des fraises pour réaliser le plus parfait des desserts.

© Olivier Cochard
Pour plein de glaçons
Du vin rouge ou blanc
Des bacs à glaçons
© Olivier Cochard

À mesure que les soirées gentiment arrosées s’égrènent, pensez à verser vos restes de vin dans un bac à glaçons que vous placez au congélateur. Une seule règle, on ne mélange pas les couleurs, les vins rouges avec les rouges, les blancs avec les blancs. Ainsi, vous pourrez donner une seconde vie à votre pinard, réincarné en court-bouillon ou en fond de sauce d’un bœuf bourguignon ! À moins que vous ne préfériez utiliser votre reste de vin décongelé pour y faire mariner une viande. Auquel cas, rehaussez-la de quelques oignons grelots, de gousses d’ail et de branches de thym frais… Vos glaçons vous serviront aussi à déglacer une viande ou à entrer dans la composition d’innombrables recettes qui accueillent deux à trois rasades de jaja pour attendrir les chairs les plus coriaces. Allez, on peut se le dire : une bonne daube, il n’y a que cela de vrai !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. 

6 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. on peut aussi compléter sa bouteille de vinaigre (si elle a fait une « mère » au fond et si on met un coton comme bouchon pour laisser passer l’air ) et on n’en achète plus !

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle