Potiron, merci Walt Disney ?

Potiron en soupe qui est un potage, pas d’hôpital

Enfin, c’est à voir… Cela dit, oui : il existe des hôpitaux où les chefs, par tous les moyens, tentent de faire plaisir à leurs clients-patients. On devrait élever à ces bienfaiteurs de l’humanité des statues dans nos centres villes.

Ingrédients pour 4 à 6 soupeurs
1 oignon
Huile d’olive
500/600 g de potiron (sans peau ni pépin)
1 patate douce ou une belle pomme de terre
1 bouquet garni
1,5 litre de bouillon ou d’eau, tant pis
1 c. à s. de miel
Un peu de crème fraîche
Quelques copeaux de parmesan
Sel et poivre

1- Toujours pareil…

Oui, c’est vrai, c’est un peu monotone de commencer comme ça. Hachez l’oignon, faites-le cuire 3/4  minutes dans une cocotte ou casserole avec de l’huile d’olive, à feu raisonnable.

2- Mais cette méthode donne de bons résultats : richesse aromatique, profondeur de texture…

Ajoutez le bouquet garni, la patate douce coupée en tranches, le potiron coupé en morceaux, couvrez juste de bouillon ou d’eau. Couvrez, faites cuire tout doucement (il faut extraire les arômes et non pas les distiller dans la cuisine : on évite la grosse ébullition). Le potage est cuit quand les légumes sont mous : facile.

3- C’est là que la recette se fait vraiment

Mixez les légumes (sauf le bouquet à offrir à vos moitié(e)s), placez-les dans une casserole et ajoutez juste ce qu’il faut de jus de cuisson pour obtenir une texture d’une suavité à s’en démettre la mâchoire. Faites frémir, ajoutez le miel, sel et poivre. Servez avec un peu de crème fraîche vraiment fraîche, voire glacée, et quelques ébarbures de parmesan.

Customisations homologuées par la Ruche qui dit Oui !

Il faut aussi faire cette recette avec des châtaignes…

___________

Photos et stylisme © E. Fénot / D. Brunet – 180°C

2 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’ai la même recette de base mais j’ajoute 100 g de chorizo avant la cuisson et je le mixe avec le reste ! (Je n’ajoute pas la crème ni le parmesan) et c’est délicieux aussi 😉

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle