Châtaigne, douce et câline

Potage de châtaignes à l’huile de noisette

Un potage fort simple mais ô combien savoureux… Après l’avoir fait, toutes les abeilles de la ruche qui approuvent délaisseront les fleurs pour la bogue et ses piquants.

Ingrédients pour 4 à 6 amateurs de ruchers
2 échalotes
1 kg de châtaignes « blanchies »
1 pomme de terre
1 bouquet garni
2 c. à s de crème fraîche
2 noix de beurre
Sel et poivre
Huile de noisette

 

1- Pas très compliqué, au fond

Dans une casserole ou cocotte, faites cuire lentement les échalotes coupées menu dans la moitié du beurre. Ajoutez après les châtaignes, la pomme de terre, le bouquet garni et couvrez le tout avec de l’eau (du bouillon, si vous êtes perfectionniste).

2 – Oui, c’est bien ce qu’on disait

Laissez cuire gentiment et à couvert pendant 25/30 minutes, plus ou moins selon les châtaignes qui doivent, à ce terme, pouvoir s’écraser très facilement. Egouttez-les, jetez le bouquet. Mixez très finement les châtaignes cuites et la patate avec ce qu’il faut de jus de cuisson pour obtenir la texture désirée, en un mot comme en cent : la bonne.

3- Et voilà

Faites frémir le potage, salez, poivrez, ajoutez la crème et le beurre, mélangez. Certains tricheurs ajoutent un peu de sucre roux pour souligner la douceur de cette recette.

Customisations homologuées par la Ruche qui dit Oui !

Certains augmentent encore l’effet velouté en liant le potage avec un lait d’amidon. Étonnant, non ?

_________

Photos et stylisme © E. Fénot / D. Brunet – 180°C

3 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle