fbpx

Pour adorer les soucis

Flower power : le calendula

Calendula ou souci ? C’est du pareil au même ! Cette modeste fleur des champs cache bien son jeu et ses vertus, sans avoir besoin de faire la belle chez les fleuristes. Une essentielle de la pharmacopée depuis des lustres, mais elle a d’autres atouts. Petit tour du sujet en cinq applications.

En macérat

Le must-have de la trousse de toilette et de secours : équeutez les fleurs fraîches de calendula. Baignez-les rapidement dans un grand bol d’eau froide avec une cuillerée à soupe de vinaigre afin d’éliminer poussières et hôtes indésirables. Déposez-les sur un torchon. Tamponnez-les délicatement puis laissez-les sécher une heure. Il est essentiel d’avoir éliminé toute trace d’humidité.
Déposez les fleurs dans un bocal stérile. Couvrez d’huile bio de votre choix : amande douce, jojoba, olive… Pressez légèrement avec une cuillère pour s’assurer que les fleurs soient totalement immergées. Couvrez entièrement le bocal d’un tissu, fermez-le avec un élastique afin que le macérat respire et que soit éliminée l’humidité résiduelle.
Placez-le ensuite devant une fenêtre qui prend le soleil. Patientez quatre semaines en le dynamisant régulièrement (comprendre l’agiter un petit coup). Ça permet d’activer le processus d’extraction des principes actifs. Filtrez l’huile à travers une gaze en la pressant. Reversez-la dans un flacon stérile et opaque. Ajoutez cinq gouttes de vitamine E en guise de conservateur. Étiquetez en mentionnant la date de péremption à un an. Notons qu’il peut aussi s’élaborer à partir de pétales séchés.

La patience récompensée :
Usité depuis plusieurs millénaires, le macérat a fait ses preuves en matière de pouvoir adoucissant et cicatrisant. Quelques gouttes de cet « anti-tout » (anti-inflammatoire, antioxydant, antibactérien, antifongique) pour remédier à tous les petits problèmes de peau : brûlure, coup de soleil, peau sèche, irritée, écorchure, gerçure, piqûre d’insecte… En cosmétique, utilisez-le en huile corporelle après la douche ou pour un massage. Tant d’usages sans aucun défaut ? Allez, on lui en trouve un tout petit : on s’assure de bien le faire pénétrer sur la peau avant d’enfiler son T-shirt blanc car il est légèrement colorant.

En cuisine

Le calendula est le grand ersatz du safran, plan B du colorant non toxique utilisé en décoction, pour teinter un beurre un peu pâlichon. Pour le plaisir des yeux, parsemez ses pétales sur vos plats en touche finale : salade, soupe, tarte et dessert se verront rehaussés de leur saveur douce-amère. Mais pour profiter de son bêta-carotène, vous savez ce pigment végétal qui lui donne son bel orangé (et à nous de précieux antioxydants), voici deux recettes.

Beurre de printemps

Les ingrédients :
500 g de beurre mou
20 g de pétales de calendula
50 g de noisettes
Le zeste d’une orange
Fleur de sel

Baignez rapidement les pétales dans un bol d’eau froide avec quelques gouttes de vinaigre. Essuyez-les soigneusement puis ciselez-les finement. Torréfiez puis concassez les noisettes. Incorporez dans le beurre mou tous les ingrédients. Laissez développer les saveurs au frais pendant un minimum de trois heures. Divin sur une tartine grillée avec des radis, sur des palourdes farcies, un poisson blanc ou dans un gâteau.

Crémeux de graines de chia

Les ingrédients pour 6 personnes :
50 cl de lait de coco
20 g de pétales de calendula
6 c. à s. de sirop d’érable
60 g de graines de chia

Baignez rapidement les pétales dans un bol d’eau froide avec quelques gouttes de vinaigre. Essuyez-les soigneusement puis ciselez-les finement. Mélangez tous les ingrédients. Versez dans six coupelles. Réservez au frais pendant un minimum de quatre heures.

Au sec !

Choisir des fleurs largement épanouies, détachez les pétales. Baignez-les rapidement avec une pointe de vinaigre, puis déposez-les sur un torchon pour absorber l’humidité. Étalez les pétales sur un papier sulfurisé. Laissez le temps faire son œuvre en milieu sec et obscur pour préserver leur couleur. En mode rapide : au four à 40 °C, la porte légèrement entrouverte pour éliminer la vapeur d’eau, en remuant régulièrement, entre douze et vingt-quatre heures selon le volume.

La patience récompensée :
À disperser dans une omelette, une salade, un risotto pour donner une jolie couleur. En touche finale sur le glaçage d’un gâteau. En infusion seule pour ses multiples vertus, notamment sur la sphère digestive, ou associée à d’autres plantes, comme le thym-citron, la menthe ou la verveine.

On martèle !

Et si on reprenait la technique japonaise du tataki-zomé pour les immortaliser ? Armez-vous d’un marteau ou d’un pilon. Posez la tête d’un calendula sur un tissu ou un papier pour aquarelle. Couvrez d’un papier absorbant puis libérez le samouraï en vous en martelant la fleur. Elle va exsuder ses sucs et s’imprimer. Magique ! Faites un essai préalable avant de vous lancer pour réaliser un herbier, des cartes ou des illustrations.

Utilitaire au jardin

De culture facile, le calendula est généreux. Il peut fleurir du printemps jusqu’à l’hiver selon les conditions météorologiques. Plantez un pied et le vent fera le reste pour l’essaimer et le multiplier l’année suivante. Placez-le en pot sur votre balcon ou sur votre rebord de fenêtre de la cuisine. Vous aurez ainsi ses fleurs à portée de main pour égayer vos salades.
Au potager, cette plante nématicide, c’est-à-dire qui exsude par ses racines des composés soufrés (ouf, vous suivez ?), fera un bon compagnonnage avec les fraisiers, les tomates, les salades pour limiter les attaques des vers, escargots et limaces. Dernier atout et non des moindres : mellifère, il attire de nombreux insectes pollinisateurs. Si vous hésitez encore à le cultiver, toutes les Ruches vous diront OUI !

4 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Merci beaucoup Annick pour la douceur du commentaire.
      Bien à vous. Domitille

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle