fbpx

« Paysan de nature » : la vie sauvage comme refuge

À la ferme du Grand Laval, entre la vallée du Rhône et le Vercors, les frontières se brouillent entre espaces cultivés et sauvages. Un « Paysan de nature » organise ses 30 hectares de terres drômoises en un refuge pour diverses espèces, afin de gagner en résilience en essayant de faire revenir la vie.

La ferme Tournesol, bourgeon d’autonomie

Au pied du Vercors, l’ex-professeur Jean-Philippe Valla a fait de sa ferme Tournesol un terrain d’expérimentation. Pari gagné, il ne se nourrit aujourd’hui que de ce qu’il produit, sans autre énergie que celle du soleil et de l’eau. À table ! Les pieds dans la terre et la tête en ébullition…

Pour que l’abeille noire ne sombre pas

En Ardèche, un conservatoire de l’abeille noire fondé par l’apiculteur Vincent Canova tente de sauver cette espèce locale, la mieux adaptée au climat et aux floraisons de notre pays.

Maraîcher avec les vers de terre

Julien Tiberghien, maraîcher bio dans la Drôme, ne laboure pas la terre pour faire grandir ses légumes. À la place, il fait d’abord pousser la vie sous terre en donnant la becquée aux vers.

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle