fbpx

S’éclairer en salles obscures

3 films à voir pour repenser le vivant

Chute de la biodiversité, extinction des espèces, disparition des écosystèmes… Il y a des jours comme ça, où l’on resterait bien sous la couette pour oublier la crise écologique. Heureusement, il est encore temps de repenser notre rapport au monde vivant. Trois documentaires nous y invitent !

 

Animal, réalisé par Cyril Dion

Après Demain, le road-movie écologique à succès, Cyril Dion revient avec un nouveau documentaire, Animal. Cette fois, il s’intéresse à l’autre grande crise systémique, celle de la biodiversité. Il emmène Bella et Vipulan, deux jeunes activistes climatiques de 16 ans, à la rencontre de celles et ceux qui repensent notre relation au vivant.

Pourquoi le voir ?

Pour garder espoir face à l’effondrement de la biodiversité et prendre la mesure de la lutte engagée par des acteurs partout autour du globe. Bella et Vipulan nous entraînent d’abord en Inde, où Afroz Shah se bat pour nettoyer les plages et éduquer les habitants au zéro-déchet. Dans les couloirs du parlement européen, Claire Nouvian milite contre la surexploitation des océans. À Paris, Eloi Laurent, économiste, prône l’indicateur du bien-être à la place de la croissance… Autant de pistes qui méritent le détour !

Où le voir ?
Encore disponible dans quelques salles au cinéma, et bientôt en VOD !

 

La Panthère des neiges, réalisé par Marie Amiquet et Vincent Munier

La panthère des neiges existe-t-elle ? Le photographe animalier Vincent Munier et l’écrivain Sylvain Tesson partent à sa recherche, au cœur des montagnes tibétaines. Le film interroge la place de l’être humain parmi le monde vivant : sommes-nous supérieurs aux animaux ? Pourquoi ne les voyons-nous jamais ? sont-ils invisibles ?

Pourquoi le voir ?
Pour ses images qui célèbrent la beauté du monde, de ceux qui l’habitent et que l’on ne voit pas. Pourtant ils sont là… Les troupeaux de yacks sauvages, les loups, les renards, les antilopes, et les bouquetins. Naturaliste passionné, Vincent Munier est capable d’attendre des jours à l’affût pour photographier un animal. Sylvain Tesson nous accompagne de sa voix et de ses écrits. Tout pris qu’il est dans ses pensées et sa capacité à observer enfin, après avoir parcouru le monde, sans vraiment le regarder en face. Et si pour respecter le vivant, il était d’abord question d’apprendre à voir ?

Où le voir ?
Encore disponible dans quelques salles au cinéma, et bientôt en VOD !

 

La sagesse de la pieuvre, réalisé par Craig Foster

Peut-on devenir ami avec un poulpe ? Craig Foster n’y pensait pas, lorsque, pour soigner sa dépression, il décide chaque jour de plonger au même endroit sans bouteille, ni combinaison. Il fait alors la rencontre d’une pieuvre…

Pourquoi le voir ?

Parce que vous n’avez jamais vu ça de votre vie ! Le film livre des scènes ahurissantes où l’on découvre l’incroyable intelligence de la pieuvre. Capable de se couvrir de coquillages ou de se hisser sur le dos de son prédateur pour lui échapper, ou même d’agripper de manière affectueuse le bras du réalisateur. Plonger dans ce film, c’est en ressortir avec une autre vision du monde sous-marin, situé pourtant à quelques mètres de profondeur de ces drôles d’humains.

Où le voir ?
Disponible sur la plateforme de streaming Netflix.

11 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Et pour continuer, n’oubliez pas Cowspiracy, Earthlings ou encore Dominion ! Et Okja aussi ! (des films sur les animaux)

  2. Bonjour.
    Je suis déçue de ne pas voir figurer l’excellent documentaire  » Le chêne .😣
    Pourriez-vous vous en parler , merci.
    Nicole

    1. Bonjour Nicole,
      Merci pour votre message. N’hésitez pas à m’envoyer directement votre avis sur le Chêne, et pourquoi vous l’avez aimé. Nous pourrons ensuite l’ajouter à l’article, pour donner aussi l’avis de nos lecteurs 🙂
      Ca vous dit ?
      Très bonne journée,
      Clémence

    1. Le film « Le chêne » est une merveille, un ode à la nature sans aucun commentaires, juste la beauté de l’arbre et de ses habitants.

    2. Bonjour Marie,
      Merci pour votre message. N’hésitez pas à m’envoyer directement votre avis sur le Chêne, et pourquoi vous l’avez aimé. Nous pourrons ensuite l’ajouter à l’article, pour donner aussi l’avis de nos lecteurs 🙂
      Ca vous dit ?
      Très bonne journée,
      Clémence

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle