fbpx

Menu à transporter

RTT de Noël (Réveillon Très Tentant)

Ce Noël sera contributif ! Celui qui reçoit la famille n’est plus le seul à prendre tout en charge, chacun fait sa part pour un menu haut en couleur et en saveur. Oui mais, quid des détails techniques ? Suivez la bonne étoile du cuisinier.

Saumon grave relax !

Pour l’apéro, on mise sur les bocaux. On prépare tranquille à l’avance tout ce qui se transportera aisément dans un panier : pâté, terrine végétale, tartinade, houmous… Envie de saumon ? À défaut de le fumer dans la cheminée, on le prépare en gravelax en le séchant au sel et au sucre avant de lui donner un bain aromatique. Une tradition nordique mâtinée de saveurs orientales pour donner d’emblée le ton !

Les ingrédients :
2 filets de saumon frais sans la peau
500 g de sel gris
250 g de sucre
1 orange, jus et zeste
1 betterave crue (150 g)
8 c. à s. d’huile de sésame
Poivre, baies roses

Comment s’y prendre ?

48 heures à l’avance en 3 étapes :

Première étape

Si votre poissonnier ne l’a pas déjà fait, faites une petite beauté aux filets en les parant, puis en ôtant les arêtes à la pince à épiler. Mélangez dans un bol le sel, le sucre et 2 c. à s. de baies roses, puis versez la moitié du mélange dans un plat. Posez les filets dessus. Recouvrez de l’autre moitié. Tassez légèrement. Filmez et placez au réfrigérateur pour 24 heures. Laissez le phénomène d’osmose s’effectuer sans pour autant rester les bras ballants : éliminez à plusieurs reprises l’eau exsudant du poisson.

Deuxième étape

Rincez les filets, séchez-les soigneusement. Coupez-les en cubes et, hop !, dans un bocal. Prélevez le zeste de l’orange avant de la presser. Passez la betterave à la centrifugeuse. Émulsionnez les 2 jus obtenus avec l’huile de sésame. Parfumez avec le zeste, du poivre et des baies roses. Versez dans le bocal jusqu’à engloutir les cubes de saumon. Placez au frais pendant 24 heures.

Troisième étape

Sauvez de la noyade les cubes de saumon à l’aide de piques en bois ou disposez-les sur des pétales d’endives, de radis ou des blinis avec un soupçon de crème fraîche.

Crudités complètement truffées

On ne va pas vous raconter de salade, à Noël, la sauce César n’est pas en odeur de sainteté. Mais donnez-lui un soupçon de parfum de truffe pour sublimer en majesté des légumes de saison. Soignez la présentation et le tour est joué pour une entrée magique.

Les ingrédients :
150 g de pecorino à la truffe
2 œufs durs
120 g de fromage frais
2 c. à s. de vinaigre de noix
1 c. à s. de sauce soja
10 cl d’huile d’olive
3 cl d’huile à la truffe
5 cl d’eau
Poivre

Comment s’y prendre ?

24 heures à l’avance en 2 étapes :

Première étape la veille

Coupez grossièrement le pecorino et les œufs. Mixez tous les ingrédients de la sauce. Versez dans un bocal, placez au frais. Pas de sel me direz-vous ? Les fromages et la sauce soja en contiennent suffisamment. À vous d’ajuster.

Deuxième étape le jour-même

Emportez dans votre panier tous les légumes et le bocal de sauce. Profitez de toute l’assemblée prête à vous aider pour couper et dresser joliment les légumes. C’est mieux pour la préservation des nutriments et du croquant gourmand de tout faire au dernier moment. Trempouillez radis, betteraves et autres endives dans la sauce. Oulala ! C’est le petit Jésus dans une culotte de velours…

Tourtifête

Noël aux marrons, tourte aux champignons, dit le dicton. Ça va chauffer sous un manteau de pâte feuilletée !

Les ingrédients pour 4-5 personnes :
1 rouleau de pâte feuilletée
2 cuisses de canard confit
2 oignons
700 g de champignons : pleurotes, chanterelles, cèpes…
400 g de châtaignes pelées et cuites
2 gousses d’ail
Sel fumé, poivre
1 jaune d’œuf pour la dorure

Comment s’y prendre ?

Le jour-même en 2 étapes :

Première étape

Réchauffez doucement les cuisses de canard pour les effeuiller et récupérer la graisse. Faites une petite toilette aux champignons si besoin, puis coupez-les en lamelles. Dans une poêle, jetez les gousses d’ail hachées dans 2 c. à s. de graisse bien chaude. Dès qu’elles chantent, jetez les lamelles de champignons. Salez, poivrez, laissez-les tranquillement rissoler pendant quelques minutes.

Écartez puis procédez (presque) de la même façon avec les oignons. Lorsqu’ils sont bien dorés dans la graisse, ajoutez les châtaignes émincées. Salez, poivrez. Rassemblez tous les ingrédients dans une boîte à couvercle hermétique pour le transport. N’oubliez pas votre plat et le rouleau de pâte feuilletée !

Deuxième étape

Sur place, juste avant l’apéro. Envoyez votre rouleau de pâte feuilletée 5 minutes au congélateur pour lui passer l’envie de faire la mollassonne. Pendant ce temps, réchauffez doucement le mélange puis versez-le dans votre plat. Abaissez la pâte feuilletée dessus. Faire une petite cheminée au centre. Pas pour le père Noël, hein !, mais pour laisser s’échapper la vapeur.

Il vous reste des chutes ? Jouez de votre créativité pour les valoriser en étoiles, cœurs ou feuilles. Un petit badigeon au jaune d’œuf et hop, dans le four préchauffé à 180 °C pour une bonne vingtaine de minutes. C’est prêt quand la pâte est bien dorée.

Bûche Oh my divine clémentine

Que serait Noël sans son kif olfactif : parfums de sapin, d’agrumes, de bougie, d’épices et de dinde brûlée (pour le dernier, c’est à vous de voir). Finissons en beauté avec une bûche sans embûches, à la clémentine. Un chouïa long, mais tellement bon…

Les ingrédients pour 8 personnes :
La clémentine curd
6 clémentines (soit 30 cl de jus)
100 g de sucre semoule
4 œufs
100 g de beurre demi-sel
2 feuilles de gélatine
4 gouttes d’huile essentielle de clémentine
Le biscuit roulé
4 œufs
100 g de sucre
100 g de farine de blé
4 gouttes d’huile essentielle de clémentine
La crème
3 c. à s. de clémentine curd
250 g de mascarpone
3 c. à s. de sucre glace
1 c. à s. d’épices à pain d’épices
3 gouttes d’huile essentielle de clémentine
Le décor
Quartiers de clémentine
Cubes de fruits secs (abricot, papaye…)
Grains de pollen
Physalis

Comment s’y prendre ?

La veille en 4 étapes :

Première étape : le curd

Faites ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pendant 10 minutes. Pressez les clémentines. Versez le jus dans une casserole. Chauffez-le à feu doux. Dans un bol, fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux. Versez-le dans le jus.

Et là, armé d’un fouet et de patience, il faut constamment et doucement tourner la préparation pendant une bonne dizaine de minutes jusqu’à ce qu’elle épaississe. Surtout à feu très doux sinon la crème risque de coaguler. Ajoutez la gélatine essorée. Laissez tiédir un peu avant d’ajouter le beurre et l’huile essentielle. Versez dans un bocal. Réservez au frais.

Deuxième étape : le gâteau roulé

Tout simple, à condition d’avoir un fouet électrique pour ne pas risquer la tendinite. Fouettez pendant une bonne dizaine de minutes les œufs, l’huile essentielle et le sucre pour obtenir un nuage divin de légèreté. Incorporez délicatement la farine à l’aide d’une maryse. Versez la préparation sur une plaque de pâtisserie couverte d’un papier de cuisson beurré. Faites cuire dans un four préchauffé à 180 °C pendant 10 minutes.

Et après ? Ça se complique. Humidifiez un torchon. Couvrez-le d’une feuille de papier cuisson. Saupoudrez de sucre. Roulement de tambour : à la sortie du four, renversez le gâteau sur la feuille de cuisson posée sur le torchon. Retirez la feuille de cuisson qui était sous le gâteau pendant la cuisson et roulez le tout, à savoir torchon, feuille et gâteau, ensemble, doucement et assez serré. Laissez refroidir. Bravo, vous avez fait le plus dur !

Troisième étape : la crème de masquage

Fouettez rapidement le mascarpone et le sucre glace. Incorporez délicatement 3 c. à s. de curd de clémentine, l’huile essentielle et les épices à pain d’épices. Versez dans un bocal. Réservez au frais. Ouf, les préparatifs sont terminés.

Quatrième étape : l’assemblage et le dressage

Pour le transport dans le panier : curd et crème en bocal, le gâteau dans le torchon. Sur place, avant l’apéro ou au dernier moment. Déroulez le gâteau. Étalez le curd sur toute la surface. Roulez. C’est très facile ! Masquez avec la crème à l’aide d’une cuillère. Faites-vous plaisir à parachever votre œuvre avec les éléments de décor.

Pas d’impasse sur la déco !

Optez sur les végétaux. Parce que les paillettes pour la préservation de la planète, ce n’est pas brillant. La bonne idée : jetez des grains de millet sur la nappe. Effet garanti ! Le lendemain secouez-la au-dessus du balcon ou dans le jardin. Pas perdu pour les oiseaux ! Glanez du lierre, des fougères pour un centre de table. Ajoutez des clémentines et des physalis, des noisettes, des châtaignes et posez des serviettes de différentes couleurs. Gai et ecofriendly, on dit OUI !

10 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour,
    la tartinade au pecorino est excellente, mais il m’en reste beaucoup ! j’en profite encore depuis le réveillon, mais comme il y a de l’oeuf dur, je me dis qu’il faut peut-être que je vérifie combien de temps se conserve t elle 🙂
    Merci d’avance pour votre réponse!

    1. Merci Claire d’avoir apprécié la tartinade. Effectivement, la présence d’oeufs durs oblige à la consommer dans la semaine qui suit sa préparation et de la conserver au réfrigérateur avec un couvercle.

  2. Merci pour ces propositions alléchantes !
    Pour les partisans du zéro déchet ayant éliminé le film alimentaire de leur cuisine, je signale que le saumon devient très bien gravlax quand on utilise un torchon propre à la place du film alimentaire. Je le fais régulièrement sans problème !

  3. votre proposition pour Noël est tres novatrice et change mes habitudes. Merci pour vos propositions alléchantes et colorées. Bonnes fêtes à vous

  4. Bravo !Très coloré et appétissant ! Par contre, je ne suis pas fan de la gélatine ! Peut-on remplacer par de l’agar agar ?

    1. Merci pour votre message. Oui pour remplacer par de l’agar agar, sachant qu’il faut le cuire au moins 1 minute dans la préparation et que son pouvoir gélifiant est supérieur à la gélatine. La norme serait de 2 g pour 1/2l de liquide.
      Joyeuses fêtes!

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle