Rösti crousti de patates

Quand Mars attaque, que l’on est lassé des courges, panais et autres navets, il nous reste toujours la bonne vieille pomme de terre. Facile, docile, fiable et charmante, elle se prête gentiment à une foule de recettes. En voici une à la portée de tous.

Les 5 ingrédients de la semaine (pour 4 personnes et 12 röstis)À piocher dans votre placard
4 pommes de terre moyennesHuile d'olive
1 gousse d’ailSel
80 g de Beaufort
Poivre
1 oignonBonne musique
1 petit bouquet de coriandre ou de persilChaussons

1.Menus travaux

Lavez et épluchez les pommes de terre puis râpez-les sur une râpe à gros trous. Pressez la charpie obtenue dans un torchon (propre, c’est mieux) afin d’extraire le jus malvenu ici.

Épluchez l’ail, coupez la gousse en deux, retirez le germe. Épluchez l’oignon, coupez-le en 4 puis mixez-le avec l’ail et la coriandre. Pas besoin de couper le fromage en 6, il faut uniquement le râper. La suite arithmétique s’arrête donc en mélangeant le tout. Salez, poivrez.

2.Cuisson rapide

Faites chauffer une grande poêle sur feu vif avec 3 cuillerées d’huile puis déposez des petits tas du mélange aux pommes de terre, aplatissez-les un peu avec le dos de la cuillère (parce qu’on n’est pas des sauvages) et laissez-les cuire 4 mn. Puis retournez-les avec une spatule assez large pour ne pas les casser (parce qu’on n’est pas des brutes non plus), laissez ensuite dorer 3 à 4 mn de l’autre côté.

3.Repas express sans stress

Disposez les röstis sur du papier absorbant, gardez-les au chaud le temps de faire cuire le reste puis servez avec, par exemple, une salade de pousses de mizuna (parce qu’on est délicat, on vous l’a déjà dit).

______________

Stylisme et photos © E. Fénot / D. Brunet – 180°C

 

Pas de commentaire

Close

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle