fbpx

Armez-vous de courage, de patience et peut être arriverez-vous au bout de cette recette hyper-fastidieuse, pas glamour, pénible et si facilement ratable.

Ingrédients pour 4 très bons amis, pas plus, vu la difficulté
5 ou 6 poivrons, couleurs au choix (pas trop de verts)
1 beau kg de tomates longues et magnifiques (au moins)
1 gousse d’ail
1 feuille de laurier
1 brin de thym
Quelques brins de basilic, si possible
Huile d’olive
1 pointe bien pointue de vinaigre de xérès
Sel et poivre

1- Là, ça va encore

Pelez les tomates, éliminez les pépins, mixez-les pour en faire une pulpe. Faites-la cuire doucement 10/15 minutes dans une casserole avec l’ail, le laurier et le thym. Sortez du feu, laissez refroidir, éliminez toutes les aromates.

2- Ah, quelle misère cette recette

Coupez les poivrons en deux, videz l’intérieur, donnez-le aux poules. Rangez les poivrons sur une plaque face non coupée vers le haut. Faites-les presque brûler dans le four réglé en position grill. Placez les poivrons grillés les uns sur les autres dans un saladier, couvrez de papier film, oubliez 30 bonnes minutes et préparez-vous mentalement à la suite. Avec toute la patience du monde, pelez les poivrons, en maudissant l’auteur de ces lignes, c’est permis.

3 – Vous êtes encore là ?

Ça alors… Bon alors, mixez très finement les poivrons avec le coulis de tomate. Si besoin, ajoutez (ou pas) un peu d’eau minérale pour détendre un peu. Salez, poivrez, ajoutez une pointe pointue de vinaigre et le basilic coupé fin. Oubliez un moment dans le réfrigérateur, servez très frais avec quelques gouttes d’huile d’olive. Tout ça pour ça ? Oui.

Customisations homologuées par La Ruche qui dit Oui !

Utiliser des poivrons pelés en boîte : jamais. Surgelés ? Et puis quoi, encore. Ne pas les peler : une honte.

3 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. il faut choisir des poivrons bien charnus et franchement ce n’est pas si difficile à éplucher ! et rameutez votre tribu pour le faire, même les petits doigts des enfants y arrivent facilement ! et puis c’est tellement bon …

  2. Vous oubliez un point essentiel.
    La désacidification du poivron.
    Un fois cuit et pelé, salez le et faites le égoutter.
    Au bout d’une heure, passer le sous l’eau et séchez le avec une serviette ou du papier absorbant. Longtemps.
    Après, reprenez la recette.
    Différence, aucun convive ne vous reprochera jamais que les poivrons… lui reprochent !
    Mille millions de mercis pour votre blog et bises lozériennes.
    Jacques.

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle