fbpx

À toutes les sauces

8 idées bonnes pour vos pommes

La saison des pommes est ouverte, et elle va durer longtemps. Pour changer des tartes et compotes, voici huit idées à croquer dans votre cuisine, votre salle de bain ou votre chambre à coucher.

© Domitille Langot

1. Caramel de pomme pour le goûter

Il vous faut
1 kg de pommes
200 g de sucre semoule
20 cl de crème fleurette
80 g de beurre ½ sel

Épluchez, coupez les pommes en petits cubes.

Dans une petite cocotte en fonte, versez le sucre. Ajoutez 3 cuillerées à soupe d’eau. Chauffez à feu vif  jusqu’à l’obtention d’un caramel. Ajoutez hors du feu, petit à petit avec précaution pour éviter les éclaboussures, la crème fleurette. Mélangez. Ajoutez le beurre à feu doux. Lorsqu’il est fondu, versez les cubes de pomme. Enrobez-les bien de caramel. Laissez compoter à feu doux pendant une heure en remuant de temps à autre.

Mixez. Versez dans un bocal préalablement ébouillanté. Laissez refroidir à température ambiante avant de réserver au frais un minimum de quatre heures.

Et après ? Si vous croyez que les enfants vont laisser traîner le pot dans le réfrigérateur jusqu’à la date limite de consommation (trois semaines), c’est que vous ne soupçonnez pas leur degré d’imagination pour l’infiltrer partout : fromage blanc, crêpe, gaufre, tartine, si ce n’est pas directement à la petite cuillère !

© Domitille Langot

2. Beurre de pomme entre la poire et le fromage

Vos ingrédients
800 g de pommes
1 c. à s. de miel
1 gousse de vanille
100 g de beurre ½ sel

Épluchez, coupez les pommes en petits cubes.

Versez-les dans une petite cocotte avec 5 cl d’eau et le miel. Cuire à feux doux et à couvert pendant vingt minutes en remuant de temps à autre. Puis desséchez la compote à feu vif en remuant souvent pendant cinq minutes. Ajoutez le beurre. Lorsqu’il est fondu, mixez finement. Versez dans un bocal préalablement ébouillanté. Laissez refroidir et réservez quatre heures au frais.

Et après ? Complètement addictif sur des tartines grillées au petit-déjeuner. Et pourquoi pas, avec le plateau de fromage. Un délice avec du bleu ou une tomme de brebis.

En version vegan : remplacez le beurre par de l’huile de coco, de la purée d’amande ou de noisette.

© Domitille Langot

3. Chips de pomme : régime sec !

Coupez les pommes en fines lamelles et placez-les sur un tapis de cuisson sans qu’elles ne se chevauchent. Séchez-les dans un four à 45 °C à chaleur tournante. À défaut, laissez la porte légèrement entrouverte pour que la vapeur d’eau puisse s’échapper. Et cela pendant sept à huit heures. Impossible d’aller plus vite que la musique si l’on veut conserver les précieux enzymes et nutriments. Alors si la perspective de mobiliser autant d’énergie et de surface pour si peu de lamelles vous chiffonne, voici la petite astuce pour optimiser la déshydratation : enfiler les lamelles sur des baguettes en bois et les placer sur un plat.

Au diable la diététique avec une irrésistible envie de chips ? Il suffit d’augmenter la température à 130 °C. Vérifiez après une heure de cuisson le degré de croustillance recherché.

© Domitille Langot

4. Gelée d’épluchures anti-gaspi

Surtout on ne jette aucune épluchure ni trognon. Pour ceux qui n’ont pas de compost ou de poules, le chemin de la poubelle n’est plus une fatalité. Voici une délicieuse idée pour les utiliser… et les valoriser !

Récupérez...
Des épluchures et des trognons de pommes
3 c. à s. de fleurs d’hibiscus
Du sucre semoule
1 jus de citron
1 g d’agar-agar

Placez les épluchures et les trognons dans une casserole. Couvrez d’eau à hauteur. Ajoutez les fleurs d’hibiscus. Portez à ébullition puis faites cuire à petits frémissements pendant trente minutes. Filtrez à l’aide d’un chinois à étamine en pressant sur les bords pour extirper tout le jus.

Peser le jus obtenu. Compter 80 % du poids obtenu en sucre. Soit pour 50 cl : 400 g.

Versez le jus, le sucre et le jus de citron dans une casserole. Portez à ébullition. Faites cuire à petits frémissements pendant trente minutes. Délayez l’agar-agar dans un peu d’eau froide. Ajoutez-le à la gelée puis laissez frémir deux minutes en remuant.

Versez dans un pot préalablement ébouillanté. Laissez refroidir avant de placer au frais.

Et après ? À savourer sur des tartines, en nappage d’une tarte, pour sucrer une infusion, pour pocher des fruits…

Pourquoi tant de sucre ? Pour la structure et la conservation de la gelée. Si la quantité vous fait frémir, réduisez la quantité, mais dans ce cas doublez la proportion d’agar-agar et laissez le pot au réfrigérateur.

D’autres idées de récup d’épluchures de pommes ? Pour parfumer un bouillon de pot-au-feu, de poule ou de risotto, une infusion, un sirop de fruits pochés.

© Domitille Langot

5. Pot-pourri qui sent bon

Il vous faut
Une dizaine de lamelles de pommes déshydratées
Un verre de riz basmati
Quelques bâtons de cannelle
2 cuillerées à soupe de fleurs séchées odorantes (rose et mauve)
3 gouttes d’huile essentielle de pomme

Mélangez tous les composants du pot-pourri. Versez dans des coupelles. Posez-les sur vos radiateurs en chauffe ou sur le rebord de la cheminée ou du poêle.

Pour parfumer les tiroirs ou les armoires : coupez un carré dans un tissu de gaze de coton ou d’organdi. Posez au centre le pot-pourri. Rabattez les angles et nouez avec un élastique ou un ruban.

Pour raviver le pot-pourri : pensez à malaxer de temps à autre les ingrédients et ajoutez trois gouttes d’huile essentielle.

© Domitille Langot

6. Petits pompochoirs pour grands artistes

Votre matériel
Tubes de gouache de différentes couleurs
1 pinceau
Papier, tissu, carte…

Coupez une pomme en deux. Enduisez la chair de peinture. Retournez la pomme et appliquez-la sur le support choisi. Retirez délicatement. Laissez sécher.

Selon votre idée, utilisez une ou plusieurs couleurs de peinture et des tailles de pommes différentes. Faites un essai préalable pour appréhender la pression et le choix des couleurs.

Et après ?  Pochez pour personnaliser vos cadeaux, pour créer des étiquettes pour vos bocaux ou les cahiers des enfants, pour réaliser des cartes de vœux, d’invitation, une frise sur un mur.

Et pourquoi pas recycler une vieille nappe, des serviettes, en masquant les tâches indélébiles avec une peinture pour tissu.

© Domitille Langot

7. Quand la pomme tient la chandelle

Rassemblez...
Un vide-pomme
Une vrille ou une vis
Des pommes
Des bougies
Des végétaux glanés

Évidez le centre de la pomme à l’aide du vide-pomme. Glissez la bougie. Creusez quelques petits trous à l’aide de la vis. Insérez-y les végétaux glanés.

Et après ?  Pour un décor de fête, un centre de table ou en cadeau.

Les végétaux tiennent trois jours environ grâce à l’humidité de la chair de la pomme.

© Domitille Langot

8. Cosmépomologie parce que vous le valez bien

Riche en polyphénols, en vitamines et oligoéléments, la pomme est bonne à tout faire pour assainir, tonifier, nourrir la peau et le cuir chevelu. Ajoutez son meilleur allié, le vinaigre de cidre, et vous avez un duo gagnant.

> La lotion tonique

Portez à ébullition 20 cl d’eau filtrée. Lavez, râpez une pomme. Versez dans l’eau bouillante. Couvrez et laissez refroidir. Filtrez au chinois étamine en pressant bien pour extirper le jus. Ajoutez 1 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre. Versez dans un flacon spray préalablement ébouillanté. Conservez au frais.

> Le masque pour les cheveux 

Mixez la chair d’une pomme avec 1 c. à s. de yaourt, 2 c. à s. de vinaigre de cidre, 1 c. à s. de miel.

Après votre shampoing, répartissez le masque sur les cheveux en massant bien le cuir chevelu. Enveloppez d’une serviette. Laissez agir trente minutes à une heure. Rincez abondamment.

Pour éviter l’oxydation de la pomme, utilisez le masque aussitôt après sa préparation. 

4 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,
    Un petite remarque: L’ huile essentielle de pomme n’existe pas. Il existe des fragrances( naturelles ou non) sentant la pomme ou une huile végétale extraite des pépins (mais qui ne sent pas la pomme).

  2. Sympa pour les deux premières recettes, mais sinon, pour info, l’huile essentielle de pomme d’existe pas…. vous ne vouliez pas parler d’huile essentielle de cannelle ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle