fbpx

Hasta siempre les agrumes bio

Naranjas Ché, agrumes de famille

À quelques kilomètres de Valence, trois frères font vivre la production familiale d’agrumes biologiques en place depuis plus de cinq générations. Naranjas Ché s’attache à produire des oranges, des clémentines et des mandarines cultivées dans leurs propres vergers. Visite.

Dans la famille Antelo, les enfants ne naissent ni dans les choux ni dans les roses mais sous les orangers. Gonzalo, Guillermo et Javier ont été élevés entourés d’oranges, de fleurs, de feuilles et de vergers. Depuis leur tendre enfance, ils ont appris à cultiver, soigner et récolter avec amour toutes sortes d’agrumes.

Formés par leurs parents qui eux-mêmes l’étaient par leurs parents et ce depuis près de 125 ans, ils n’utilisent ni produits chimiques ni engrais artificiels et profitent des conditions idéales dont bénéficie le verger proche de la méditerranée. En effet, Naranjas Ché est installée dans la région emblématique et traditionnelle du Camp de Morvedre, dans la petite ville de Sagunto à 30 kilomètres de Valence. Le climat et la particularité des terrains contribuent à cultiver la meilleure production d’oranges, confient les trois frères.

L’exploitation compte aujourd’hui environ 25 000 arbres, soit environ 50 hectares.

De la génération Y,  Gonzalo, Guillermo et Javier apportent en 2004 leur touche numérique au projet familial.  Ils lancent leur site internet de vente directe d’agrumes espagnols 100% biologiques. Leur credo ? Des fruits fraîchement cueillis envoyés au plus vite par colis. En effet, chez Naranjas Ché, la culture et la récolte des agrumes, c’est tous les jours. Une fois cueillis dans l’arbre, les fruits sont sélectionnés, puis brossés pour effacer tout type de grain amassé dans les champs. L’équipe vérifie elle-même la qualité de ses fruits avant de préparer les commandes et les livraisons. Un savoir faire et une attention qui se transmettent de génération en génération…

Les agrumes de Valence à la loupe

Kumquat : c’est le plus petit fruit de tous les agrumes et le seul dont l’écorce est comestible. Le goût de la peau est doux et la pulpe légèrement amère. Un mélange aromatique savoureux.

Limequat : voilà un petit agrume issu du croisement du citron vert et du kumquat. Son intense couleur jaune marque le signe de sa plus grande maturité.

Citron : le citron biologique valencien est un gros citron, allongé aux extrémités, intensément jaune et avec peu de pépins. Son écorce épaisse le rend idéal pour cuisiner en plus d’augmenter sa conservation. Il est ramassé entre février et juin.

Orange amère : d’origine méditerranéenne, cette variété est très appréciée pour la confiture et les compotes, amère et acide à la fois.

Orange sanguine : on ne peut pas manquer le pigment rouge de sa pulpe et sa peau. De taille moyenne, elle est récoltée de fin janvier à début mars.

Orange de table : de son petit nom Navelina, c’est l’une des variétés les plus sucrées, une des premières à mûrir et la meilleure pour réaliser de bons jus de fruits frais.

Mandarine : sa pulpe est formée par un nombre considérable de segments, pleins de jus, de saveur aromatique et sans pépins.

Pomelos : à la première bouchée, on découvre un agrume amer, moins sucré qu’une orange mais plus qu’un citron. Avec sa pulpe juteuse et rose, sa grande taille et sa forme aplatie, le pomelos se ramasse de novembre à fin janvier.

Pas de commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle