fbpx

Mesclun, l'auberge espagnole !

Salade de mesclun extra à l’estragon et lard fumé

Il y a un peu de la carpe et du lapin dans ce mariage de la belle et de la bête… Mais c’est le but : délicatesse du mesclun battu en brèche par les saveurs musquées de la poitrine fumée. Simple mais efficace.

Ingrédients pour 4 belles ou 4 bêtes
4 poignées de mesclun d’une indicible fraîcheur (pas moins)
1 botte d’estragon
Quelques feuilles de céleri (si possible, merci)
Un nombre indéterminé de cerneaux de noix
8 tranches fines, mais pas trop, de poitrine fumée de la marque nec plus ultra
Miel de ruche (qui dit oui)
Huile de noix
Quelques gouttelettes de vinaigre de vin
Sel et poivre

1- Végétal

Douchez puis égouttez avec les plus grands soins le mesclun, quelques feuilles émincées de céleri et la botte d’estragon effeuillée. Toute la botte ? Oui : trop, ce n’est jamais assez. Avec les moyens contondants, concassez grossièrement les cerneaux de noix puis faites-les vaguement colorer à la poêle à feu civilisé.

2- Animal

Poivrez les tranches de poitrine fumée et faites-les dorer elles aussi à la poêle à feu bien éduqué. Retournez, poursuivez puis épongez la graisse se trouvant dans la poêle (avec votre chemise, par exemple) puis ajoutez un peu de miel. Laissez-le bouillonner un peu puis caraméliser à peine et sortez du feu.

3- Phénoménal (ou presque)

Dans un saladier, mélangez à peine le végétal avec quelques gouttes d’huile de noix, vinaigre et rares atomes de sel et poivre. Dispersez dans quatre assiettes en beaux buissons colorés. Déposez par-dessus, à côté, comme il vous chantera, les noix et la poitrine puis dévorez sans plus de chichi ni tralala.

Customisations homologuées par La Ruche qui dit Oui !

Les opposants farouches à la poitrine fumée pourront la remplacer par quelques subtiles découpes de filets de poulet cuites et caramélisées comme indiqué plus haut. Les défenseurs de la cause animale, utiliseront du tofu fumé.

____________

Stylisme et photos © G. Czerw / S. Dupuis – 180°C

Aucun commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle