fbpx

Tous à poêle au bureau (épisode 5)

Pas le temps, pas la place, pas les moyens…  La cuisine en entreprise, c’est souvent primitif et chacun pour sa pomme. On apporte les restes du dîner de la veille, puis on les mange froids ou réchauffés au micro-ondes (selon le degré de raffinement visé) ; en matière de gastronomie, le monde du travail n’est pas productiviste. Alors pour une fois, la Ruche a dit « non » ! Non au statu-quo ! Nous voulons cuisiner, tous les jours et pour tout le monde ! Quitte à faire des contraintes de l’entreprise un facteur de créativité. C’est comme ça qu’est né le plat d’aujourd’hui : par accident. Voici l’histoire du tartare-végétarien imprévu, accompagné de son improbable oeuf poché.

Avec l’été qui s’en va, nous voulions faire un dernier hommage à la chlorophylle en cuisinant un plat très vert, à base d’herbes aromatiques fraiches (ne nous le cachons pas, nous sommes chlorophyllophiles).

Nous avons donc acheté les ingrédients suivants :

  • 8 bottes de persil plat
  • 1 botte de menthe
  • 1 botte de coriandre
  • 2 fromages de chèvre frais
  • 1 pâte végétale à base de sésame
  • 1 betterave cuite
  • du boulghour de blé
  • des œufs

On a commencé par mettre le boulghour dans l’eau bouillante. Et puis, pendant la cuisson, on s’est occupé du reste. À commencer par hacher toutes les herbes, le plus finement possible.

Orgie verte (vous sentez la menthe ?)
Orgie verte (vous sentez la menthe ?)

Ensuite, Morgan s’est chargé des oeufs. Morgan est nouveau à la Ruche : il a de nombreux talents, mais le plus spectaculaire d’entre eux est sûrement sa façon de cuire les œufs. Il poche comme pas deux ! Sa technique, c’est de verser un peu d’huile de tournesol au fond d’un verre, puis d’enduire tout l’intérieur avec son doigt. Ensuite, il met l’œuf dans le verre et le verre dans le micro-onde, une dizaine de secondes. Et la magie opère. Démonstration (accrochez-vous).

Pocher 10 oeufs en 2 minutes avec 1 seul doigt. Guinness-Book, nous voilà !
Pocher 10 oeufs en 2 minutes avec 1 seul doigt. Guinness-Book, nous voilà !

J’avais prévenu. C’est spectaculaire.

C’est à la fin que tout a basculé. Dans un saladier nous avons mélangé les fromages, les herbes hachées, le sésame et le boulghour. Au dernier moment, nous avons ajouté la betterave réduite en purée. Patatra ! Notre mixture a viré au rouge pastel ! Fini l’hommage à la chlorophylle ! Tant pis, on est pas des bleus,  on en a déjà vu des vertes et des pas mûres. On se dégonfle pas : on place le mélange dans un moule, on retourne le moule dans une assiette, et on creuse le dessus du monticule pour y placer l’œuf poché. Et là, surprise…  un steak tartare est apparu ! Jugez par vous même.

Les œufs pochés de l'archiduché aux herbes hachées.
Les œufs pochés de l’archiduché aux herbes hachées.

La preuve que dans une petite cuisine et avec peu de matériel, on peut faire des plats aussi beaux que bons en à peine une heure (courses incluses). On peut même faire de l’alchimie en transformant les végétaux en viande. Et c’est moins cher que de manger en extérieur ; dites-le à votre patron.

Alors à vous de jouer. Cuisinez sur votre lieu de travail, puis envoyez nous vos recettes et vos photos. Ne soyez pas timides ! C’est vrai que nous avons placé la barre très haut… mais vous, vous savez que c’était par accident n’est-ce pas ?

Bon appétit !
Bon appétit !

4 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. C’est juste génial ! et sinon niveau gustatif, ça se rapproche du steak tartare ? non parce que je suis chlorophyllophile mais aussi steaktartarophylle 😉

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle