fbpx

Pour bluffer mon ado, j’ai fait mes pommes séchées !

Hier, Ado 1er rentre de chez un copain. Tout fier, il me dit « j’ai mangé un truc chez Nicolas, c’tait trop bon ! Et tu vas être contente maman, parce qu’en plus, c’est bon pour la santé. C’est un sachet de chips de pommes, bla bla bla ». La suite, je ne l’ai pas écoutée tellement mon poil s’est hérissé. Je l’imaginais engloutir ces horreurs pesticidées et pleines de conservateurs, qui déculpabilisent juste parce que ça porte le nom de fruit ! Je n’avais plus qu’une idée en tête, lui en faire des bonnes, des vraies, naturelles.

IMG_6943

Ni une ni deux, j’attrape mon ordi, je googelise et hop, la recette miracle des pommes séchées apparait entre mes mains.
Première suggestion, l’achat d’un séchoir à fruits et légumes… pas question ! Une machine en plus, pour une utilisation ponctuelle, c’est pas très écolo.
Deuxième suggestion, le four. OK. On ôte le trognon de la pomme avec un vide-pomme, puis on tranche à la mandoline… je n’ai ni l’un ni l’autre des ustensiles, ça part mal. Pas grave, je vais tout faire à la main.

Finalement, ça m’a pris pas plus de 10 minutes pour laver mes 4 pommes, les évider et les trancher en fines lamelles de moins de 2 millimètres. Le temps qu’il m’aurait fallu pour sortir du placard mes hypothétiques outils, vider, trancher, et les laver, sécher et les ranger à nouveau.

IMG_6944

Je pose ensuite les tranches de fruits en une couche unique sur 2 grilles et les enfourne à 120 degrés pour 1h30 …
Au bout de 20 minutes déjà, Ado 1er et Ado 2nde sortent de leur chambre, par l’odeur alléchés, et me tiennent à peu près ce langage « Mam’ ça sent trop bon ! C’est quoi que tu cuisines ? C’est pour nous ? ».
Je balaye la question d’un « non, ouste, schmurp ! » pour qu’ils regagnent leurs pénates.

IMG_6946

Après 1h30 de surveillance, ouverture de four (pour faire évacuer la vapeur) et test de croustillance (pour cela il faut sortir une lamelle, attendre une minute et voir si elle croustille au séchage), les pommes-chips sont enfin prêtes.

Je mets le tout sur un plat, puis sur la table. J’appelle les ados, c’est l’heure de goûter. Ado 1er est tout surpris et me confie « Wahou, c’est trop stylé ! » que je traduis secrètement par « Maman tu assures grave, tes pommes séchées ont l’air délicieuses, rien à voir avec celles de chez Nicolas ! »

IMG_6947

6 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Non seulement votre recette est sympa, je vais l’essayer tout de suite, mais en plus vous avez de l’humour !!!! Un petit brin de soleil dans la morosité ambiante ça fait beaucoup de bien ! Merci

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle