Oui, c’est vrai : le dal se prépare avec des lentilles corail ! Et oui, aussi, on y met des tomates ! Et bien pour cette fois, nous ferons entorse à ces deux commandements… Pour les tomates, il suffira d’attendre les mois d’été : un peu de patience, que diable !

Ingrédients pour 4 à 6 lentillophages pas regardants sur la couleur
150 g de lentilles blondes
1 oignon
1 petit piment (ou en poudre)
4 gousses d’ail
1 pouce de gingembre (d’autostoppeur)
1c. à café rase de fenugrec
1 c. à café rase de graines de coriandre
1 c. à soupe de tomate concentrée
1 c. à café rase de curry ou de garam masala
1 solide brin de thym
1 botte de coriandre
1 citron
Huile végétale
Sel et poivre

1- Comme ça sent bon…

Hachez l’oignon, le piment et l’ail. Râpez le gingembre. Concassez, écrasez, explosez le fenugrec et la coriandre en graines : défoulez-vous ! Dans une cocotte pas trop géante, faites revenir poliment les oignons et l’ail quelques courtes minutes. Ajoutez le gingembre, le fenugrec, la coriandre en graines, la tomate et le garam masala. Mélangez et humez cette merveille… Laissez cuire 1 à 2 minutes en tournant (une cuillère dans la sauce, pas vous).

2- Et là, plus encore…

Ajoutez les lentilles, 50 cl d’eau, le thym et l’ail. Couvrez et laissez cuire à petit bouillon infinitésimal et ridicule. Tournez de temps en temps. Quand l’eau est pratiquement absorbée, les lentilles devraient être cuites. Vérifiez tout de même. Si elles s’écrasent, pas de souci, c’est voulu !

3- Ah ? Quelle merveille…

Hachez menu la coriandre fraîche. Juste avant de tout dévorer, salez, poivrez sans trop de zèle, puis ajoutez la coriandre citée à l’instant. Mélangez, servez dans des bols avec un beau riz complet, arrosez de quelques gouttes de jus de citron et savourez ce plat si simple et si horriblement délicieux. Ça pique ? La prochaine fois, pédale douce sur le piment…

Customisations homologuées par la Ruche qui dit Oui !

Un poireau haché peut tenir compagnie à l’oignon. Un peu de menthe fraîche à la fin est possible, quoique pas très orthodoxe… La quantité d’eau est à moduler selon la taille de la casserole, le type de lentilles, la vitesse de la cuisson, la force du vent et bien d’autres paramètres encore. Sentez-vous libre de l’adapter pour faire un dal plutôt soupe ou plutôt purée…

_______________

Photos : Guillaume Czerw, stylisme Sophie Dupuis, 180°C

Pas de commentaire

Close

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle