fbpx

Asperge, tige rare et mystérieuse

Asperges toutes bêtes. Quoi que…

Aucune recette d’asperges ne parvient à la cheville de celle-ci… Simple, raffinée, sans chichi ni tralala.. Tout tient à la fraîcheur du produit et à sa cuisson

Ingrédients pour 4 bêtas aimant les asperges
1 solide botte d’asperges, soit 1 gros kg
Eau du robinet
15 g de gros sel marin par litre d’eau
1 échalote
3 c. à soupe de vinaigre de vin
Moutarde de Dijon (ou d’Oulan-Bator, mais c’est plus loin)
Huile d’olive
Ciboulette
Sel et poivre

1- Toujours du plus simple au plus compliqué

Avec un économe, pelez les asperges sans en casser plus de 3 %, ce qui sera une performance. Sectionnez sans pitié la base sur un petit cm. Au fur et à mesure de votre travail, sifflez un joli verre de Savennières, appréciez ses notes profondes et droites à la fois. N’oubliez pas, quand même, d’immerger les asperges dans de l’eau froide.

2- La cuisson, pas sorcier

Faites bouillir un grand volume d’eau (4/5 litres au moins avec le sel. Pendant ce temps, servez-vous un second verre. Regroupez les asperges en 2 ou 3 bottes. Ficelez-les avec plusieurs tours mais sans trop serrer.  Laissez les bottes dans l’eau froide jusqu’au dernier moment, puis, en ignorant leurs suppliques, plongez-les dans le liquide bouillant. Quel bonheur, vous n’êtes pas à leur place !

3- Suite et fin

Laissez cuire à ébullition modérée, ce qui signifie intermédiaire ou moyenne. En attendant, finissez la bouteille, très bonne décidément. Gardez quelques esprits pour la vinaigrette. Dans un bol, assemblez l’échalote hachée et le vinaigre. Oubliez 2 minutes puis ajoutez deux c. à soupe de moutarde d’Oulan-Bator ou de Dijon, au choix. Mélangez et ajoutez de l’huile. Peu et vous aurez une sauce épaisse et homogène. Plus et elle sera hétérogène et aussi délicieuse. Salez, poivrez et ciboulettez. Egouttez les asperges, laissez refroidir et dégustez-les tièdes, trempées dans la vinaigrette. Le temps de cuisson des asperges ? Entre 20 et 25 minutes, cherchez une texture souple mais pas molle. Comment ? En en dégustant une de temps en temps en cours de cuisson.

Customisations homologuées par La Ruche qui dit Oui !

La ciboulette se remplace par des fanes d’oignons nouveaux hachées, de l’aneth, de la coriandre…

 

_____

Stylisme et photos © E. Fénot / D. Brunet – 180°C

Un commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sympa et rigolo j’adore
    Pour cuire les asperges blanches mettre a l’eau froide avec un tissus anti rebellion
    celui ci empêchera l’anarchie dans la cocotte !
    Quand ça bout c’est cuit .
    amusez nous encore
    asperges a l’ail des ours !!! a essayer c’est de saison .
    bises a tous

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle