fbpx

Ils plaquent tout pour se mettre au vert (épisode 2)

Dans la série, j’ai 30 ans, je claque tout pour mettre les mains dans la terre : Emmanuelle et Loïc. Ils viennent de dire adieu à la grande ville de Paris pour se lancer dans une micro-ferme à Loudun. Témoignages.

Ca fait un moment que ça leur trottait dans la tête à ces deux tourtereaux-là. Bien vivre, bien manger, se mettre au vert. “Nous avons toujours remis à plus tard le choix radical qui nous permettrait de vivre en accord avec nos valeurs : acheter notre petite ferme à la campagne pour vivre en autosuffisance.”

Pendant plusieurs années, les parisiens commencent pourtant leur mue. Ils deviennent végétariens, consomment local, équitable et bio. “Notre magnifique voyage d’un an en tant que woofers en Nouvelle-Zélande il y a 4 ans, nous a beaucoup inspiré. Les kiwis vivent tellement en phase avec la nature !”

 

Emmanuelle Les mains dans la terre.
Emmanuelle Les mains dans la terre.

Aussi, comme souvent, c’est au moment où Emmanuelle voit son ventre s’arrondir que les choses se précipitent. “Nous sommes parents depuis le mois de juillet. Pendant la grossesse, nous n’imaginions pas faire respirer à notre bébé l’air pollué parisien au quotidien. Nous voulons transmettre à notre enfant un mode de vie raisonnable et respectueux de son environnement. Vivre au rythme de la nature, aller chercher les oeufs dans le poulailler, cultiver et cueillir sa nourriture… Nous ne voulions surtout pas être dans le – fais ce que je dis mais pas ce que je fais – ”

“Nos ancêtres étaient tous agriculteurs, nous devrions plutôt nous demander pourquoi nous nous en sommes éloignés. En effet, de quoi avons-nous besoin au quotidien ? D’eau et de nourriture ! Mais pas n’importe laquelle. Nous sommes gourmands, et nous en avons assez de manger une nourriture insipide bourrée de pesticides. “

Hasard du destin, une amie leur fait savoir qu’elle cherche un couple avec un projet de ferme écologique pour l’aider à gérer la reconversion de sa propriété à la campagne. Elle a déjà fait certifier sa culture céréalière en « Bio », son lieu regorge de ressources à valoriser : vignes, truffes, maraichage, forêt…

Nos trentenaires se mettent alors à réfléchir sérieusement, et à se renseigner. De fil en aiguille, ils découvrent alors un monde qui les enchante, notamment la permaculture et les projets de micro-fermes. “Jusqu’ici, nous cherchions à « réduire » notre impact sur la planète, nous n’avions pas envisagé une seule seconde qu’il était possible d’enrichir notre lieu de vie par notre activité. Pierre Rabhi a été notre « porte d’entrée » en agro-écologie. Ensuite, grâce à la magie d’internet, nous avons dévoré blogs, documentaires, et découvert de nombreuses fermes en permaculture (Bec Hellouin, Mare des Ruffaux, celle de Jean-Martin Fortier, la ferme d’avenir de la Bourdaisière…). “

 

Toujours en phase avec leur génération, Loïc et Emmanuelle sont des habitués à cette existence nomade. Les changements d’appartement, de ville et d’emplois, ça leur connaît.
Toujours en phase avec leur génération, Loïc et Emmanuelle sont des habitués à cette existence nomade. Les changements d’appartement, de ville et d’emplois, ça leur connaît.

Au fil des lectures et des rencontres, leur projet se précise, ce sera une micro-ferme avec une belle production diversifiée. Il séduit d’emblée leur amie. C’est parti. “C’est  la confiance qui nous guide. La peur paralyse, empêche d’avancer. Mais nous serons vigilants, pour rester en cohérence avec nos valeurs et mener à bien notre projet sur le long terme.”

Cet été, Emmanuelle donne naissance à une petite Diane et c’est à trois qu’ils quittent les faubourgs parisiens. Fin août, ils s’installent dans leur ferme de Loudun avec leur petite fille qui les accompagnent déjà aux champs ! En septembre, ils ont organisé un week-end de copains pour ériger une serre d’occasion trouvé sur Leboncoin.  Prochaines étapes, le montage d’une clotûre autour de leur terrain d’un hectare et l’installation des premières planches sous la serre et dans le jardin. Fin septembre, ils feront un stage dans la Sarthe avec Claire et Gildas, conseillers d’Horizon permaculture qu’Emmanuelle a rencontré lors d’un stage d’une semaine à la micro-ferme de la  Bourdaisière au mois de mars. Enfin il sera temps de planter les arbres et de semer les engrais verts et les premiers légumes devraient pointer leur nez au printemps !

 “Nous allons donc produire nos légumes nous-même et les vendre et les partager localement. Nous sommes tous deux dynamiques et sportifs, nous nous défoulions jusqu’ici dans des salles de sports et des piscines. Quoi de plus naturel que d’utiliser cette énergie pour travailler au quotidien ?“

Emmanuelle et Loïc ont créé un blog où nous pouvons déjà suivre leurs aventures dans cette nouvelle vie : https://jardinsdebeaurepaire.wordpress.com. Si vous voulez wwoofer avec eux, c’est par là : https://app.wwoof.fr/host/2845
Emmanuelle et Loïc ont créé un blog où nous pouvons déjà suivre leurs aventures dans cette nouvelle vie :  Si vous voulez wwoofer avec eux, c’est par .

L’année 2016 sera une année « test » : “nous apprendrons à connaître nos terres et à nous familiariser avec les techniques de permaculture. Nous irons à la rencontre des acteurs locaux, afin de tisser des liens et trouver les débouchés pour notre production future.” 2017 sera l’année du grand saut !  Leur objectif est de vivre de leur activité à partir de cette deuxième année.

Dans 10 ans ils se voient compétents en permaculture et espèrent avoir créé à Beaurepaire la ferme écologique dont ils rêvent avec leur amie. “ Connaissant notre soif de nouveautés, l’envie nous viendra peut-être de créer un autre lieu dans une autre région : Ardèche, Pérou… Qui sait ?”

 

 

 

 

 

5 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,

    Un bel article et un super projet !

    Serait-il possible d’avoir l’adresse de leur blog ou leur contact s’il vous plaît ?

  2. bonjour a vous 2 soldat de la nature je vous félicite d’un si beau projet je voudrais bien discuté avec vous j’ai dans vos ages et maintenant je me sens près a changé de vie en douceur

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle