fbpx

Marinons-nous !

Ceviche de maquereau tout frais

Le ceviche, marinade originaire du Pacifique, est la base d’une salade marine où le poisson cru est « cuit » par le citron vert, et servi très frais. Une cuisson à froid qui fait souffler les jours de grande chaleur.

Pour 4 à table ou 6 à l’apéro
1 à 2 maquereaux d’environ 30 cm
Le jus d'1 citron vert
2 c. à s. d’oignons nouveaux émincés ou de ciboule ciselée
1 petit fenouil ou 2 côtes blanches de céleri branche
10 tomates cerises
Sel fin
Coriandre, aneth
Et plus si affinités ?
Pour ajouter de la douceur : couvrez d’un trait de lait de coco au moment de servir
Pour mettre le feu : ajoutez un petit piment oiseau émincé
Pour végétaliser : parsemez de baies de saison coupées en quatre (groseilles à maquereau, myrtilles, fraises...)

Le poisson

Choisissez le maquereau luisant, rebondi, et l’œil vif. Demandez au poissonnier de lever ses filets tout en laissant la peau. À la maison, retirez les arêtes à la pince et vérifiez en glissant les doigts le long du filet. Rincez les filets avant de retirer la peau avec un couteau effilé, de la queue vers la tête. Découpez les filets en bandes, puis découpez les bandes en morceaux de la taille de dés à jouer. Dans un saladier, arrosez les dés avec le jus de citron vert. Salez à peine. Laissez « cuire » une heure au réfrigérateur.

Le végétal

Une fois débarrassé de sa grosse côte fibreuse, ciselez le fenouil. Coupez les tomates lavées en quatre. Mélangez au ceviche et ajustez en acidité, sel ou piment. Parsemez d’oignons et d’herbes. Servez frais dans les contenants refroidis au réfrigérateur ou par de l’eau glacée au préalable.

___________________________________________________

Décor : Manufacture de Digoin.

7 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. une amie a essayé et a été conquise.
    a notre tour.
    une version ou un lien pour imprimer les recettes??
    merci
    fernand

  2. Pas de risque de parasite avec ce poisson cru ? On conseille parfois la congélation poquer tuer les vers potentiels.

    1. Brigitte, merci de votre commentaire.
      En réponse, nous vous dirons qu’il n’y a pas de risque si le poisson est ultra-frais et qu’entre vous et le poissonnier, a confiance règne.
      La congélation est LA solution au moindre doute…

  3. Je compte sur votre site pour des recettes sans animaux alors grande déception de voir votre recette avec du poisson mort pour le plaisir éphémère de vos papilles.

    1. Bonjour Laure,
      Le chasseur-cueilleur reste le statut de beaucoup de vos soeurs et frères, les Humains.
      Bravo pour votre engagement personnel.

    1. Merci Michèle d’avoir soulevé le point.

      La peau préserve la chair des micro-organismes et garde les filets homogènes jusqu’au moment de la préparation.

      Un bel été à vous 🌸🐚 !

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle