fbpx

Tous à poêle au bureau (épisode 3)

“Mayday ! Mayday ! Astre culinaire en vue !
– Ici la tour de contrôle. Veuillez préciser votre position.
– Nous sommes dans la cuisine !
– Bien reçu. Procédez à l’analyse du planetoïde.
– Il semble composé… De plantes, de légumes, de fruits… Oh mon dieu, c’est un sucré-salé cosmique !
– Embarquez le module d’atterrissage et initiez la phase de dégustation. N’oubliez pas votre fourchette.”

Recette hommage à Neil Armstrong : la face cachée de la lune.

Aujourd’hui, les cuistonautes de la Ruche ont vu les choses en grand. Cuisiner des bouchées ? C’est dépassé. Des assiettes ? C’est vu et revu. Des marmites ? Bof, peut mieux faire… Non, aujourd’hui, on a cuisiné un SATELLITE ! Rien que ça…
Voici la liste de nos ingrédients, tout en clair-obscur (adapter les quantités selon les envies).

Ingrédients sombres :
  • lentilles beluga, naturellement noires
  • betteraves crues
  • oignon rouge
  • pruneaux
  • raisins secs
  • confiture de sureau
  • vinaigre balsamique
Ingrédients lumineux :
  • poivrons jaunes
  • oignon blanc
  • oeufs
  • crème fraiche

Cuisiner un satellite, c’est facile, ça prend 20 minutes.
Il faut commencer par mettre les lentilles à cuire. Pendant ce temps, on se muscle les bras en rappant la betterave crue. Chez nous, c’est Olivier qui a mené cette mission, sous l’oeil attentif d’Enoki. Chaque fois qu’on cuisine, elle ramène sa truffe.

Enoki : un chien fidèle, dont l'amour va toujours à celui qui cuisine.
Enoki : un chien fidèle, dont l’amour va toujours à celui qui cuisine.

Maintenant, on peut s’occuper des ingrédients lumineux.
On coupe les poivrons en dés et on les fait revenir dans une casserole, puis on ajoute les oeufs sans arrêter de les remuer pour qu’ils soient bien brouillés. Une fois les oeufs cuits, on verse la crème fraiche et les dés d’oignon blanc.
De l’autre côté, dès que les lentilles sont cuites, on mélange avec la betterave râpée, les raisins, les pruneaux secs (mieux vaut les couper en petits morceaux) et les dés d’oignon rouge. Pour assaisonner, on fait une sauce avec le vinaigre balsamique et la confiture de sureau mélangés.

Ça y est, on a deux grands saladiers : un clair et un sombre. Préparez vous au décollage.

Toute l'équipe de la Ruche participe (de gauche à droite : Jules, Olivier, Guilhem).
Toute l’équipe de la Ruche participe (de gauche à droite : Jules, Olivier, Guilhem).

La présentation est primordiale.
Remplissez un récipient rond avec les ingrédients clairs, et renversez le sur le bord d’une assiette. Ensuite, mettez en orbite les ingrédients obscurs tout autour. Retirez le récipient, et voilà, le tour est joué !

Huit croissants de lune : c'est ça, l'astronomie créative.
Huit croissants de lune : c’est ça, l’astronomie créative.

La face cachée de la lune est un plat qui se déguste idéalement en apesanteur. Cela permet de mieux mélanger les ingrédients sombres (aigres et sucrés) avec les ingrédients clairs (doux et crémeux), dont le contraste fonctionne à merveille. Au point que, en plein repas, l’un de nous s’est écrié : “c’est un petit plat pour l’homme, mais un plat de géant pour l’humanité !”

2 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle