fbpx

Tomate, mon amour

Lionel est un amoureux de la tomate. A tel point qu’il a engagé des enquêteurs pour mieux la connaître. Il signe ici un billet enflammé à faire rougir le légume… Enfin le fruit.

mildiou-tomate-guide-L-UjqDB7

Notre copine la tomate nous rappelle l’été, la mozzarella, le basilic, en somme, le farniente. Levons d’emblée une ambiguité. On considère souvent que la tomate est un légume. Or pour les botanistes, il s’agit d’un fruit. Simple non ? Justement, non. La cour suprême elle-même s’est arrachée les cheveux à ce sujet à la fin du 19e siècle pour des questions de droits de douanes différents pour les fruits et les légumes. Résultat : elle a décidé de considérer la tomate comme un légume en vertu de son acceptation populaire.

La tomate fait partie de la grande famille des solanacées, elle fait donc partie de la grande famille du piment, des aubergines ou encore de la mandragore et de la belladonne. C’est sans aucun doute pour cette raison que la tomate a tout d’abord été utilisée au 16e siècle comme une plante d’ornement ou une plante médicinale. Il faut dire qu’on la connaissait mal, notre copine la tomate. Originaire des côtes pacifique d’Amérique du Sud, elle a été ramenée en Europe à cette date par les espagnols. Ce n’est que vers la fin du 17e siècle que l’on a retrouvé mention de la tomate à des fins gastronomiques dans des traités alimentaires.

Vous voulez de la tomate toute l'année ? Voilà comment elle pousse du côté de l'Espagne.
Vous voulez de la tomate toute l’année ? Voilà comment elle pousse sous serre et sans sol.

On l’oublie souvent, mais ce n’est qu’à partir des années 80 que l’on a commencé à trouver des tomates sur les étals des supermarchés en toute saison. Ces trucs rouges pétants et fades sont pour la plupart produits dans le Sud de l’Andalousie à Almeiria. Pourquoi là-bas ? Parce que l’on y trouve un taux d’ensoleillement record, mais aussi de la main d’œuvre bon marché à foison – les clandestins immigrés d’Afrique du Nord. Ces tomates sont arrosées à la pipette, sous serre, avec l’eau extraite d’eaux fossiles non-renouvelables. Même si les tomates de supermarché ne sont pas chères, elles ont un coût social et environnemental pour le moins élevé. On vous épargne les détails sur les pesticides.

Tomates_anciennes

De quelle couleur est la tomate ? Rouge ? Gagné et perdu ! Un tomate peut être rouge, bien sûr, mais pas seulement. Elle peut également être violette, noire, verte, d’une couleurs unie ou tigrée. Elle peut être grosse comme le poing ou grosse comme un œuf de pigeon. Parfaitement sphérique ou allongée et pointue. Lisse ou striée. Il y en a pour tous les goûts. On assiste depuis trois ans à l’apparition sur les étals de tout un tas de type de tomates que l’on ne connaissait pas, et c’est tant mieux. C’est la preuve qu’en laissant s’exprimer notre curiosité et notre gourmandise, on peut favoriser le biodiversité agricole.

Si vous aimez nos articles, dites-le nous sur notre page Facebook et pour découvrir la Ruche qui dit Oui ! c’est par ICI

Un commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1.  » »Lionel est un amoureux de la tomate. A tel point qu’il a engagé des enquêteurs pour mieux la connaître. Il signe ici un billet enflammé à faire rougir le légume… » » ????? t’appelle ça un billet enflammé Lionel? Tu te fouttrais pas un peu de notre gueule là ? N’importe quel imbécile peut pondre un billet aussi naze! Je ne m’enerve que une fois tous les 10 ans mais là c trop ! et je met dans le même panier celui ou celle qui a osé mettre cet article sur ce site.
    Je viens a peine de découvrir votre site qui semble génial ainsi que tout ce que vous faites de concret ! Mais pour l’amour de Dieu essayez de mettre des vrais beaux billets ici please . merci d’avance

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle